Renault teste sur route six voitures autonomes pour un lancement prévu d’ici 2020

L’Usine Nouvelle a pu tester un prototype des Renault Espace autonomes qui sillonnent les routes françaises et allemandes depuis quelques mois. C’est sur la NN118, près de Paris, que la démonstration a pu être réalisée.

Un mode ‘délégation de conduite’

Grâce à la délégation de conduite, le conducteur peut passer de la conduite ‘normal’ à son automatisation. Le véhicule peut alors conduire sur plusieurs kilomètres.

Il respecte évidemment scrupuleusement les limitations de vitesse et les distances de sécurité. Le conducteur peut ainsi lâcher le volant et les pédales. Il n’a seulement qu’à valider certaines décisions de l’intelligence artificielle, comme changer de voie par exemple.

Le test sur route est une phase fondamentale pour le développement des véhicules autonomes. Google, Tesla, Volvo, Mercedes, Audi et Uber, entre autres, les expérimentent déjà mais cela peut s’avérer compliqué. L’autorisation de circulation n’est en effet pas toujours évidente à obtenir. Récemment Uber a par exemple du revoir son projet de test sur route en Californie.

Des développements à venir

Au cours de cette phase de test, les six véhicules autonomes sont équipés d’une batterie de lidars, radars et caméras, entre autres. Ils produisent ainsi d’importantes quantités de données à analyser.

Comme l’explique l’Usine Nouvelle, Les équipes de recherches comptent en effet sur les millions de kilomètres parcourus par les prototypes:

« afin d’améliorer la réactivité et la sécurité du système, surtout dans les cas les plus complexes.

L’objectif est d’éviter certaines ‘erreurs’ de l’intelligence artificielle, comme par exemple le cas où le conducteur est obligé de reprendre la main à la sortie d’un tunnel, le système hésitant entre les lignes blanches et des tâches de lumière au sol. »

Un lancement d’ici 2020

Les six prototypes actuels seront prochainement renforcés par d’autres véhicules pilotes pour poursuivre le développement et les améliorations. Renault annonce vouloir lancer ses premières voitures du genre d’ici 2020. Elles seront dotées d’une autonomie niveau 4 mais le constructeur travaille également sur d’autres véhicules doté d’une autonomie niveau 5.

Pour l’instant, les voitures dotées d’une autonomie niveau 4 sont prévues pour que l’intelligence artificielle puisse prendre le relai du conducteur dans certaines zones. Renault proposera des véhicules urbains, des utilitaires mais également des véhicules spécialisés comme les robots-taxis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here