Saagie présente son laboratoire de Recherche dédié à l’intelligence artificielle

Saagie présente son laboratoire de Recherche dédié à l’intelligence artificielle
Actu IA
whiteboard©NicolasBroquedis

Ce lundi 14 janvier, Saagie a annoncé l’ouverture officielle de son laboratoire de recherche dédié à l’intelligence artificielle. Désormais actif, ce laboratoire, opérationnel depuis janvier 2018, est dirigé par Romain Picot-Clemente.

L’an dernier, Saagie avait annoncé la création d’un laboratoire lui permettant de mettre à disposition bénévolement son expertise et ses compétences en matière de Big Data et d’intelligence artificielle. Une inspiration et aspiration voulues par son fondateur Arnaud Muller. Selon lui, la coopération public/privé et la recherche, la capacité des parties prenantes à analyser et tirer le meilleur parti de leurs données sont les meilleurs moyens de faire de l’IA la pierre angulaire de l’innovation au service du bien commun.

Cette nouvelle unité de recherche de Saagie se compose donc de Romain Picot-Clemente, Docteur et directeur du pôle, et Sébastien Collet, ingénieur de recherche spécialisé dans le Deep Learning (réseaux de neurones profonds). Le pôle a pour vocation, notamment, de travailler sur “l’apprentissage de représentation de données par des modèles de Deep Learning en contexte faiblement supervisé”. Saagie s’est donné les moyens de ses ambitions pour remplir cette mission en recrutant Miriam Benhalla, doctorante, dont le thème de thèse traitera de ce sujet.

Le laboratoire de recherche de Saagie reçoit également le soutien de partenaires tels que Airbus, la DGA, le Litis, ou bien encore Stéphane Canu. Ce dernier, enseignant chercheur à l’INSA de Rouen est (re)connu comme l’une des références françaises du Deep Learning et des SVMs (Support Vector Machines) et jouera le rôle d’advisor au sein du pôle recherche.

« L’IA est sans nul doute l’innovation du siècle tant son potentiel est énorme. Son application éthique à tous les pans de notre vie et ses bénéfices pour les entreprises, les Etats et individus ne font plus aucun doute.

Cependant, le dire ne suffit pas. Notre ambition est d’apporter notre pierre à l’édifice de la recherche sur le sujet notamment sur les secteurs de l’industrie, de la santé, de l’environnement », commente Romain Picot-Clemente, Directeur du Laboratoire de recherche de Saagie.

Actuellement, pour ne citer que ce cas d’usage, le laboratoire de recherches de Saagie collabore avec le CHU de Rouen. Ce dernier avait besoin d’enrichir ses compétences Big Data et d’industrialiser ses projets autour de l’IA. Saagie fournit sa Data Fabric pour stocker les données cliniques du CHU (ce qui représente des millions de données, notamment des données chiffrées et textuelles), données qui seront utilisées pour faire de la prédiction de pathologie (ex : diabète) et améliorer la prise en charge des patients.

« Ce pôle s’inscrit complétement dans le cœur et les valeurs de Saagie. Nous avons l’IA et le Big Data en passion et cœur de métier. Il nous paraît normal de partager notre savoir et mettre nos compétences au service de projets ambitieux tels que ceux que nous conduisons avec le CHU de Rouen pour prédire les pathologies et cancers par l’analyse prédictive des données hétérogènes. Au-delà, ce pôle a aussi pour vocation de faire se rapprocher le secteur privé et public, pour mutualiser leurs forces, convertir les projets de recherches en découvertes concrètes et limiter la fuite des cerveaux à l’étranger fautes de débouchés à leurs travaux de recherche », conclut Arnaud Muller, CEO et co-fondateur de Saagie.

Le laboratoire produira et partagera des articles scientifiques au fil de ses recherches. Saagie ambitionne également de passer des accords de partenariat avec d’autres laboratoires de recherche. Le laboratoire de Saagie animera des MasterClass sur le Deep Learning, amènera des outils à ses data scientists et créera des briques à intégrer dans la plateforme Saagie.