Retrouvez le magazine de l'intelligence artificielle
Actualité La licorne SenseTime boucle un tour de table de 600 millions de...

Pour approfondir le sujet

La start-up française Deepomatic démocratise l’Intelligence Artificielle grâce à sa plateforme de reconnaissance visuelle

Depuis trois ans, Deepomatic travaille au développement d’une plateforme logicielle d’Intelligence Artificielle permettant à toute entreprise de concevoir et d’intégrer sa propre solution de...

NTT Corp. a développé un moteur de recommandation de livres pour enfants

NTT Corp. a annoncé avoir développé un système IA conçu pour proposer aux enfants le meilleur livre d'images en fonction de leurs préférences et...

Une nouvelle technologie IA développée pour détecter plus tôt les cancers de la peau

L'Université de Waterloo a publié le 23 août dernier les résultats des recherches menées avec le Sunnybrook Research Institute de Toronto sur la détection...

Santé : iCAD installe sa solution ProFound AITM 2D pour la mammographie et pour la tomosynthèse 3D au Centre d’Imagerie Paris Nord Sarcelles

Après avoir présenté la plateforme ProFound AI™ complète lors des Journées Francophones de Radiologie, iCAD a annoncé l’installation de sa solution ProFound AI TM...

La licorne SenseTime boucle un tour de table de 600 millions de dollars pour sa technologie de reconnaissance faciale IA

SenseTime, l’une des licornes chinoises, a repoussé les limites en levant 600 millions de dollars, soit 488 millions d’euros, lors de sa levée de fonds annoncée ce lundi 9 avril. En juillet dernier, elle avait obtenu 410 millions de dollars et Bloomberg indique que la société est désormais valorisée au-delà de 3 milliards de dollars.

Spécialisée en reconnaissance faciale, SenseTime a été fondée en 2014 et propose depuis lors des solutions d’analyse visuelle. Sa technologie est notamment utilisée par la police chinoise pour identifier des individus, analyser les flux d’images de caméras de sécurité et à d’autres fins sécuritaires.

Plusieurs investisseurs, dont Temasek et Suning.com, ont participé à cette nouvelle levée de fonds menée par Alibaba, qui poursuit ses importantes opérations dans l’intelligence artificielle. De nouveaux recrutements devraient se produire prochainement chez SenseTime afin de poursuivre les investissements de la start-up dans la réalité augmentée, le véhicule autonome et la santé. La licorne espère également continuer son travail de développement de Viper, sa plate-forme de surveillance de masse en temps réel.

Si SenseTime met sa technologie au service des autorités chinoises, elle propose également des solutions adaptées aux entreprises, notamment en matière de reconnaissance faciale pour le paiement. Alibaba, l’un des plus importants investisseurs de la licorne, teste actuellement ce type de système dans un restaurant KFC de Hangzhou. Plus besoin de carte bancaire car les clients peuvent régler directement grâce à un selfie. Honda, Qualcomm, Nvidia ou encore Xiaomi feraient également partie des autres entreprises utilisant la technologie de SenseTime.

Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Gestion de la relation client : C3.ai, Microsoft et Adobe lancent C3 AI CRM, alimentée par Microsoft Dynamics 365

C3.ai, Microsoft et Adobe ont annoncé ce 27 octobre le lancement de C3 AI CRM, alimentée par Microsoft Dynamics 365. Il s'agit de leur...

L’ANR dévoile les 9 projets sélectionnés dans le cadre de l’appel franco-germano-japonais

La France, l'Allemagne et le Japon ont lancé en 2019 l'appel à projets IA ANR-DFG-JST visant à renforcer leurs collaborations de recherche dans le domaine...

L’Appel à projets bilatéral franco-allemand en intelligence artificielle est ouvert jusqu’au 21 décembre 2020

L'appel à projets bilatéral franco-allemand en intelligence artificielle a été ouvert le 22 octobre dernier et sera clôt le 21 décembre 2020. Deux instruments...

Le Parlement européen ouvre la voie à une première série de règles sur l’intelligence artificielle

Le Parlement européenne a adopté une première série de propositions visant à l'établissement d'une réglementation sur l'intelligence artificielle (IA) dans l'Union européenne (UE). Les objectifs...