Intelligence artificielle Montréal : le Centre IA de Samsung emménage dans un laboratoire innovant

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Le CNRS accroît sa présence au Canada avec la création de deux nouveaux laboratoires

La coopération scientifique ente le Canada et la France est bien établie, le CNRS en est une partie prenante. Ce 25 avril, il a...

Saagie et le LITIS annoncent la création d’un laboratoire commun dédié à l’IA

Fin février, Saagie et le LITIS ont annoncé la création de L-LiSa, un laboratoire commun dédié à l’intelligence artificielle. Quatorze collaborateurs travaillent dans ce...

Le CNRS, Constellium et l’Université Grenoble Alpes s’associent pour créer un laboratoire commun dédié à l’aluminium du futur

Pour répondre aux enjeux de développement durable, tous les secteurs de l'industrie doivent réduire leur impact environnemental, le secteur de la métallurgie mise, quant...

Maran Tankers Management (MTM) va utiliser la plateforme d’évitement de collision d’Orca AI

Orca AI, start-up spécialisée dans la vision par ordinateur, ayant développé une plateforme automatisée de connaissance de la situation pour une navigation maritime sécurisée,...

Montréal : le Centre IA de Samsung emménage dans un laboratoire innovant

Alors qu’il est installé à Montréal depuis 2018, Le Centre IA de Samsung a annoncé récemment l’ouverture de nouveaux locaux au centre-ville. Le nouveau laboratoire, deux fois plus grand que le précédent, pourra ainsi accueillir l’équipe, qui prévoit également de s’agrandir, dont l’objectif est d’améliorer la qualité des réseaux sans fil ainsi que de développer une technologie robotique novatrice.

Montréal est un pôle d’expertise en IA, le professeur Yoshua Bengio de l’Université de Montréal, l’un des fondateurs de l’apprentissage profond et actuellement directeur de l’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal (MILA), y a notamment contribué. L’Université McGill et l’Université de Montréal font de Montréal la plus grande communauté universitaire en IA au monde. Plusieurs grandes entreprises y ont installé des laboratoires destinés à l’IA, à l’instar de Samsung.

Le Centre IA de Montréal est l’un des sept centres Samsung d’IA dans le monde, dont font également partie le Centre Samsung Research America de Silicon Valley et les centres d’IA de Toronto. Il est l’une des deux installations de Samsung consacrées à l’IA à Montréal avec le SAIT AI Lab Montréal (Samsung Advanced Institute of Technology) du Mila.

Stéphane Paquet, président-directeur général de Montréal International, affirme :

« Avec plus de 600 chercheurs indépendants et 14 000 étudiants inscrits à des programmes liés à l’IA, la région montréalaise possède l’un des meilleurs bassins de talents au monde dans le secteur. En investissant dans un nouveau laboratoire au centre-ville de Montréal, Samsung reconnaît la force de notre écosystème en IA, tout en offrant aux étudiants de niveau avancé une nouvelle occasion de faire progresser leur carrière. Les recherches du professeur Gregory Dudek en IA et en robotique sont reconnues dans le monde entier, et nous sommes fiers de voir que ces recherches progresseront encore davantage à Montréal. »

Le centre IA de Samsung mène une recherche sur l’apprentissage automatique et la compréhension du langage grâce à des interactions multimodales, et ce, en collaboration avec le centre Samsung Research America de Silicon Valley et les centres IA de Toronto. Il va doubler le nombre des collaborateurs de son équipe en ajoutant 15 chercheurs scientifiques pour appliquer l’IA avancée aux télécommunications, à l’apprentissage automatique, à la robotique et à d’autres interactions multimodales. Les étudiants diplômés dans des domaines connexes pourront venir perfectionner leurs compétences lors de stages.

Ce centre sera dirigé par Gregory Dudek, professeur à McGill et expert de nombreuses technologies associées à l’IA et à la robotique, également vice-président de la recherche chez Samsung Electronics. Les chercheurs y auront aussi pour mission de développer des capteurs pour les systèmes robotisés de Samsung (des robots domestiques jusqu’aux robots spécialisés  des secteurs de la restauration ou du nettoyage.)

Gregory Dudek affirme :

« La demande pour des données de la part des utilisateurs d’appareils mobiles n’a jamais été aussi forte. La combinaison de l’IA et des technologies d’apprentissage automatique permettront des transformations qui sont essentielles à notre utilisation quotidienne des appareils mobiles et réduiront la consommation d’énergie. Le solide écosystème en IA et le bassin de talents novateurs de la région montréalaise offrent un environnement unique pour nous permettre d’atteindre de nouveaux sommets. »

Samsung a été accompagné par Montréal International et Investissement Québec International pour ce projet d’expansion.

Hubert Bolduc, président d’Investissement Québec International, déclare :

« En choisissant d’ouvrir ce nouveau laboratoire dans la région montréalaise, Samsung confirme que notre écosystème en IA est très attrayant. Nos experts, situés ici et en Asie, continueront de soutenir les filiales de sociétés étrangères afin de faciliter leurs contributions à l’émergence et à la promotion de l’expertise en IA, tout en investissant à long terme au Québec. »


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thomas Calvi

Partager l'article

Découvrez ActuIA n°8, le nouveau numéro du magazine de l’intelligence artificielle

L’été est bien là et c’est déjà l’heure du nouveau numéro d’ActuIA, votre magazine de l’intelligence artificielle ! Pour ce n°8 d’ActuIA, disponible dès...

Victor Schmidt, doctorant sous la direction de Yoshua Bengio, est le lauréat de la 6ème bourse Antidote en TAL

Druide informatique a annoncé fin mai la nomination du lauréat de la 6e Bourse Antidote en traitement automatique de la langue (TAL). Victor Schmidt,...

Retour sur le lauréat du Prix CNIL-INRIA pour la protection de la vie privée

Fin mai, François Pelligrini et Mathieu Cunche, co-présidents du Jury du Prix CNIL-Inria, ont remis le prix pour la protection de la vie privée...

La Lufthansa s’appuie sur le logiciel « Virtual Aviation Training » de NMY pour former ses équipes de cabine

La pandémie a fortement impacté les compagnies aériennes. Depuis la levée des restrictions sanitaires, elles doivent affronter un autre problème : malgré une forte...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci