Intelligence artificielle La licorne SenseTime boucle un tour de table de 600 millions de...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Des chercheurs proposent une solution de détection d’images générées en deep learning

Dans un article publié sur Arxiv, les chercheurs Haodong Li, Bin Li, Shunquan Tan, Jiwu Huang de l'Université de Shenzhen ont dévoilé une méthode...

Amazon continue de refuser que les forces de l’ordre utilisent ses outils de reconnaissance faciale

Dans une déclaration réalisée le 18 mai 2021, Amazon a annoncé prolonger son interdiction pour la police américaine d'exploiter son logiciel de reconnaissance faciale...

Testez l’API d’IA Flash, le projet IA développé pour fiabiliser la constatation des contraventions à partir de la reconnaissance d’images

Dans le cadre de sa recherche de solutions innovantes, le Ministère de l’Intérieur, au travers de son Agence nationale du traitement automatisé des infractions,...

SAP Concur et Innofact dévoilent une étude sur la compréhension de l’IA par les salariés et son adoption

L'intelligence artificielle s'est imposée comme l'un des enjeux fondamentaux de très nombreux pays. Son impact dans des secteurs très variés dont la santé, le transport...

La licorne SenseTime boucle un tour de table de 600 millions de dollars pour sa technologie de reconnaissance faciale IA

SenseTime, l’une des licornes chinoises, a repoussé les limites en levant 600 millions de dollars, soit 488 millions d’euros, lors de sa levée de fonds annoncée ce lundi 9 avril. En juillet dernier, elle avait obtenu 410 millions de dollars et Bloomberg indique que la société est désormais valorisée au-delà de 3 milliards de dollars.

Spécialisée en reconnaissance faciale, SenseTime a été fondée en 2014 et propose depuis lors des solutions d’analyse visuelle. Sa technologie est notamment utilisée par la police chinoise pour identifier des individus, analyser les flux d’images de caméras de sécurité et à d’autres fins sécuritaires.

Plusieurs investisseurs, dont Temasek et Suning.com, ont participé à cette nouvelle levée de fonds menée par Alibaba, qui poursuit ses importantes opérations dans l’intelligence artificielle. De nouveaux recrutements devraient se produire prochainement chez SenseTime afin de poursuivre les investissements de la start-up dans la réalité augmentée, le véhicule autonome et la santé. La licorne espère également continuer son travail de développement de Viper, sa plate-forme de surveillance de masse en temps réel.

Si SenseTime met sa technologie au service des autorités chinoises, elle propose également des solutions adaptées aux entreprises, notamment en matière de reconnaissance faciale pour le paiement. Alibaba, l’un des plus importants investisseurs de la licorne, teste actuellement ce type de système dans un restaurant KFC de Hangzhou. Plus besoin de carte bancaire car les clients peuvent régler directement grâce à un selfie. Honda, Qualcomm, Nvidia ou encore Xiaomi feraient également partie des autres entreprises utilisant la technologie de SenseTime.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Covid-19 : Focus sur Early Warning System (EWS) développé par BioNTech et InstaDeep pour détecter les variants à haut risque du SARS-CoV-2

En ce moment, nous entendons beaucoup parler de Delta et Omicron, les deux variants circulant le plus en France, mais on est loin d'imaginer...

La CNIL lance une consultation publique sur l’usage des caméras intelligentes dans les espaces publics

Devant la recrudescence des caméras intelligentes ou augmentées dans les espaces publics et les problèmes éthiques ou juridiques que ces dispositifs posent, la CNIL,...

Est-ce que Python est sécurisé ? Etude réalisée par Snyk

Selon une étude réalisée par Snyk, aujourd'hui, 43 % de toutes les fuites de données sont directement liées à des vulnérabilités découvertes au sein...

Bouches-du-Rhône et Var : 12 000 piscines non déclarées détectées grâce à l’Intelligence Artificielle

Il y a et il y aura toujours des fraudeurs... L'intelligence artificielle va permettre de repérer ceux qui ont «omis» de déclarer certains bâtis...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci