Mission French Tech : découvrez les 21 start-ups qui vont intégrer le programme Health20

Fin mars, Jean-Noël Barrot, Ministre délégué en charge de la Transition numérique et des télécommunications, Clara Chappaz, Directrice de la Mission French Tech et Lise Alter, Directrice générale de l’Agence de l’innovation en Santé, ont dévoilé les 21 startups lauréates de la première édition du French Tech – Health20. Celles-ci vont donc bénéficier pendant un an d’un accompagnement de la Mission French Tech, auront ainsi l’accès au réseau des correspondants French Tech dans plus de 60 services publics et bénéficieront d’une visibilité renforcée en France et à l’international.

Les programmes sectoriels de la Mission French Tech visent à accompagner les start-ups positionnées dans des secteurs identifiés comme stratégiques dans le cadre de France 2030. Après Green20, Agri20, DeepNum20, le programme French Tech Health20 a été lancé en novembre dernier dans le cadre du plan Innovation Santé 2030 auquel le gouvernement consacre 7 milliards d’euros, en partenariat avec l’Agence de l’Innovation en Santé (AIS) dans le cadre de sa mission d’accompagnement des HealthTech.

Ce 4éme programme de la Mission French Tech vise à accompagner des start-ups proposant des innovations de rupture, que ce soit des services ou des produits, apportant un niveau très élevé de différenciation par rapport aux solutions existantes, avec un potentiel de déploiement à grande échelle. Ces innovations doivent proposer des solutions aux enjeux identifiés dans le cadre du plan France 2030 :

  • Biothérapies et Bioproduction de thérapies innovantes;
  • Biomédicaments;
  • Dispositifs médicaux innovants;
  • Santé numérique;
  • Maladies infectieuses et émergentes.

Les 21 start-ups sélectionnées

Quatre cents candidatures ont été reçues, la capacité des entreprises à répondre aux grands enjeux de souveraineté sanitaire, industrielle et technologique de France 2030 a été analysée au regard de leur aptitude à développer de nouvelles activités et 21 start-ups ont été sélectionnées.

Parmi les solutions qu’elles proposent, 7 s’adressent à la santé numérique, 6 aux dispositifs médicaux innovants, 4 aux biothérapies et à la bioproduction et les 4 autres aux maladies infectieuses.

Ces solutions sont susceptibles de contribuer significativement à l’objectif du Gouvernement de faire émerger 100 nouveaux sites industriels par an d’ici 2025 puisqu’une proportion importante est à vocation industrielle

Sept régions sont représentées : la majorité des start-ups se trouvent en Île-de-France (12), trois en Nouvelle-Aquitaine, deux en Auvergne-Rhône-Alpes, une en Bourgogne-Franche-Comté , dans la région Grand Est , les Haut-de-France et les Pays de Loire.

On compte 30% de femmes parmi les CEO et co-fondatrices.

Abys Medical propose Surgiverse, une solution numérique holistique dédiée aux chirurgiens, comprenant dans un même outil une plateforme d’aide à la décision et une application d’assistance chirurgicale holographique.

Aqemia, spin off de l’ESN-PSL. est une plateforme de découverte de médicaments à l’échelle s’appuyant sur une technologie unique combinant physique théorique et IA., permettant de découvrir des molécules thérapeutiques candidates, sans recourir à des données d’entraînement comme les autres startups d’IA. Elle a reçu le trophée E-santé de la HealthTech 2021

Cardiawave a développé un dispositif de thérapie non-invasive par ultrasons utilisant une technologie d’ultrasons focalisés, nouvelle et unique, ayant un effet réparateur à distance sur la valve aortique.

echOpen Factory améliore la pris en charge des patients avec une solution dédiée à l’orientation diagnostique des patients comprenant une sonde d’imagerie, branchée sur n’importe quel smartphone ou tablette, complétée de services numériques sécurisés, notamment d’IA.

EpiLAB propose un test portable de diagnostic de la tuberculose.

EVerZom, spin-off d’un laboratoire du CNRS à l’Université de Paris a inventé et breveté une méthode de rupture pour produire des exosomes ou vésicules extracellulaires à haut rendement et à grande échelle, pour la médecine régénérative.

Healshape s’adresse elle-aussi à la médecine régénérative et a développé une bioprothèse mammaire pour les femmes ayant subi une mastectomie suite à un cancer du sein. Sophie Brac de la Perrière, sa cofondatrice et Présidente directrice générale d’Healshape a reçu Le Trophée de l’Entreprenariat Healthtech au féminin, en 2021.

