Intelligence artificielle La FHF et le Fonds FHF lancent officiellement une mission sur le...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Zoom sur Hi! PARIS, le centre consacré à l’IA et aux Sciences des données de l’Institut Polytechnique de Paris et HEC Paris

Hi! PARIS a été lancé en septembre dernier par HEC Paris et l’Institut Polytechnique de Paris (IP Paris). Ce centre interdisciplinaire de recherche et...

L’UNESCO publie son rapport L’Ingénierie au service du développement durable rappelant l’importance des technologies émergentes

L'UNESCO publie ce 4 mars son deuxième rapport L'Ingénierie au service du développement durable: réaliser les Objectifs de développement durable à l’occasion de la...

La France et l’Allemagne lancent un appel à projets pour des projets sur l’intelligence artificielle

La France et l'Allemagne ont lancé la semaine dernière un appel à projets commun. Centré sur des projets d'innovation sur l'intelligence artificielle, il est...

Quels sont les contours de la législation UE envisagée par les députés autour de l’intelligence artificielle ?

Les députés européens travaillent actuellement sur la législation qui sera adoptée autour de l'intelligence artificielle (IA). Innovation, accès aux données, protection des citoyens, éthique,...

La FHF et le Fonds FHF lancent officiellement une mission sur le développement de l’intelligence artificielle en santé

La Fédération hospitalière de France (FHF) s’est dotée d’une mission spécifique et lance une enquête en ligne sur l’intelligence artificielle appliquée à la santé et au médico-social. L’annonce a été faite ce 5 septembre à l’occasion de l’université d’été de la FHF. Son objectif est de “susciter” mais aussi de “soutenir” les projets ayant recours aux nouvelles technologies afin d’anticiper leurs impacts sur le secteur.

Cyrille Politi, conseiller transition numérique de la FHF a expliqué qu’il était désormais impératif de “repenser les métiers et les parcours” ainsi qu’une “nouvelle utilisation des données pour améliorer la qualité des soins au bénéfice des patients”. La FHF souhaite pouvoir analyser les impacts de l’intelligence artificielle sur l’ensemble du système de santé dans une approche multidisciplinaire. Il s’agit pour l’organisme de promouvoir, de conduire mais également d’accompagner et de former dans l’utilisation des technologies IA dans les secteurs sanitaire et médico-social. Cela devra être réalisé “tout en garantissant la protection des données personnelles des patients et en veillant à l’égalité d’accès aux innovations technologiques”.

Afin de “capitaliser les expériences” en matière d’utilisation de l’intelligence artificielle en santé, une étude a été lancée pour “pouvoir vulgariser ces questions d’IA auprès de l’ensemble des établissements qui souhaiteraient se lancer”. L’accompagnement de ces établissements pourra passer par la mise en place de partenariats pour leur fournir une réelle expertise en la matière et un soutien opérationnel.

Parallèlement, la FHF et son Fonds Recherche et Innovation vont lancer une enquête en ligne sur l’impact de l’intelligence artificielle sur les métiers de la santé. Pour cela, les equipes du Fonds FHF ont conçu un modèle et un questionnaire permettant d’évaluer l’impact de cette technologie sur ces différents métiers. Si vous souhaitez participer, inscrivez-vous sur : http://www.fondsfhf.org/questionnaire/iaetmetiersdelasante/

Enguerrand Habran, directeur du Fonds recherche et innovation de la fédération, a expliqué que l’objectif de cette grande enquête était de “détecter les usages les plus pertinents de cette technologie dans les différents métiers de la santé, afin de créer des formations, identifier de nouveaux métiers, et évaluer le degré de complétion ou de substitution entre l’humain et l’IA”.

Elle devrait être diffusée dans les différents établissements de santé et couvrir près de 250 professions différentes. L’enquête aura lieu sur 2 ans et proposera ses résultats au fur et à mesure. Pour chaque métier, une tâche devra être choisie par le répondant. Il lui sera adressé une vingtaine de questions afin de la caractériser et de définir l’impact qu’aurait l’intelligence artificielle dans sa réalisation. À noter, que cette enquête permettra de tirer des conclusions sur l’impact de la technologie sur les métiers médicaux mais également sur la question de “l’acceptabilité” du remplacement de l’homme par la machine en ce qui concerne les tâches identifiées.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Laurent Félix devient Directeur Général France d’Ekimetrics

Ekimetrics, spécialiste européen en data science et intelligence artificielle au service des entreprises, a annoncé cette semaine la nomination de Laurent Félix au poste...

Forum de l’évaluation de l’intelligence artificielle : Créer la confiance et valider les performances, ou comment définir un environnement favorable au développement de...

Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) organise le premier forum d'évaluation de l'intelligence artificielle (IA). Cet événement sera l'occasion d'échanger autour du développement de...

Zoom sur l’automatisation des rapports COVID-19 de Santé Publique France par Dynacentrix

L'agence Santé publique France, en charge de la surveillance épidémiologique du covid-19, pilote le système national de veille et d’alerte et de surveillance sanitaire...

Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire

Le projet de recherche MAESTRIA (Machine Learning and Artificial Intelligence for Early Detection of Stroke and Atrial Fibrillation) a été officiellement lancé fin septembre....