Retrouvez le magazine de l'intelligence artificielle
Actualité Partenariat Life & Soft et CEA en bio-informatique, génomique, intelligence artificielle et...

Pour approfondir le sujet

L’Institut Curie choisit Intel comme partenaire principal pour implémenter le Calcul à Haute Performance et l’Intelligence Artificielle afin d’accélérer le séquençage du génome et...

Ce mercredi 23 mai, l'Institut Curie et Intel ont annoncé un partenariat d'importance autour de l'intelligence artificielle autour de la plateforme de Bioinformatique de...

Recherche clinique : L’AP-HP et Bayer signent un accord-cadre sur des projets innovants utilisant l’IA

L’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris et Bayer ont annoncé la signature d'un accord-cadre de collaboration de 3 ans. Il vise à renforcer leur...

Projet financé ANR : Réseau de mémoire visuelle pour l’interprétation de scènes – AVENUE

Le projet Réseau de mémoire visuelle pour l'interprétation de scènes – AVENUE présenté par Karteek Alahari du Centre de Recherche Inria Grenoble - Rhône-Alpes...

Le Dr Davide Callegarin nommé en tant que médecin spécialiste en intelligence artificielle au CHU Dijon Bourgogne

En lien avec le déploiement du Technopôle santé, porté par Dijon Métropole, le Dr Davide Callegarin a été nommé en tant que médecin spécialiste...

Partenariat Life & Soft et CEA en bio-informatique, génomique, intelligence artificielle et technologies d’imagerie de pointe

Ce 4 août, Life & Soft et le CEA ont présenté officiellement leur accord de collaboration. Signé en avril 2020 pour une durée de trois ans, ce partenariat en bio-informatique, génomique, intelligence artificielle et technologies d’imagerie de pointe vise à développer une offre de services inédite répondant aux besoins de soins personnalisés et s’appuyant sur des analyses croisées innovantes. Dans ce cadre, le département IDMIT (Diseases Models for Innovative Therapies) de l’Institut de Biologie François Jacob du CEA (CEA-Jacob) accueille dans ses locaux sur le site Fontenay-aux-Roses le laboratoire de séquençage de Life & Soft.

La collaboration entre Life & Soft et le CEA a pour objectif de proposer des analyses croisées innovantes, associant les données d’imagerie générées par les technologies de pointe du département IDMIT (Diseases Models for Innovative Therapies) du CEA-Jacob et les données de génomique produites par Life & Soft.

Accélérer le passage entre recherche préclinique et clinique

IDMIT dispose d’atouts cruciaux pour répondre aux enjeux des maladies infectieuses affectant l’Homme : une expertise rare en recherche préclinique et clinique, des laboratoires et moyens technologiques, notamment pour l’imagerie in vivo, à la pointe de l’innovation pour l’étude des pathogènes et de la réponse de l’hôte. Life & Soft apporte de son côté, en sus de son expérience en bioinformatique, en génomique et en analyse de données, des ressources complémentaires aux expertises et aux technologies présentes au sein d’IDMIT: imagerie in vivo optique et nucléaire, cytométrie en flux couplée à la spectrométrie de masse.

Par ce rapprochement, Life & Soft poursuit sa stratégie partenariale en recherche fondamentale auprès d’organismes publics et le CEA-Jacob renforce, dans le cadre de sa mission sur la recherche préclinique et clinique sur les maladies infectieuses humaines, ses liens avec le diagnostic et la recherche génomique. La collaboration entre les deux partenaires permettra d’accélérer le passage d’une recherche préclinique vers les expérimentations cliniques, afin d’améliorer le parcours de soin des patients.

Des premiers résultats autour du SARS-Cov 2

La collaboration se traduit déjà par un axe de recherche commun sur le virus SARS-CoV 2, développé rapidement au cours des derniers mois pour répondre à l’urgence sanitaire. Elle a ainsi permis l’identification des profils de comorbidité, grâce à la métagénomique et aux analyses d’autres biomarqueurs issus du séquençage, du virome des patients et des différences de susceptibilités liées à l’âge. Des premiers tests de dépistage ont été menés avec succès et de nouveaux séquençages sont planifiés.

Ces résultats ont été permis par la complémentarité entre l’infrastructure du CEA, adaptée à l’exploitation des échantillons, et l’utilisation par Life & Soft du séquençage par nanopore comme méthode d’analyse haut débit, rapide et de précision. Dans ce cadre, les expertises en bioinformatique et biostatistique de Life & Soft ont également été mises à contribution, et renforcées par l’utilisation d’algorithmes d’intelligence artificielle.

Thomas Calvi

Partager l'article

Des scientifiques utilisent le machine learning pour rendre visible des phénomènes astrophysiques jusqu’ici inaccessibles

Une équipe de scientifiques du CNRS, de l’IRAM, de l’Observatoire de Paris-PSL, et des écoles Centrale Marseille et Centrale Lille rassemblés au sein du...

La Fondation l’IA pour l’Ecole publie un livre blanc sur le confinement et continuité pédagogique

La situation sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 a fait du confinement l'une des mesures phares pour lutter contre la propagation du virus....

Deep Tech – GrAI Matter Labs lève 13 millions d’euros pour commercialiser sa puce dédiée à l’IA embarquée

GrAI Matter Labs a annoncé cette semaine avoir bouclé son dernier tour de financement de 13 millions d'euros. L'entreprise avait lancé en octobre 2019...

Roche établit un partenariat avec l’Amii, Mila et l’Institut Vecteur pour stimuler la transformation numérique dans le secteur de la santé

Roche Canada a présenté le Centre national d'excellence en intelligence artificielle (CdE). Il s'agit du premier organisme collaboratif de cette nature à conjuguer l'expertise...