Intelligence artificielle Le bureau de l'industrie et de la sécurité U.S. envisage la régulation...

Pour approfondir le sujet

Elon Musk appelle à une vraie régulation de l’intelligence artificielle

Elon Musk, CEO de Tesla et de SpaceX, avait exprimé sa préoccupation quant à l'intelligence artificielle dès 2015. La semaine dernière, à l'occasion d'une...

Entretien avec Eytan Messika, Venture Catalyst chez OneRagtime

Soutenir les start-ups dans leur développement et rendre l'investissement plus facile pour les investisseurs, c'est la mission que s'est donnée OneRagtime. Ce fonds d'investissement d'une...

La licorne SenseTime boucle un tour de table de 600 millions de dollars pour sa technologie de reconnaissance faciale IA

SenseTime, l'une des licornes chinoises, a repoussé les limites en levant 600 millions de dollars, soit 488 millions d'euros, lors de sa levée de...

Innovative City 2018 lance un appel aux intervenants pour son événement qui se déroulera les 27 et 28 juin à Nice

Pour sa 7ème édition, Innovative City accueille « Human Life Challenges », évènement international dédié aux enjeux de l’Intelligence Artificielle. Les organisateurs ont lancé...

Le bureau de l’industrie et de la sécurité U.S. envisage la régulation de l’exportation de l’intelligence artificielle

Le BIS (Bureau de l’industrie et de la sécurité) des Etats-Unis a publié une proposition de classification des technologies émergentes sensibles afin d’en contrôler l’exportation. L’intelligence artificielle fait partie des technologies citées.

Selon cette note, le bureau cherche actuellement à évaluer si une liste de technologies émergentes potentiellement sensibles, incluant notamment ces technologies liées à l’IA, sont essentielles à la sécurité des Etats-Unis :

  • Réseaux de neurones et Deep Learning
  • Informatique évolutionniste (algorithmes génétiques..)
  • Apprentissage par renforcement
  • Vison artificielle (reconnaissance et analye d’images)
  • Systèmes experts
  • Traitement du son et e la parole (reconnaissance et synthèse vocale)
  • Traitement du langage naturel
  • Planification
  • Techniques de manipulation audio et vidéo
  • Technologies de cloud IA
  • Puces IA

Une consultation est lancée jusqu’au 19 décembre 2018. Le BIS cherche actuellement à définir le contour de ces technologies, analyser leur développement aux Etats-Unis et à l’étranger ainsi qu’à mesurer l’impact qu’elles peuvent avoir pour la sécurité nationale. La nouvelle classification permettra le contrôle des exportations des technologies retenues comme sensibles.

Lien vers la publication officielle


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
ActuIA

Partager l'article

Le marché mondial de l’intelligence artificielle en entreprise atteindra 342 milliards de dollars en 2022

Selon un rapport de l'International Data Corporation (IDC), les revenus mondiaux du marché de l'intelligence artificielle devraient augmenter de 15,2 % d'une année sur...

Lancement de l’association “Filière Intelligence Artificielle et Cancer”, un partenariat public/privé pour accélérer l’innovation dans le cancer

Dans le but de contribuer à de nouvelles stratégies de diagnostics et de traitements pour les patients atteints du cancer grâce à l'IA, plusieurs...

Le projet RePAIR : aider les archéologues à restaurer les fresques du passé grâce à l’intelligence artificielle

Afin de faciliter le processus de reconstruction et de réhabilitation permettant de redonner une seconde vie aux œuvres d'art de l'antiquité et du moyen-âge,...

Comment les start-up spécialisées dans l’analyse du climat déploient des solutions d’IA de gestion du réchauffement climatique

Le changement climatique est une problématique majeure de plus en plus mise en avant par les autorités et qui impacte déjà plusieurs secteurs d'activité....