IA & Éthique : L’UNESCO prête à élaborer un instrument normatif international

IA & Éthique : L’UNESCO prête à élaborer un instrument normatif international
Actu IA
logo-unesco

La décision finale devrait être approuvée demain, mercredi 27 novembre à la fin de la présente session de la Conférence générale de l’UNESCO. L’Organisation se tient cependant prête à élaborer des règles éthiques sur l’intelligence artificielle, cadre normatif indispensable à cette nouvelle technologie en plein développement.

Une résolution adoptée à l’unanimité par sa Commission des sciences sociales et humaines demande à l’UNESCO d’élaborer un instrument normatif international sur l’éthique de l’intelligence artificielle (IA). Cette décision devrait être formellement approuvée ce mercredi prochain 27 novembre.

Le processus prévoit que l’UNESCO réunira l’an prochain un groupe d’experts ad hoc pour préparer un projet de texte. Une large consultation multipartite sur ce projet sera organisée entre mars et août 2020, puis envoyée aux États membres afin qu’ils donnent un avis avant la fin du mois de septembre suivant. Deux réunions intergouvernementales seront organisées en 2021 pour finaliser le texte de cet instrument normatif en gestation.

Conformément à son mandat, l’UNESCO reconnaît la nécessité d’élaborer des principes éthiques pour l’intelligence artificielle alignés sur une approche fondée sur les droits de l’homme et une vision centrée sur l’homme.

L’Organisation peut offrir un point de vue différent sur la façon dont l’IA changera fondamentalement notre façon de fonctionner en tant que société et sur la mutation sociale à long terme qu’elle entraînera. L’UNESCO continuera d’explorer le domaine situé à l’intersection de la culture, de l’éducation et des sciences d’un point de vue humain dans le développement et le déploiement de l’intelligence artificielle.