Google Sheet évolue et intègre du machine learning et du big data

Google Sheet évolue et intègre du machine learning et du big data
Actu IA
Couv

Google a fait évoluer son tableur Google Sheet et propose de nouvelles fonctionnalités. Le géant y a intégré des graphiques, du machine learning et du big data et fait davantage concurrence à Microsoft Excel.

Explorer, un atout machine learning de taille

Google Sheet propose désormais la fonction “Explorer”, en bas à droite de la fenêtre. Cet outil de visualisation de données et de génération de statistiques est un des nouveaux points forts du tableur. Le machine learning permet désormais au logiciel de comprendre une question formulée, avant de l’analyser et d’apporter sous forme graphique un résultat.

Cette possibilité de génération de requêtes a beaucoup évolué. Les formules strictes peuvent maintenant être remplacées par des questions davantage conversationnelles.

BigQuery, intégré à la fonction “Explore”

Autre nouveauté de taille, BigQuery. L’entrepôt de données de Google va pouvoir être mixé à Google Sheet, à travers de la fonction “Explore”. Le tableur permettra donc d’avoir accès et de comparer les données de l’entreprise avec des données publiques. Plus besoin de les chercher, elles sont désormais accessibles via Google Sheet.

Des données de nombreuses sources seront à disposition du public, à un coût modeste selon Google. La firme commente également:

“Vous pouvez voir comment se comportent les ventes de votre produit médical par rapport aux tendances de la maladie de l’an dernier ou croiser les références de l’inflation moyenne des prix sur les principaux marchés qui intéressent votre entreprise”.