Actualité Google dévoile Google Landmarks v2 avec plus de 5 millions d’images et...

Pour approfondir le sujet

Apple rachète la start-up Inductiv spécialisée dans le traitement des données pour améliorer Siri

Apple a confirmé l'acquisition d'Inductiv, une start-up canadienne utilisant l’intelligence artificielle pour automatiser les tâches d’identification et de correction des erreurs dans les données....

Le Laboratoire de l’Egalité, en partenariat avec Renault et Engie présente son « Pacte pour une Intelligence Artificielle Égalitaire »

La semaine dernière, à l'occasion de l’événement ExplorIA organisé par le collectif Impact AI, Le Laboratoire de l’Egalité, en partenariat avec Renault et Engie,...

Usine du futur : le projet ASSISTANT porté par IMT Atlantique sélectionné pour Horizon 2020

Le projet ASSISTANT, un consortium proposant de développer des solutions de rupture pour l’industrie manufacturière, en utilisant l’Intelligence Artificielle pour optimiser les systèmes...

Google dévoile Google Landmarks v2 avec plus de 5 millions d’images et lance deux nouveaux défis sur Kaggle

La semaine dernière, Google AI a annoncé sur son blog la mise à disposition, en open source, de la nouvelle version de sa base de données Google Landmarks. Plus d’images et de points de repères mais également l’ouverture de deux nouveaux défis sur Kaggle.

L’an dernier, Google avait dévoilé Google Landmarks. La base de données ouverte en open source comprenait un grand nombre d’images qui avaient ensuite été notamment utilisées pour les compétitions de machine learning Landmark Recognition 2018 et Landmark Retrieval 2018. Cette année, le géant propose une nouvelle version de sa base de données : Google Landmarks V2. Elle comprend plus de 5 millions d’images et 200 000 points de repères.

image2-2
Heatmap of the landmark locations in Google-Landmarks-v2, which demonstrates the increase in the scale of the dataset and the improved geographic coverage compared to last year’s dataset.

Bingyi Cao et Tobias Weyand, ingénieurs chez Google AI ont indiqué sur l’article du blog :

« Les méthodes de reconnaissance et de récupération d’images nécessitent des ensembles de données de plus en plus volumineux, tant au niveau du nombre d’images que dans la variété des points de repère, afin de former des systèmes plus complets et robustes. Nous souhaitons que cet ensemble de données aide à faire progresser l’intelligence artificielle ».

À l’occasion de cette annonce, Google a également lancé deux nouveaux défis Kaggle : Landmark Recognition 2019 et Landmark Retrieval 2019. En parallèle, ont été rendus disponible en open source le code source et le modèle Detect-to-Retrieve, une nouvelle représentation d’image adaptée à la récupération d’instances d’objets spécifiques.

Les deux challenges sont d’ores et déjà disponibles sur Kaggle. Pour Landmark Recognition 2019, il s’agit de concevoir des modèles d’intelligence artificielle pouvant détecter des points de repère. Tandis que Landmark Retrieval 2019 est un défi impliquant d’utiliser un algorithme IA pour retrouver des images montrant un point de repère. Ces défis comprennent des prix pour un total de 50 000 dollars et les équipes qui les remporteront seront invitées à présenter leurs méthodes au cours du Second Landmark Recognition Workshop à CVPR 2019.

Dernières actualités

Apple rachète la start-up Inductiv spécialisée dans le traitement des données pour améliorer Siri

Apple a confirmé l'acquisition d'Inductiv, une start-up canadienne utilisant l’intelligence artificielle pour automatiser les tâches d’identification et de correction des erreurs dans les données....

Le Laboratoire de l’Egalité, en partenariat avec Renault et Engie présente son « Pacte pour une Intelligence Artificielle Égalitaire »

La semaine dernière, à l'occasion de l’événement ExplorIA organisé par le collectif Impact AI, Le Laboratoire de l’Egalité, en partenariat avec Renault et Engie,...

Usine du futur : le projet ASSISTANT porté par IMT Atlantique sélectionné pour Horizon 2020

Le projet ASSISTANT, un consortium proposant de développer des solutions de rupture pour l’industrie manufacturière, en utilisant l’Intelligence Artificielle pour optimiser les systèmes...

Focus sur ScikitEDS : un outil de visualisation de suivi des flux de patients malades

Focus sur ScikitEDS, un projet de la Mission Covid d'Inria porté par Alexandre Gramfort (EPC Parietal). Suite à l'appel aux bonnes volontés lancé par...