Intelligence artificielle Replay : La Méthode scientifique : "La France : premier pays d'Europe...

Pour approfondir le sujet

La reconnaissance faciale sur le point d’être bannie à San Francisco

La ville de San Francisco vient de s'exprimer pour l'interdiction de la reconnaissance faciale dans les lieux publics.  Les conseillers municipaux de la ville de...

Collaboration Owkin, NVIDIA et King’s College London : apporter aux hôpitaux des capacités d’intelligence artificielle en protégeant les données des patients

Owkin a annoncé cette semaine un nouveau partenariat avec NVIDIA et le King’s College London (KCL). Ce partenariat, aux ambitions internationales, permettra de prouver...

Replay : Table ronde – Quels enjeux éthiques pour la recherche à l’ère des mégadonnées et de l’IA ?

Le 6 février dernier s'est tenu une table ronde - débat public dans le cadre de la journée scientifique sur le thème "Intelligence artificielle...

RGPD : La Commission Européenne publie son rapport d’évaluation sur les outils de protection des données

Le règlement général sur la protection des données (RGPD) prévoyait que la Commission présente un premier rapport sur l'évaluation et le réexamen de ce...

Replay : La Méthode scientifique : “La France : premier pays d’Europe à généraliser la reconnaissance faciale”

La Méthode scientifique sur France Culture s’est intéressée vendredi 4 octobre à l’annonce de la nouvelle application d’identité numérique lancée par le gouvernement : Alicem et aux questions que l’utilisation de la reconnaissance faciale soulève.

Le Ministère de l’Intérieur et l’Agence Nationale des Titres Sécurisés ont présenté récemment Alicem, une application sur Android. Elle devrait être officiellement lancée cet automne et se base sur la reconnaissance faciale. Les citoyens pourront donc l’utiliser pour leur identité numérique et procéder à leurs démarches administratives en ligne.

Cette annonce arrive à un moment où la France semble s’intéresser de très près à cette technologique. Récemment plusieurs sujets et expérimentations ont ainsi été développés autour de la reconnaissance faciale, dans les aéroports, les lycées ou encore dans certaines villes comme Nice.

Avec Alicem, la France deviendrait “le premier pays dans l’Union européenne utilisant la reconnaissance faciale pour donner aux citoyens une identité numérique” indique La Méthode scientifique. L’émission produite par Natacha Triou a donc choisi de s’entretenir avec Martin Drago, juriste à la Quadrature du net pour évoquer ce sujet et les questions que l’utilisation de cette technologie posent, dont bien évidemment la protection des données personnelles.

France Culture précise également avoir tenté de joindre le Ministère de l’intérieur qui n’a pas pu répondre à leurs questions.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thomas Calvi

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...