Actualité La start-up Edtech française Lalilo a été rachetée par le groupe américain...

Pour approfondir le sujet

Espagne : un projet de centre européen pour l’intelligence artificielle pour rivaliser avec les infrastructures européennes

En Espagne, un projet ambitieux autour de l'IA tend à se mettre en place. Un groupe d'investisseurs privés, dirigé par les propriétaires du téléopérateur...

L’apprentissage supervisé et par renforcement pour aider les robots à s’adapter à tout type d’environnement

A travers Rapid Motor Adaptation (RMA), Facebook progresse dans l'adaptation des robots à leur environnement, afin de développer leur motricité. Adapter les robots à un...

Cinéma et Deepfake : zoom sur la synchronisation des lèvres avec le doublage en langue étrangère

Le deepfake est une technique reposant sur l'intelligence artificielle qui permet de superposer des fichiers audio ou vidéos sur d'autres fichiers déjà existants pour...

IA et Géopolitique : le comité AIDA du parlement européen propose son approche innovante sur le sujet

Le comité Artificial Intelligence in a Digital Age (AIDA) lié au parlement européen propose une étude sur l'intelligence artificielle et la diplomatie européenne. Intitulé...

La start-up Edtech française Lalilo a été rachetée par le groupe américain Renaissance

Lancée en 2016 par Amine Mezzour, Benjamin Abdi et Laurent Jolie, la start-up Lalilo propose une plateforme d’exercices pédagogiques individualisés pour aider les élèves en difficulté et soutenir le travail des professeurs des écoles. La jeune pousse Edtech a été rachetée par le groupe Renaissance pour un montant non-divulgué et se prépare à accélérer aux États-Unis tout en poursuivant ses efforts de R&D.

Lalilo a permis depuis 2016 à de nombreux enfants traversant des difficultés scolaires d’avoir accès à des exercices personnalisés. Lancée par trois polytechniciens qui avaient suivi le programme The Refiners à San Francisco, leur solution basée sur l’intelligence artificielle a séduit parents, enfants et professeurs mais aussi les investisseurs.

Leur modèle SaaS freemium leur a permis en 2017 de remporter en France un appel d’offres lancé par le ministère de l’Education nationale pour faciliter l’apprentissage de la lecture puis de lever 5 millions d’euros en 2019.

La pandémie a entraîné un regain d’intérêt pour le marché Edtech et notamment pour Lalilo. Son rachat par le groupe Renaissance leur permettra d’investir dans la R&D, de procéder à des recrutements et d’accélérer les usages tout en diversifiant ses revenus et en accompagnant toujours plus d’élèves.

Thomas Calvi

Partager l'article

Espagne : un projet de centre européen pour l’intelligence artificielle pour rivaliser avec les infrastructures européennes

En Espagne, un projet ambitieux autour de l'IA tend à se mettre en place. Un groupe d'investisseurs privés, dirigé par les propriétaires du téléopérateur...

L’apprentissage supervisé et par renforcement pour aider les robots à s’adapter à tout type d’environnement

A travers Rapid Motor Adaptation (RMA), Facebook progresse dans l'adaptation des robots à leur environnement, afin de développer leur motricité. Adapter les robots à un...

Cinéma et Deepfake : zoom sur la synchronisation des lèvres avec le doublage en langue étrangère

Le deepfake est une technique reposant sur l'intelligence artificielle qui permet de superposer des fichiers audio ou vidéos sur d'autres fichiers déjà existants pour...

IA et Géopolitique : le comité AIDA du parlement européen propose son approche innovante sur le sujet

Le comité Artificial Intelligence in a Digital Age (AIDA) lié au parlement européen propose une étude sur l'intelligence artificielle et la diplomatie européenne. Intitulé...