Intelligence artificielle Google Developers Launchpad a sélectionné 33 start-up pour son programme d'accélérateur et...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Hôtellerie & Plannings : La start-up de la French Tech Skello lève 40 millions d’euros pour améliorer sa solution d’automatisation des plannings

Skello, une des start-up de la French Tech, annonce avoir levé 40 millions d'euros auprès du fonds d'investissement Partech. Avec ce financement, la jeune...

Avanseo lève 10 millions d’euros afin d’aider les TPE à obtenir plus facilement des prêts professionnels

La fintech Avanseo, spécialisée dans l'octroi de prêts aux entreprises, a annoncé avoir levé 10 millions d'euros auprès du fonds d'investissement français Newfund. La...

Comment SambaNova propose des outils permettant aux entreprises d’exploiter l’intelligence artificielle ?

En avril dernier, SambaNova annonçait avoir levé 676 millions de dollars grâce à un tour de table de série D mené par SoftBank Vision...

Leonard ouvre les candidatures pour l’édition 2022 de son programme d’accélération de start-up SEED

La plateforme d'innovation du Groupe VINCI, Leonard, a annoncé l'ouverture des dépôts de candidature pour l'édition 2022 de son programme d'accélération de start-up SEED....

Google Developers Launchpad a sélectionné 33 start-up pour son programme d’accélérateur et met l’Inde au premier plan

Le Launchpad Accelerator de Google est un programme permettant à des start-up de bénéficier du support et des technologies de la firme, tout en gagnant en reconnaissance. Les 33 entreprises sélectionnées pour la promotion 4 de mai 2017 ont été dévoilées. Elles viennent d’Asie, d’Afrique, d’Europe et d’Amérique latine et vont travailler en étroite collaboration avec Google pendant six mois.

Des start-up venant des différents continents

6 start-up africaines ont été sélectionnées, dont 4 nigériennes, Delivery Science, Flutterwave, Gidi Mobile et Paystack, ainsi que la kenyanne Twiga Foods et la sud-africaine JUMO. En Europe, ce sont  les start-up tchèques Gamee et Spendee, la polonaise DrOmnibus ou encore PublishDrive, entreprise hongroise qui intègrent l’accélérateur de Google.

En représentation de l’Amérique latine, 8 start-up ont rejoint le programme. L’argentine Increase, 4 entreprises brésiliennes, Arquivei, Contabilizei, Contratado.ME et Guiche Virtual, ComparaOnline du Chili et enfin les mexicaines InstaFit et Switch.

Enfin, pour l’Asie, Google a sélectionné 15 start-up prometteuses pour son accélérateur, les indonésiennes NADIPOS et SIRCLO, HealthMetrics de Malaisie, BLOOM et Honesty Apps des Philippines, Cicil de Singapour, Piggipo et QueQ de Thaïlande et eDoctor du Vietnam. Enfin, parmi ces 15 start-up, on découvre également 6 entreprises indiennes qui montrent de nouveau le développement de l’intelligence artificielle dans ce pays.

6 start-up indiennes prometteuses

  • EdGe Networks: cette start-up utilise les deep analytics, le traitement du langage naturel (PNL) et d’autres technologies basées sur l’intelligence artificielle pour faciliter la gestion des ressources humaines.
  • FastFilms: il s’agit d’une application spécialisée dans le cinéma du sud de l’Inde proposant des films dans les langues régionales. Sans publicité, la plate-forme ajoute des long-métrages régulièrement. Les utilisateurs premium peuvent télécharger les films en HD, de façon illimitée, et les partager avec leurs proches sans utiliser les données de leur téléphone.
  • IndiaLends: unique fintech indienne sélectionnée, elle propose des prêts personnels, des prêts immobiliers, des cartes de crédit ou encore des rapports de crédit gratuits. L’éligibilité peut être vérifiée directement via l’application IndiaLends. Cette dernière peut alerter l’utilisateur et l’aider à gérer et suivre ses comptes. L’intelligence artificielle intervient pour l’éligibilité du prêt, entre autres.
  • RailYatri: cette start-up répond aux besoins des chemins de fer indiens, surchargés, et proposent des informations pertinentes tout en aidant les utilisateurs à planifier leurs voyages grâce à l’intelligence artificielle. Grâce à ses analyses prédictives, l’application indique si le billet sur liste d’attente est susceptible d’être validé par la compagnie. Elle alerte également en fonction de la position GPS des voyageurs des retards.
  • RecipeBook: première application de cuisine indienne à être recommandée dans Google play, RecipeBook utilise l’intelligence artificielle pour l’adaptation des plats du monde entier selon les préférences des utilisateurs.
  • SigTuple: il s’agit d’un pathologiste basé sur l’intelligence artificielle. Grâce à l’analyse machine et à d’autres technologies, le système peut localiser les parasites dans le sang et apporter un diagnostic. Les résultats obtenus grâce à l’automatisation du processus sont plus rapides et plus cohérents. Cette start-up avait annoncé une levée de fonds de 5,8 millions de dollars il y a quelques mois.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

Etude du Centre Hubertine Auclert sur « Les freins à l’accès des filles aux filières informatiques et numériques »

De nombreuses études sont menées tout au long de la scolarité des élèves, certaines se rapportent à la réussite scolaire des filles et leurs...

Le Conseil de l’UE invite les Etats Membres à poursuivre leurs efforts dans la lutte contre le terrorisme

Début juin, le Conseil de l'UE a adopté des conclusions sur les actions accomplies et les prochaines étapes à franchir pour assurer la protection...

Village by CA Paris dévoile les duos lauréats des « Village Awards 2022 »

Le 30 juin dernier, le Village by CA Paris a organisé la cinquième édition des Village Awards en collaboration avec Les Echos Entrepreneurs et...

Focus sur les recommandations de la CNCDH visant à promouvoir un encadrement juridique ambitieux de l’IA

Le 21 avril 2021, la Commission Européenne présentait son projet de réglementation de l'IA. Plus récemment, en décembre dernier, la Slovénie qui assurait alors...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci