Lancement d’un appel à propositions pour mettre en place 20 pôles universitaires d’innovation (PUI)

Dans le cadre de France 2030 et de la loi de programmation de la recherche (LPR), l’État renforce sa démarche de soutien à l’innovation, au plus près des laboratoires de la recherche publique, en mettant en place des Pôles Universitaires d’Innovation (PUI). Après avoir expérimenté cinq PUI pilotes, un appel à propositions a été lancé le 7 décembre dernier pour faire émerger 20 PUI supplémentaires et accélérer les dynamiques territoriales d’innovation. Grâce aux ressources conjointes de la LPR et de France 2030, 160 millions d’euros, opérés par Bpifrance et l’ANR, sont consacrés à ce projet. 

Les PUI constituent un levier essentiel pour démultiplier les retombées économiques et sociales de la recherche et s’inscrivent dans une dynamique plus large d’accélération des actions engagées par le Gouvernement pour atteindre l’objectif de création de 500 start-ups deeptech par an en 2030.

Ils capitalisent sur l’ensemble des initiatives, compétences, outils et acteurs de l’innovation existants à l’échelle locale pour en renforcer l’articulation, accélérer le transfert et la création de start-up, renforcer les interactions avec les entreprises. Leur capacité à accroître l’efficience et l’impact des acteurs collectivement est au cœur de la démarche engagée.

Un PUI est constitué d’un consortium d’acteurs de la recherche et de l’innovation d’un écosystème local. Ce consortium comprend à minima :

  • des établissements publics dont les statuts prévoient une mission de recherche, tels que définis dans le décret n°2021-882 du 1er juillet 2021 (établissements publics d’enseignement supérieur et de recherche, organismes nationaux de recherche, …) ;
  • des structures d’aide au transfert et à l’innovation (filiales de transfert des établissements d’enseignement supérieur et de recherche, des écoles et des organismes de recherche ; incubateurs de la recherche publique ; sociétés d’accélération du transfert de technologie (SATT) et expérimentations complémentaires des SATT).

Les cinq PUI pilotes

Cet AAP fait suite au succès de l’expérimentation de 5 pôles universitaires d’innovation pilotes initiée en novembre 2021 : Clermont Auvergne Université, Normandie Université, Sorbonne Université, Université de Strasbourg, Université de Montpellier) dans le cadre de la LPR, loi de programmation de la recherche pour les années 2021 à 2030 adoptée en novembre 2020.

Elle leur a permis de renforcer le pilotage et la coordination de leurs actions, de mettre en place une gouvernance souple, sans création de structure supplémentaire, et un plan d’action autour d’un objectif commun : faire émerger de nouveaux projets d’innovation, des laboratoires et en maximiser l’impact via notamment la création de start-ups deeptech productrices de produits ou de services reposant sur des innovations de rupture.

L’AAP pour mettre en place 20 PUI supplémentaires et accélérer les dynamiques territoriales d’innovation.

Les lauréats de l’AAP qui s’engageront sur une montée en puissance des activités d’innovation sur plusieurs années, seront sélectionnés selon les capacités suivantes :

  • co-construire une stratégie d’innovation et mettre en place des mécanismes de coordination entre les acteurs de l’écosystème (universités, écoles, organismes nationaux de recherche, structures de soutien au transfert et au développement des entreprises tels que les incubateurs de la recherche publique, les filiales des universités et des organismes, les sociétés d’accélération du transfert de technologie – SATT, et les expérimentations complémentaires des SATT) ;
  • élaborer et déployer un programme d’actions ambitieux sur les principaux volets de la politique d’innovation : idéation, génération de projets, sensibilisation des chercheurs et étudiants, détection des inventions, accompagnement en pré-maturation technologique, partenariats de recherche, accès aux plateformes technologiques, formations à l’entrepreneuriat, accompagnement à la création et au développement de start-up
    deeptech.

Deux étapes sont prévues :

Étape 1- étape de qualification : dépôt des pré-dossiers.
Clôture du dépôt des propositions et de l’enregistrement
Le vendredi 20 janvier 2023 à 13h00 (heure de paris)

Étape 2 – étape de sélection
Clôture du dépôt des propositions détaillées
Le mercredi 24 mai 2023 à 13h00 (heure de paris)

Pour trouver plus d’informations, notamment le cahier des charges :
Texte de l’appel à propositions (sous réserve de publication au journal officiel)


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
Plateforme d'optimisation de la planification et de l'ordonnancement de la workforce par DecisionBrain

La plateforme d'optimisation de la planification et de l'ordonnancement de la workforce permet le développement rapide d'applications personnalisées d...

 
Partager l'article
Abonnez-vous à ActuIA, la revue professionnelle de l'intelligence artificielle magazine intelligence artificielle Découvrez la revue professionnelle de l'intelligence artificielle
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.