Créée en 2018, Incepto est une plateforme européenne de solutions d’intelligence artificielle appliquées à l’imagerie médicale. Elle vise à réduire le délai d’attente pour les examens, pallier le déficit de spécialistes pour certaines maladies graves et accompagner le travail des médecins face à l’accroissement des données à analyser.

La start-up a été lauréate des Trophées Let’s Go France 2019, du Concours Innovation i-Lab opéré par Bpifrance et du Concours Innovation aux Journées Francophones de Radiologie 2018.

inHEART développe et commercialise des solutions logicielles sur le cloud de traitement d’images médicales pour mieux planifier et guider les interventions d’ablation par cathéter sur les arythmies cardiaques. Elle fournit à partir de ces images préopératoires un jumeau numérique du coeur du patient qui rend ces interventions plus simples, plus rapides et plus efficaces.

LATTICE MEDICAL a développé l’implant MATTISSE, pour les patientes ayant subi une mastectomie. Imprimé en 3D à la morphologie de la patiente, il remplacera les implants silicones.

Milvue, spécialiste de l’IAen imagerie médicale, a développé une solution permettant de trier en temps réel les examens ostéoarticulaires et pulmonaires nécessitant une interprétation radiologique rapide tout en apportant une visualisation explicite des lésions et de former un précompte rendu.

Nosopharm, biotech spécialisée dans la R&D de nouveaux médicaments anti-infectieux, a
découvert et développe la nouvelle classe antibactérienne des Odilorhabdines pour le traitement des infections résistantes aux antibiotiques.

Osivax développe une nouvelle classe innovante de vaccins universels permettant d’anticiper les mutations des virus respiratoires (pandémiques ou saisonniers). Sa plateforme technologique oligoDOM® permet la création de particules pseudo-virales pour déclencher de puissantes réponses immunitaires. Son premier vaccin, s’adressant à toutes les souches de grippe, est testé en phase 2 (plus de 800 patients) et présente une efficacité supérieure aux vaccins existants.

Pherecydes développe des traitements contre les infections bactériennes résistantes basée sur l’utilisation de bactériophages, virus naturels tueurs de bactéries, ciblant les bactéries S. aureus, E. coli et P. aeruginosa.

Pixee Medical développe et commercialise des solutions de chirurgie assistée par ordinateur utilisant la réalité augmentée pour l’aide à la pose d’implant chirurgical. Elle a
réalisé une première mondiale en 2020 avec une première pose d’une prothèse de genou  utilisant la réalité augmentée.

Qubit Pharmaceuticals, spécialisé dans la simulation et la modélisation moléculaire grâce à l’utilisation de la physique quantique, conçoit ses candidats médicaments atome par atome pour optimiser leur efficacité et leur spécificité. Atlas, sa plateforme de conception de médicaments, réduit le temps et le coût de découverte d’un médicament, elle a ainsi permis de découvrir de nouveaux candidats médicaments contre le Covid en moins de 6 mois et d’autre part, d’initier plusieurs programmes de recherche dans le domaine du cancer et de l’inflammation.

Smart Immune, société de biotechnologie en stade clinique, développe “ProTcell”, une plateforme de thérapies cellulaires à base de progeniteurs de lymphocytes T permettant de réarmer le système immunitaire contre les infections et les cancers en utilisant le thymus du patient.

StemInov, spin-off du CHRU de Nancy et de l’Université de Lorraine ,développe un médicament de thérapie innovante à base de cellules souches issues du cordon ombilical pour traiter les pathologies inflammatoires avec pour première indication le choc septique et le syndrome de détresse respiratoire aigu.

Tilak Healthcare développe une plateforme technologique disruptive de jeux vidéo médicaux, prescrits par les professionnels de santé, pour l’accompagnement de maladies chroniques. Odysight, sa première plateforme, cible l’ophtalmologie, notamment les maculopathies chroniques, des pathologies en forte progression et la première cause de cécité dans le monde.

Whitelab Genomics (WLG), utilise la science des données, l’apprentissage automatique et la biologie computationnelle pour accélérer la R&D des thérapies génomiques.La start-up a développé une plateforme permettant des prédictions in silico pour la découverte de cibles et la conception de thérapies à base d’ADN et d’ARN.

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.

1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
ARCADE (Augmented Reading of Climate-cArbon DisclosurEs) par Axionable

Notre solution arcade vise à apporter aux acteurs financiers des informations détaillées et innovantes permettant d’évaluer les entreprises sur les en...

 
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.