Intelligence artificielle Partenariat Life & Soft et CEA en bio-informatique, génomique, intelligence artificielle et...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Google Cloud et NVIDIA collaborent pour la création d’un laboratoire 5G et intelligence artificielle

Dans le cadre d'un partenariat, Google Cloud et NVIDIA vont créer un laboratoire dédié à l'intelligence artificielle et à la 5G. Ce laboratoire conjoint...

La CCI Aix Marseille-Provence lance son laboratoire d’expérimentation dédié à l’intelligence artificielle

Le "riality Lab" : C'est le nom donné au nouveau laboratoire d'expérimentation des usages liés à l'IA lancé par la chambre de commerce et...

Afin de lutter contre la présence d’amiante dans ses wagons, la SNCF fait appel au machine learning

Durant l'été 2019, plusieurs salariés de la SNCF ont dénoncé un problème sanitaire majeur dans certains des wagons de fret de la société ferroviaire....

AP-HP s’associe avec Gleamer pour innover dans la détection des anomalies radiologiques thoraciques

Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) annonce la signature d'un partenariat avec Gleamer. Réputé pour avoir conçu une suite de logiciels d'IA d'aide...

Partenariat Life & Soft et CEA en bio-informatique, génomique, intelligence artificielle et technologies d’imagerie de pointe

Ce 4 août, Life & Soft et le CEA ont présenté officiellement leur accord de collaboration. Signé en avril 2020 pour une durée de trois ans, ce partenariat en bio-informatique, génomique, intelligence artificielle et technologies d’imagerie de pointe vise à développer une offre de services inédite répondant aux besoins de soins personnalisés et s’appuyant sur des analyses croisées innovantes. Dans ce cadre, le département IDMIT (Diseases Models for Innovative Therapies) de l’Institut de Biologie François Jacob du CEA (CEA-Jacob) accueille dans ses locaux sur le site Fontenay-aux-Roses le laboratoire de séquençage de Life & Soft.

La collaboration entre Life & Soft et le CEA a pour objectif de proposer des analyses croisées innovantes, associant les données d’imagerie générées par les technologies de pointe du département IDMIT (Diseases Models for Innovative Therapies) du CEA-Jacob et les données de génomique produites par Life & Soft.

Accélérer le passage entre recherche préclinique et clinique

IDMIT dispose d’atouts cruciaux pour répondre aux enjeux des maladies infectieuses affectant l’Homme : une expertise rare en recherche préclinique et clinique, des laboratoires et moyens technologiques, notamment pour l’imagerie in vivo, à la pointe de l’innovation pour l’étude des pathogènes et de la réponse de l’hôte. Life & Soft apporte de son côté, en sus de son expérience en bioinformatique, en génomique et en analyse de données, des ressources complémentaires aux expertises et aux technologies présentes au sein d’IDMIT: imagerie in vivo optique et nucléaire, cytométrie en flux couplée à la spectrométrie de masse.

Par ce rapprochement, Life & Soft poursuit sa stratégie partenariale en recherche fondamentale auprès d’organismes publics et le CEA-Jacob renforce, dans le cadre de sa mission sur la recherche préclinique et clinique sur les maladies infectieuses humaines, ses liens avec le diagnostic et la recherche génomique. La collaboration entre les deux partenaires permettra d’accélérer le passage d’une recherche préclinique vers les expérimentations cliniques, afin d’améliorer le parcours de soin des patients.

Des premiers résultats autour du SARS-Cov 2

La collaboration se traduit déjà par un axe de recherche commun sur le virus SARS-CoV 2, développé rapidement au cours des derniers mois pour répondre à l’urgence sanitaire. Elle a ainsi permis l’identification des profils de comorbidité, grâce à la métagénomique et aux analyses d’autres biomarqueurs issus du séquençage, du virome des patients et des différences de susceptibilités liées à l’âge. Des premiers tests de dépistage ont été menés avec succès et de nouveaux séquençages sont planifiés.

Ces résultats ont été permis par la complémentarité entre l’infrastructure du CEA, adaptée à l’exploitation des échantillons, et l’utilisation par Life & Soft du séquençage par nanopore comme méthode d’analyse haut débit, rapide et de précision. Dans ce cadre, les expertises en bioinformatique et biostatistique de Life & Soft ont également été mises à contribution, et renforcées par l’utilisation d’algorithmes d’intelligence artificielle.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thomas Calvi

Partager l'article

META AI dévoile BlenderBot 3, un projet de recherche sur l’IA conversationnelle

Après avoir présenté BlenderBot en 2020, la mouture BlenderBot 2.0 en 2021, META a dévoilé BlenderBot 3 le 5 août dernier. Comme pour ses...

Reconnaissance faciale : la plateforme « From Numbers to Name » aide à identifier les victimes de l’Holocauste

Le deep learning est aujourd'hui utilisé dans de nombreux domaines, il l'est de plus en plus dans celui de l'histoire. Daniel Patt, un ingénieur...

Lancement de l’appel à candidatures de la phase V des pôles de compétitivité

Alors que la phase IV (2019-2022) des pôles de compétitivité prendra fin en décembre 2022, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et...

Focus sur SMART, programme de l’IARPA visant à identifier et surveiller les constructions à grande échelle grâce au machine learning

L'IARPA (Intelligence Advanced Research Projects Activity), la branche de recherche de la communauté du renseignement aux Etats-Unis, a lancé le programme SMART (Space-based Machine...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci