Actualité La jeune pousse SESAMm lève 7,5 millions d'euros pour accélérer sa croissance

Pour approfondir le sujet

L’UNESCO publie son rapport L’Ingénierie au service du développement durable rappelant l’importance des technologies émergentes

L'UNESCO publie ce 4 mars son deuxième rapport L'Ingénierie au service du développement durable: réaliser les Objectifs de développement durable à l’occasion de la...

Iktos et Pfizer annonce leur collaboration sur un projet d’intelligence artificielle appliquée à la découverte de médicaments

La start-up française Iktos a annoncé sa collaboration avec le laboratoire Pfizer portant sur l’utilisation de sa technologie d’intelligence artificielle pour la conception de...

Lionbridge confirme l’acquisition de sa division d’intelligence artificielle par TELUS International

Société experte en solutions de traduction et de localisation, Lionbridge avait développé sa propre division d'intelligence artificielle baptisée Lionbridge AI. L'entreprise a confirmé avoir clôturé la...

Charte « Femmes & IA » du Cercle InterElles : SAP s’engage en faveur de la diversité

Le Cercle InterElles, lancé en 2001, dévoilera ce jeudi 4 mars sa charte « Femmes & IA ». Co-construite avec SAP France, elle vise...

La jeune pousse SESAMm lève 7,5 millions d’euros pour accélérer sa croissance

Basée à Metz, la start-up SESAMm s’est spécialisée dans les solutions de big data et d’intelligence artificielle pour les professionnels de l’investissement. La jeune pousse a annoncé le mois dernier une levée de fonds de 7,5 millions d’euros auprès de Carlyle, Newalpha Asset Management, Havenrock, Angelsquare, la Caisse d’Épargne, Bpifrance et la Banque Populaire.

Ce tour de table permettra à la Fintech d’accélérer sa croissance et de procéder à une quarantaine de recrutements pour le développement de ses sites à Metz et à Paris, ainsi qu’à l’international avec des bureaux à Tunis, New York et Tokyo. L’objectif de SESAMm est de pouvoir doubler le nombre de collaborateurs avant la fin de l’année 2021. Pierre Rinaldi, directeur général de SESAMm, a déclaré à l’occasion de la levée de fonds :

« Nous ne sommes plus une start-up, car nous avons passé un cap en termes de taille et nous devons maintenant nous structurer. »

La jeune pousse créée en 2014 par Pierre Rinaldi, Sylvain Forté et Florian Aubry avait levé 4,4 millions d’euros en 2019 dans un tour de table mené par Havenrock aux côtés d’autres family offices américains. Cette levée de fonds portait à 8 millions le montant total des fonds levés par la Fintech depuis sa création.

SESAMm s’appuiera sur ce nouvel ajout de capital pour développer des outils de recherche et des tableaux de bord basés sur l’intelligence artificielle pour les entreprises. Ce financement lui servira aussi à renforcer son pôle de R&D d’outils d’apprentissage automatique et de traitement du langage naturel.

Thomas Calvi

Partager l'article

L’UNESCO publie son rapport L’Ingénierie au service du développement durable rappelant l’importance des technologies émergentes

L'UNESCO publie ce 4 mars son deuxième rapport L'Ingénierie au service du développement durable: réaliser les Objectifs de développement durable à l’occasion de la...

Iktos et Pfizer annonce leur collaboration sur un projet d’intelligence artificielle appliquée à la découverte de médicaments

La start-up française Iktos a annoncé sa collaboration avec le laboratoire Pfizer portant sur l’utilisation de sa technologie d’intelligence artificielle pour la conception de...

Lionbridge confirme l’acquisition de sa division d’intelligence artificielle par TELUS International

Société experte en solutions de traduction et de localisation, Lionbridge avait développé sa propre division d'intelligence artificielle baptisée Lionbridge AI. L'entreprise a confirmé avoir clôturé la...

Charte « Femmes & IA » du Cercle InterElles : SAP s’engage en faveur de la diversité

Le Cercle InterElles, lancé en 2001, dévoilera ce jeudi 4 mars sa charte « Femmes & IA ». Co-construite avec SAP France, elle vise...