Actualité L'UNESCO présente ses recommandations pour le développement de l'écosystème de l'intelligence artificielle...

Pour approfondir le sujet

Lancement du Collectif International technologique Intelligence Artificielle du Village Francophone à l’occasion de Vivatech

Le Village Francophone, moteur de l'animation de délégations francophones lors d'événements nationaux et internationaux, a lancé son collectif IA ce mardi 16/06 à l'occasion...

TALia : le laboratoire de recherche de onepoint et Télécom Paris autour du traitement du langage naturel

Télécom Paris, école d'ingénieur spécialisée dans le numérique, et onepoint, une entreprise française spécialisée dans la transformation numérique, vont lancer ensemble un laboratoire de...

Tractable, spécialiste des solutions de vision par ordinateur pour les assurances, devient une licorne

Tractable, une entreprise développant des systèmes d'intelligence artificielle au service de la gestion des sinistres et accidents vient de lever la somme de 60...

Le projet CETI : comprendre la langue des cachalots grâce à des outils d’intelligence artificielle

Comprendre la langue utilisée par les animaux est un des enjeux de certains scientifiques : c'est notamment le cas de Denise Herzing qui étudie,...

L’UNESCO présente ses recommandations pour le développement de l’écosystème de l’intelligence artificielle africain

En 2018, un forum sur l’intelligence artificielle en Afrique avait été organisé par l’UNESCO et l’Université Mohamed VI Polytechnique. L’objectif était d’explorer les opportunités que pouvaient représenter les innovations technologiques sur le continent africain. Cet évènement est l’un de ceux qui montrent que la réflexion sur l’IA en Afrique progresse. Dans la continuité de cet intérêt autour de l’IA, l’UNESCO a présenté deux rapports intitulés “Maghreb – Mapping de l’écosystème de l’intelligence artificielle” et “Évaluation des besoins en intelligence artificielle en Afrique”.

Les points soulevés par l’UNESCO en matière d’intelligence artificielle au Maghreb

Le premier rapport rédigé par l’UNESCO montre que la Tunisie et le Maroc sont les deux pays lançant le plus d’initiatives abouties quant au développement des stratégies d’IA à l’échelle du Maghreb. Plusieurs séminaires, programmes de recherches, partenariats public-privé et forums ont été organisés par ces deux pays. Il existe également une mobilisation de l’enseignement supérieur autour de l’IA. Des masters en IA, ingénierie, mathématiques, applications économiques et recherche ont été conçus en ce sens.

Du côté de l’Algérie, un atelier de préparation à un plan national qui devrait s’étaler de 2020 à 2030 a été lancé. L’objectif est de construire une feuille de route et des lignes directrices relatives à la formation, la recherche fondamentale et appliquée, la pédagogie et aux impacts potentiels de l’IA sur l’économie et la société.

En se basant sur “l’indice de préparation du gouvernement à l’IA” créé par Oxford Insights et le Centre du développement de la recherche du Canada, l’UNESCO a proposé trois recommandations principales pour les pays du Maghreb :

  • Développer une stratégie IA et donner une vision aux pays africains dans ce domaine;
  • Mettre en place une stratégie de développement de talents;
  • Mettre en place une stratégie de données bien construite.

L’objectif pour l’ensemble des pays du Maghreb, selon l’UNESCO, sera de développer un savoir-faire local par le soutien des start-up comme ce qu’il se fait en Tunisie ou bien en soutenant et en faisant la promotion de l’innovation et de l’entrepreneuriat dans le secteur du numérique, ce qu’a déjà réalisé le Maroc.

Les recommandations de l’UNESCO pour l’ensemble du continent africain

Dans son second rapport, l’UNESCO a proposé un certain nombre de recommandations associées à quatre thématiques en faveur de la gouvernance de l’IA sur le continent africain. En voici un résumé :

Initiatives politiques :

  • Concevoir un ensemble de politiques relatives à l’IA dans un certain nombre de domaines : science, technologie, innovation, éducation, culture, etc.;
  • Élaborer des guides de mise en œuvre et proposer des exemples d’utilisation de modèles illustrant l’application des principes éthiques de l’IA;
  • Lancer des projets pilotes pour déterminer comment exploiter l’IA et les données d’apprentissage;
  • Élaborer des directives politiques pour traiter les problèmes relatifs à l’égalité des genres et à l’IA, qui sont notamment dus aux préjugés et au caractère discriminatoire des algorithmes.

Initiatives judiciaires :

  • Adapter et tester des cadres pour évaluer les risques des applications IA en matière de droits de l’homme;
  • Concevoir et actualiser les cadres juridiques et réglementaires pour la protection des données personnelles et la gouvernance des données.

Consolidation des capacités :

  • Sur l’éthique de l’IA;
  • Renforcement des compétences de normalisation des produits et des services d’IA;
  • Sensibilisation du grand public et perception de l’IA.

Faire progresser l’éducation, la recherche et la formation en IA :

  • Création et développement de ressources pédagogiques sur l’IA;
    • Encourager la participation (notamment des femmes et des filles) dans des programmes de formation en IA et réduire les inégalités du genre;
  • Renforcer les collaborations scientifiques autour de l’IA entre les institutions africaines publiques et privées;
  • Investir dans le lancement de nouveaux programmes de master et de doctorat pour la recherche et le développement de l’IA
  • Soutenir l’accès à la technologie et aux données de l’IA en organisant par exemple des challenges data et des hackathons.

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Lancement du Collectif International technologique Intelligence Artificielle du Village Francophone à l’occasion de Vivatech

Le Village Francophone, moteur de l'animation de délégations francophones lors d'événements nationaux et internationaux, a lancé son collectif IA ce mardi 16/06 à l'occasion...

TALia : le laboratoire de recherche de onepoint et Télécom Paris autour du traitement du langage naturel

Télécom Paris, école d'ingénieur spécialisée dans le numérique, et onepoint, une entreprise française spécialisée dans la transformation numérique, vont lancer ensemble un laboratoire de...

Tractable, spécialiste des solutions de vision par ordinateur pour les assurances, devient une licorne

Tractable, une entreprise développant des systèmes d'intelligence artificielle au service de la gestion des sinistres et accidents vient de lever la somme de 60...

Le projet CETI : comprendre la langue des cachalots grâce à des outils d’intelligence artificielle

Comprendre la langue utilisée par les animaux est un des enjeux de certains scientifiques : c'est notamment le cas de Denise Herzing qui étudie,...