Replay : Conférence « L’IA au service de l’environnement, l’enjeu des données » organisée par le Hub France IA

Les sujets environnementaux sont au cœur des débats et des défis d’aujourd’hui. Le secteur du numérique, en forte expansion, s’attèle à identifier des solutions et des préconisations afin de réduire sa propre empreinte environnementale. L’intelligence Artificielle est à la fois un moyen de traiter efficacement certains sujets environnementaux mais c’est également une source potentiellement énergivore dès lors que les masses de données et leurs traitements entrent en jeux.

Le Hub France IA mène depuis un an dans le cadre de son Groupe de Travail « IA & Environnement », un recensement des cas d’usages où l’intégration de l’IA est particulièrement bénéfique pour réduire l’impact carbone des entreprises ou des collectivités, mais également pour améliorer les conditions environnementales. Par ailleurs, ce groupe explore des axes de réflexions sur l’IA frugale, l’empreinte carbone IA, ainsi que les bonnes pratiques pour réduire l’impact de l’IA sur toutes les phases d’un projet, de la donnée jusqu’à la mise en production.

Le 23 juin 2022, le Hub France a organisé avec un ensemble d’acteurs participants à ce Groupe de Travail, une conférence sur le sujet de l’IA et l’environnement autour de l’enjeu des données. Divers sujets concrets ont été discutés. Par exemple, le stockage systématique des données sans qualification au préalable de leur nécessité dans le projet, ainsi que l’utilisation d’algorithmes sur de grandes quantités de données soulèvent des questions quant à l’intérêt d’utiliser cette technologie. Alors que parfois, un usage plus raisonné des données, de meilleure qualité, avec des algorithmes d’IA moins énergivores aurait plus de sens.

Mutualiser la donnée pour accélérer le déploiement d’IA tout en maitrisant son impact environnemental

Plusieurs pistes ont été abordées au cours de cette conférence, telles que :

  • La réduction de la taille des données stockées ainsi que le management et la gestion de ces données, pour optimiser leur consommation d’énergie
  • La création de bases de données de bonne qualité, en libre accès, afin d’éviter la surproduction et la dispersion de données
  • La mutualisation et le partage des données est également un axe fort sur lequel il convient de se pencher pour optimiser le stockage des données et son exploitation raisonnée

Thomas Gomez, chargé de projets agriculture numérique, chez Agdatahub, société opératrice d’une plateforme de consentements et d’échanges de données pour le secteur agricole, explique l’enjeu autour de la mutualisation de la donnée sur ce secteur. Pour lui, « Le nombre de données produites au niveau d’une exploitation agricole est de plus en plus important mais la collecte de ces données, souvent hétérogènes, reste difficile à massifier. La mise en place d’un écosystème de confiance autour de la donnée ainsi que les futures évolutions réglementaires permettront dans les années à venir de « libérer » les données, les rendant accessibles à un plus grand nombre en limitant ainsi leur impact. »

La donnée pour décarboner les chaînes de transport

L’Association AI Cargo Foundation est un pôle d’innovation technologique, destiné à soutenir la filière Transport & Logistique dans sa transition énergétique et environnementale. Elle met à disposition des acteurs de la filière une plateforme numérique de traitement de données par l’IA, des applicatifs métiers et des APIs collaboratives pour soutenir la décarbonation des chaînes de transport. Son statut juridique est un gage de souveraineté, de neutralité et de confidentialité.

Guillaume Desveaux, Président de AI Cargo Foundation nous raconte : « en connectant les acteurs entre eux, en cartographiant les flux de transport par une collecte de données massive, il est possible d’identifier les opportunités de massification des flux et d’utilisation de transports décarbonés et ainsi réduire la consommation d’énergie de la filière. C’est en massifiant la donnée que l’on permet alors de décarboner la logistique. »

L’exploitation des données satellitaires à des fins environnementales

La solution Nimbo, développé par la société Kermap, permet grâce à une plateforme simple d’utilisation, d’avoir accès à des données issues des satellites Sentinel du programme européen Copernicus. C’est Antoine Lefebvre, CEO et co-fondateur de Kermap qui nous parle de l’usage qu’ils ont fait de ces données pour le compte de leurs clients : « Ces données constituent une ressource précieuse d’informations sur l’évolution de notre planète. Les traitements réalisés par l’IA permettent, entre autres, d’assurer un suivi en continu des territoires et ce à très grande échelle, pour en extraire des indicateurs sur l’utilisation des sols. Ces projets sont au service d’initiatives de transition agroécologique ».

Et si nous réalisions notre bilan carbone ?

A grande échelle, si nous voulons avoir un impact positif sur l’environnement, chaque entreprise devrait être en mesure de réaliser son propre bilan carbone. C’est un moyen d’identifier concrètement les plus gros postes d’émissions de gaz à effet de serre, afin d’identifier des actions pour les réduire. C’est ce que propose la société Kabaun, qui au travers de sa solution ambitionne d’optimiser la réalisation des bilans carbone pour ainsi accélérer la prise de conscience des entreprises. Alexandre Paschunite, CTO et co-fondateur de Kabaun pense qu’aujourd’hui ce sujet est stratégique et l’IA peut aider à faciliter la mise en œuvre de ces bilans : « malgré les rapports scientifiques de plus en plus alarmants et une prise de conscience globale, les actions concrètes restent marginales. Les entreprises de tout type ont un rôle à jouer en réponse à ces enjeux environnementaux. Le bilan carbone que nous proposons a pour vocation d’identifier les plus gros postes d’émission et d’esquisser des actions pour les réduire. Arriver à intégrer ces indicateurs dans la stratégie globale de l’entreprise est l’enjeu majeur pour mener à bien sa stratégie climat. »

Ces différentes interventions ont permis de mettre en lumière des solutions adaptées pour optimiser la collecte et l’usage des données pour l’IA, dans une démarche profonde de réduction de l’impact environnemental des activités des entreprises et collectivités.

La conférence est disponible en replay ici. Si vous souhaitez en savoir plus sur les travaux du Groupe de Travail IA & Environnement, vous pouvez contacter pierre.monget@hub-franceia.fr


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
RML (Responsible Machine Learning) par Axionable

Notre solution dédiée à la réalisation de projets de machine learning responsable pour vous accompagner dans le cadrage, le développement et l'industr...

 

Profitez de l'offre Cyber Monday :
1 an d'abonnement électronique pour 15€

Partager l'article
Abonnez-vous à ActuIA, la revue professionnelle de l'intelligence artificielle magazine intelligence artificielle Découvrez la revue professionnelle de l'intelligence artificielle
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.