Actualité L'intelligence artificielle causera « plus de peine que de joie » selon...

Pour approfondir le sujet

Motorola s’associe à la start-up de deep learning Neurala pour développer ses caméras

Ce lundi, Motorola Solutions a annoncé un partenariat avec la start-up Neurala, spécialisée en machine learning et en deep learning. Un partenariat ambitieux La technologie de...

L’IA, l’IoT et la blockchain parmi les sujets les plus abordés sur Twitter selon GlobalData

GlobalData a révélé les résultats des thèmes les plus abordés sur Twitter au premier trimestre 2018 et l'IA, l'IoT et la blockchain dominent les...

Projet Cap’FALC : l’outil numérique au service d’une société inclusive d’Inria, Facebook Artificial Intelligence Research et l’Unapei

Face à la crise sanitaire et économique actuelle, il est important que pouvoir transmettre à tous les citoyens les informations leur permettant de comprendre...

L’initiative européenne BATTERY 2030+ présente sa feuille de route de recherche de long terme

Lancée en mars 2019, pour inventer les batteries du futur, l'initiative européenne BATTERY 2030+, dont le CEA est partenaire, a présenté récemment sa feuille...

L’intelligence artificielle causera « plus de peine que de joie » selon le créateur d’Alibaba

A l’occasion d’une conférence à Zhengzhou, Jack Ma, l’homme d’affaires milliardaire fondateur d’Alibaba, d’habitude plutôt optimiste, a exposé une vision alarmiste de l’intelligence artificielle.

Selon lui, le développement de la robotique, lié à celui de l’intelligence artificielle et à l’allongement de l’espérance de vie causera « plus de peine que de joie » dans les trois prochaines décennies. Cela entraînera d’importants conflits sociaux dans le futur qui « auront un impact sur toutes sortes d’industries et de modes de vie ».

Pour Jack Ma, ce danger résulte du fait que l’intelligence artificielle sera inéluctablement plus performante que l’homme au niveau de sa mémoire et de sa capacité à prendre des décisions sans être que les émotions s’immiscent dans le processus. Selon lui, d’ici 30 ans, la personne en couverture du Time « pourrait être un robot ».

Il explique également qu’il est impératif que les dirigeants d’entreprises comprennent ce qu’est le cloud computing et l’intelligence artificielle. Pour Jack Ma, il faut que les entreprises soient formées à l’utilisation de ces technologies mais également qu’une grande réflexion soit lancée sur la place laissée aux robots et aux intelligences artificielles, si l’on ne veut pas être supplantés dans l’avenir.

Il développe cette logique de coexistence en indiquant que:

« Les machines ne devraient faire que ce que les humains ne peuvent pas faire. Ce n’est que de cette façon que nous pouvons avoir l’opportunité de garder les machines en tant que partenaires de travail des humains plutôt comme des remplaçants. »

Cette vision alarmiste tend à s’accentuer alors que ne cessent de paraître des études indiquant qu’un certain nombre d’emplois vont disparaitre à court, moyen et long terme du fait du développement des intelligences artificielles.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

Pénurie des semi-conducteurs : Intel évoque ses prévisions et présente sa stratégie pour limiter les dégâts

À l'heure actuelle, l'industrie de l'informatique traverse une crise particulière : une pénurie de semi-conducteurs, essentiels dans la production de certains composants ou au...

Espagne : un projet de centre européen pour l’intelligence artificielle pour rivaliser avec les infrastructures européennes

En Espagne, un projet ambitieux autour de l'IA tend à se mettre en place. Un groupe d'investisseurs privés, dirigé par les propriétaires du téléopérateur...

L’apprentissage supervisé et par renforcement pour aider les robots à s’adapter à tout type d’environnement

A travers Rapid Motor Adaptation (RMA), Facebook progresse dans l'adaptation des robots à leur environnement, afin de développer leur motricité. Adapter les robots à un...

Cinéma et Deepfake : zoom sur la synchronisation des lèvres avec le doublage en langue étrangère

Le deepfake est une technique reposant sur l'intelligence artificielle qui permet de superposer des fichiers audio ou vidéos sur d'autres fichiers déjà existants pour...