Actualité L'Université Paris-Dauphine a ouvert son Executive Master Intelligence Artificielle & Science des...

Pour approfondir le sujet

Comment la mairie de Barcelone souhaite favoriser une utilisation éthique de l’intelligence artificielle

La mairie de Barcelone souhaite mettre en œuvre vingt mesures pour garantir que les algorithmes d'intelligence artificielle utilisés par la ville et ceux qui...

Atos et DreamQuark lancent une plateforme numérique destinée aux assureurs et aux banques

Après son acquisition de trois sociétés annoncée cette semaine afin de développer son portefeuille technologique dans plusieurs domaines, Atos a dévoilé une plateforme digitale...

Les archives nationales américaines utiliseront l’intelligence artificielle pour gérer leurs documents numériques

L'Administration des archives des Etats-Unis (ou National Archives and Records Administration - NARA) qui détient tous les documents gouvernementaux du pays, gère des millions...

Mastercard et Ekata, une acquisition pour renforcer sa solution d’identification en ligne

L'entreprise américaine de paiement et de retrait Mastercard a annoncé la prochaine acquisition de la société de solutions de vérification d'identité Ekata pour la...

L’Université Paris-Dauphine a ouvert son Executive Master Intelligence Artificielle & Science des Données

L’Université Paris-Dauphine a lancé l’Executive Master Intelligence Artificielle & Science des Données. Cette formation a accueilli dans son département Executive Education ses premiers participants le 25 mars dernier. Cet évènement est une réponse de l’Université aux multiples enjeux liés à la formation dans le domaine du numérique.

« Le contenu du programme fait écho à l’actualité et anticipe les enjeux de demain auxquels seront confrontés les entreprises. » précise Dario Colazzo, responsable de l’Executive Master et du pôle Sciences des Données au sein du Laboratoire d’Analyse et Modélisation de Systèmes pour l’Aide à la Décision (LAMSADE) de Paris-Dauphine.

Les 13 enseignants-chercheurs et professionnels qui composent son corps professoral s’attachent à faire évoluer leurs cours au rythme des avancées de la recherche et de l’évolution des besoins en compétences sur le terrain.

Cette formation est unique sur le marché car elle permet aux 23 participants de bénéficier :

  • D’un équilibre entre la gestion des données massives et l’apprentissage machine. Cette double compétence, chère aux entreprises, permet aux participants de développer une expertise dans la totalité des étapes constituant le cycle de traitement de données dans l’IA.
  • D’un contenu de formation proche des avancées de la recherche effectuées au sein de l’Université. Cette promiscuité avec les chaires de Paris-Dauphine apporte une vision prospective et moderne des métiers liés au numérique et à la science des données.

​Au sein de leurs entreprises, les diplômés pourront ensuite, dans le cadre de projets d’intelligence artificielle :

  • Appliquer et mobiliser les technologies émergentes et les modèles mathématiques de haut niveau.
  • Maitriser les paradigmes, les méthodologies d’optimisation et les langages de programmation.
  • Pratiquer la conception, l’implémentation et l’analyse expérimentale d’algorithmes complexes (deep learning et traitement parallèle et distribué des données massives).

Ces compétences répondent aux besoins croissants des entreprises de s’entourer d’experts enconception et développement d’applications de l’IA dans des secteurs d’activité très demandeurs : La finance, l’assurance, la santé, la grande distribution et le transport.

La formation s’adresse à des candidats détenant des connaissances et compétences avérées en informatique ainsi que des bases en mathématiques appliquées. Leurs objectifs professionnels doivents’orienter vers une acquisition de compétences avancées dans le domaine de l’Intelligence Artificielle et de la Science des Données.

L’enseignement est structuré en 20 cours (certains sont dispensés en anglais), répartis en 4 modules pour une durée totale de 320 heures. Sont intégrés dans les cours les travaux pratiques en salle machine permettant de résoudre des exercices et de traiter des études de cas concrets. Les étudiants pourront accéder au cluster du LAMSADE, à des ordinateurs équipés de processeurs GPU pour le deep learning, ainsi qu’à des ressources cloud comme Amazon Web Services. La plupart des cours prévoient des exercices à résoudre entre deux séances de formation et des projets sur des cas d’utilisation réels.

Plus d’informations sur le site de la formation : intelligence-artificielle.dauphine.fr

Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Comment la mairie de Barcelone souhaite favoriser une utilisation éthique de l’intelligence artificielle

La mairie de Barcelone souhaite mettre en œuvre vingt mesures pour garantir que les algorithmes d'intelligence artificielle utilisés par la ville et ceux qui...

Atos et DreamQuark lancent une plateforme numérique destinée aux assureurs et aux banques

Après son acquisition de trois sociétés annoncée cette semaine afin de développer son portefeuille technologique dans plusieurs domaines, Atos a dévoilé une plateforme digitale...

Les archives nationales américaines utiliseront l’intelligence artificielle pour gérer leurs documents numériques

L'Administration des archives des Etats-Unis (ou National Archives and Records Administration - NARA) qui détient tous les documents gouvernementaux du pays, gère des millions...

Mastercard et Ekata, une acquisition pour renforcer sa solution d’identification en ligne

L'entreprise américaine de paiement et de retrait Mastercard a annoncé la prochaine acquisition de la société de solutions de vérification d'identité Ekata pour la...