Intelligence artificielle Lancement de la chaire de recherche UNESCO « Éthique, Science et...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

21 projets sélectionnés dans le cadre de l’appel à projets franco-allemand centré sur l’intelligence artificielle

En octobre 2020, l’Agence nationale de la recherche (ANR) et le ministère fédéral allemand de l’Éducation et de la Recherche (BMBF) ont lancé un...

L’UNESCO présente ses recommandations pour le développement de l’écosystème de l’intelligence artificielle africain

En 2018, un forum sur l'intelligence artificielle en Afrique avait été organisé par l'UNESCO et l'Université Mohamed VI Polytechnique. L'objectif était d'explorer les opportunités...

Le centre Inria Sophia Antipolis – Méditerranée organise la seconde édition du hackAtech

Le centre Inria Sophia Antipolis - Méditerranée organisera prochainement son hackathon. Du 24 au 26 septembre 2021, le hackAtech sera tourné vers l'innovation en...

L’ONU appelle à exploiter tout le potentiel de la science et de la technologie pour l’Agenda 2030

Dans le cadre de la réalisation des objectifs de l'Agenda 2030, le programme de développement durable de l'ONU à l'horizon 2030, la science, la...

Lancement de la chaire de recherche UNESCO « Éthique, Science et Société »

L’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées est chargée de porter la toute nouvelle chaire UNESCO « Éthique, Science et Société. Elle associera l’innovation scientifique et technologique aux questionnements de notre société et se consacrera à la jeunesse, mais aussi à la place des femmes dans notre société.

La première Chaire UNESCO « Éthique, Science et Société » est lancée sous la responsabilité d’Emmanuelle Rial-Sebbag, Directrice de recherche au laboratoire Épidémiologie et analyses en santé publique (Inserm – Université Toulouse III – Paul Sabatier). Cette chaire, portée par l’Université Fédérale de Toulouse, vise à constituer un réseau d’excellence composé de plusieurs laboratoires de la région toulousaine associés à des équipes européennes et des pays du Sud.

Sa mission est double : elle vise à promouvoir des recherches collaboratives relatives aux questions sociétales soulevées par l’innovation technologique (éthique de la recherche, biotechnologie, environnement, santé, numérique, science de l’information) et à proposer une offre de formation et d’enseignement en éthique des sciences. Son ambition est de sensibiliser la communauté scientifique et le grand public au développement d’une science responsable. Ces actions sont en lien étroit avec les activités de l’UNESCO et entrent dans les attendus de sa dernière recommandation concernant la science et les chercheurs.

L’ambition scientifique

La conférence inaugurale intitulée « Pour une science ouverte et responsable » du 13 juin 2019 prochain à Toulouse sera l’occasion de préciser la feuille de route de cette chaire UNESCO. La recherche au sein de la Chaire sera développée autour de quatre thèmes :

  • Éthique des nouvelles technologies en santé et éthique de la recherche ;
  • Éthique du numérique et de la robotique ;
  • Biotechnologie et environnement ;
  • Éthique des techniques de l’information.

Trois axes transversaux seront menés autour de l’intégrité scientifique et de la responsabilité sociale du chercheur :

  • la Chaire comme lieu de test de programmes d’éducation pilotes ;
  • l’éducation des plus jeunes et l’accès aux connaissances ;
  • les questions liées au genre, dont le rôle des femmes.

Au cours de la conférence inaugurale l’accent sera notamment mis sur les enjeux de l’intelligence artificielle, les nouvelles formes d’innovations (notamment dans les pays du Sud) ou encore la responsabilité morale du chercheur.

« Cette Chaire promeut un système intégré d’activités de recherche, de formation, d’information et de documentation dans les domaines d’éthique, science et société. Elle facilitera la collaboration entre chercheurs de haut niveau, professeurs de renommée internationale de l’Université et des institutions d’enseignement supérieur d’Europe et d’Amérique du Nord, d’Afrique, d’Asie et du Pacifique et d’autres régions du monde. » – Emmanuelle Rial-Sebbag, Directrice de recherche Inserm

Les partenaires de la chaire

La Chaire a pour ambition, d’une part de renforcer et structurer les liens entre les différents partenaires de l’Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées et d’autre part de créer un réseau international durable sur sa thématique. Reposant sur une approche interdisciplinaire, la volonté de cette Chaire est d’offrir un lieu d’échanges interculturels en lien avec la Société. https://unesco.delegfrance.org/Chaire-UNESCO-Ethique-Science-et-Societe-3149

Partenaires académiques

• Université Fédérale Toulouse Midi-Pyrénées • Université Toulouse Capitole
• Université Toulouse – Jean Jaurès
• Université Toulouse III Paul Sabatier
• Institut Catholique de Toulouse, école d’éthique des sciences
• Institut Fédératif d’études et de recherches interdisciplinaires Santé et Société

Partenaires extérieurs

• Chaire UNESCO de Bioéthique de Barcelone
• Chaire UNESCO de Bioéthique de Côte d’Ivoire • Institut de droit de la santé Neuchâtel
• Groupe de recherche en bioéthique Namur
• Chaire de recherche du Canada sur le jugement éthique
• International association for Education in Ethics
• Institut de recherche interdisciplinaires sur les enjeux sociaux • Association Internationale, Droit, Éthique et Science
• Chaire Écosanté de l’Université d’Abomey-Calavi, Bénin • Cameroun Bioethics initiative (CAMBIN)

 
Johanna Diaz

Partager l'article

Lancement de l’appel à candidatures de la phase V des pôles de compétitivité

Alors que la phase IV (2019-2022) des pôles de compétitivité prendra fin en décembre 2022, Bruno Le Maire, Ministre de l’Economie, des Finances et...

Focus sur SMART, programme de l’IARPA visant à identifier et surveiller les constructions à grande échelle grâce au machine learning

L'IARPA (Intelligence Advanced Research Projects Activity), la branche de recherche de la communauté du renseignement aux Etats-Unis, a lancé le programme SMART (Space-based Machine...

Lancement d’un projet pilote de navette autonome Navya au Minnesota

Le 5 août dernier, NAVYA, entreprise française spécialisée dans la conception et la construction de véhicules autonomes, électriques et robotisés a annoncé un nouveau partenariat...

Bateaux autonomes : le Mayflower Autonomous Ship a rejoint Plymouth dans le Massachussets

Après des arrêts techniques aux Açores et à Halifax, au Canada, le trimaran océanographique de 15 mètres de long Mayflower est arrivé dans le...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci