Intelligence artificielle Les hôpitaux de Lyon testent l'intelligence artificielle dans leurs usages avec l'aide...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

La Suisse se dote d’un centre pour l’intelligence artificielle dans la médecine à Berne

Le Center for Artificial Intelligence in Medicine (CAIM) sera inauguré officiellement en janvier 2021 à Berne, en Suisse. Le centre, fondé par l’Université de...

Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire

Le projet de recherche MAESTRIA (Machine Learning and Artificial Intelligence for Early Detection of Stroke and Atrial Fibrillation) a été officiellement lancé fin septembre....

Des chercheurs ont mis au point un algorithme de prédiction des maladies dues à des régimes spécifiques

Les consultations auprès de nutritionnistes ont considérablement augmenté ces dernières années. Grâce aux progrès scientifiques, les régimes se sont améliorés et sont beaucoup plus...

L’Institut Curie signe un partenariat avec Ibex Medical Analytics pour améliorer la détection du cancer du sein grâce à l’IA

L'Institut Curie a annoncé cette semaine son partenariat de recherche avec Ibex Medical Analytics pour améliorer le diagnostic du cancer du sein grâce à...

Les hôpitaux de Lyon testent l’intelligence artificielle dans leurs usages avec l’aide de Microsoft

Les nouvelles technologies et notamment l’intelligence artificielle proposent différents outils au service de la santé. Aide au diagnostic, gestion des patients, analyse prédictive, nombreuses sont les applications qui permettent de faire évoluer le secteur. En France, les Hospices civils de Lyon, deuxième groupe hospitalier de France, ont commencé à introduire de l’intelligence artificielle (IA) dans leurs pratiques, avec pour ambition de “repenser la vie de l’hôpital”. (AFP)

Avec l’aide du géant informatique américain Microsoft, les HCL ont engagé une série de “micro-projets” qui pourraient déboucher sur des applications concrètes au deuxième semestre – en 2019 pour les urgences, indique leur directeur informatique Philippe Castets.

C’est la première fois que cette approche est mise en oeuvre en France, font valoir les deux partenaires, qui collaborent depuis une vingtaine d’années.

“On aurait pu choisir de travailler de manière quasi-universitaire avec pour finalité de publier des articles scientifiques. Nous avons choisi une deuxième option: travailler sur l’IA au service des usages”, explique M. Castets, interrogé au téléphone par l’AFP en marge du salon Paris Healthcare.

Parmi les projets en cours: l’aide au diagnostic, la simplification du travail des soignants ou la mise en oeuvre d’une médecine prédictive. Ces technologies permettront notamment de gagner du temps lors de la prise de contact entre le patient et le médecin pour laisser plus de place à l’empathie, selon le responsable informatique des HCL.

La collaboration entre les HCL et Microsoft remonte à un projet de “dossier patient” accessible en ligne, lancé par les hôpitaux lyonnais, parmi les premiers au monde.

“Un des problèmes était de trouver des outils que nous n’avions pas envie de créer nous-mêmes, car très éloignés de nos métiers. C’est pour cela que nous sommes allés voir Microsoft. C’est la même logique aujourd’hui, avec ce partenariat gagnant-gagnant”.

“Un partenariat rare. En général les services publics payent et la société privée encaisse”, ajoute M. Castets.

Les HCL “ont été les premiers en France il y a cinq ans à ouvrir un portail sécurisé permettant à un patient d’accéder à son dossier et de l’alimenter depuis chez lui. L’accueil avait alors été très mitigé”.

Aujourd’hui, “nous sommes leader, puisque 120.000 patients ont signé un contrat avec nous pour utiliser ce portail”, relève-t-il, en référence aux réticences de certains face à l’utilisation de l’IA dans le domaine de la santé.

“Plus on va suivre les patients de près, plus ils seront acteurs de leur santé. Et donc moins on va consommer de (prestations de) santé et plus on va être performant”.

 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Atos annonce le lancement d’« Atos Business Outcomes-as-a-service » développé en collaboration avec Dell Technologies

Début mai, Atos a annoncé le lancement d’Atos Business Outcomes-as-a-Service ( Atos BOaaS ), une offre 5G, Edge et IoT développée conjointement avec Dell...

Auvergne-Rhône-Alpes : Minalogic et Visiativ annoncent un partenariat pour l’innovation et la transformation digitale des entreprises

Minalogic, pôle de compétitivité des technologies du numérique de la région Auvergne-Rhône-Alpes, et Visiativ, spécialiste de la transformation numérique et de l'innovation pour les...

Une équipe de l’Université de Columbia a développé un algorithme d’IA pour lutter contre les microphones indiscrets

Il arrive que nous recevions des publicités sur un produit ou un service alors que nous en avons discuté peu de temps avant avec...

Qualcomm a dévoilé la plateforme Qualcomm Robotics RB6 et la conception de référence Qualcomm RB5 AMR lors du « 5G Summit » 2022

C'est lors de son évènement annuel « 5G Summit » qui s'est déroulé à San Diego, en Californie, que Qualcomm a dévoilé une feuille...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci