Intelligence artificielle La filiale 'assurance' de BNP Paribas s'oriente vers l'intelligence artificielle et la...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Des chercheurs ont mis au point un algorithme de prédiction des maladies dues à des régimes spécifiques

Les consultations auprès de nutritionnistes ont considérablement augmenté ces dernières années. Grâce aux progrès scientifiques, les régimes se sont améliorés et sont beaucoup plus...

Graphcore et Tractable annoncent un partenariat pour accélérer le traitement des sinistres automobiles

Afin d'accélérer le traitement de sinistres et d'accidents automobile, l'assurtech Tractable et le spécialiste de l'IA et du machine learning Graphcore annoncent leur collaboration....

Le programme Confiance.ai dévoile de premiers résultats significatifs avec 6 cas d’usage pratiques

Lancé en janvier 2021, le programme Confiance.ai est un pilier technologique du Grand Défi « sécuriser, certifier et fiabiliser les systèmes fondés sur l'intelligence...

Google I/O : annonce de la technologie d’intelligence artificielle MUM, plus puissante que BERT

Cette édition 2021 de Google I/O qui se déroule en streaming du 18 au 20 mai est, comme nous pouvions nous y attendre, l'occasion...

La filiale ‘assurance’ de BNP Paribas s’oriente vers l’intelligence artificielle et la robotique

A l’occasion d’Innorobo cette semaine à Paris, BNP Paribas Cardif, filiale du groupe bancaire français, est venue confirmer sa volonté d’intégrer les nouvelles technologies dans ses activités d’assureur digital afin d’anticiper l’évolution de ses métiers.

BNP Paribas Cardif, un plan stratégique basé sur l’intelligence artificielle et la robotique

Spécialiste en assurance emprunteur et de personnes, BNP Paribas Cardif a lancé un plan stratégique jusqu’en 2020 avec notamment pour objectif d’améliorer l’expérience utilisateur et de se positionner comme un leader de l’assurance digitale.

Cependant, elle se situe dans une dynamique bien différente d’autres assureurs, comme la société d’assurance japonaise qui avait fait la une des journaux il y a quelques temps en remplaçant un quart de ses effectifs par IBM Watson. BNP Paribas Cardif indique en effet chercher à permettre à ses équipes d’avoir plus de temps pour accompagner les clients grâce à des services optimisés.

L’assureur a également mis en place le fonds C. Entrepreneurs. Géré par Cathay Innovation, ce fonds investira dans les start-up prometteuses. Cependant, BNP Paribas Cardif dispose déjà de connaissances et de ressources dans le milieu via la chaire d’excellence Data Analytics & Models for Insurance de l’Institut de Science Financière et d’Assurances. La filiale collabore également avec plusieurs start-up au sein de son laboratoire d’innovations Cardif Lab’, créé en 2014. Elle prévoit cependant de le développer en incorporant un espace d’échanges sur l’usage de l’intelligence artificielle et de la robotique dans le domaine de l’assurance.

Quatre applications pour améliorer l’expérience utilisateur

Sur le salon Innorobo, BNP Paribas Cardif invite donc les visiteurs à tester certains de ces services qui pourrait améliorer leur expérience utilisateur:

  • Déclaration de sinistre: en moins de trois minutes, grâce à une application mobile, l’assuré peut effectuer les démarches nécessaires et gérer son contrat.
  • Assistance à la conduite: basé sur les données collectées et la reconnaissance faciale, ce système intelligent peut analyser la situation et prévenir les comportements et situation à risque. Concrètement, la caméra intérieur peut distinguer les signes de fatigue chez le conducteur et l’alerter en fonction. Parallèlement, l’analyse des données météorologiques et GPS, entre autres, permet d’assister le conducteur en temps réel.
  • Santé 24: il s’agit d’un service de prévention personnalisé à destination des personnes âgées. Grâce à la data et aux objets connectés, le médecin a accès aux informations vitales de son patient. L’application demande à ce dernier de répondre à quelques questions et peut les transmettre, ainsi que la température, tension et poids, automatiquement au médecin. Elle fournit également à l’utilisateur des conseils adaptés.
  • Mobile Protect VR: basée sur la réalité virtuelle, cette expérience vise à sensibiliser les visiteurs à l’intérêt d’une assurance pour téléphone.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
Collecte de dons par AssoDon

La solution de collecte de dons assodon facilite votre collecte, et inclut : - gestion de votre administratif - coaching pour votre collecte - comm...

 
Johanna Diaz

Partager l'article

Canada : l’Alberta teste « Heads-Up », la solution de détection de téléphone au volant d’Acusensus

L'usage du téléphone au volant, bien que réprimandé par la loi, est une des principales causes de distraction des conducteurs. Malgré toutes les campagnes...

IA et génomique : la perte de l’homéostasie neuronale joue un rôle central dans la maladie de Huntington

La maladie de Huntington est une maladie génétique et héréditaire rare qui conduit à une dégénérescence progressive des cellules nerveuses dans le cerveau, entraînant...

Les Etats membres de l’OMS/Europe adoptent le tout premier plan d’action pour la santé numérique de la Région

Du 12 au 14 septembre dernier, après deux années en ligne, les 53 Etats membres de toute l’Europe et d’Asie centrale ont été...

PyTorch renforce sa gouvernance avec la création de la PyTorch Foundation, qui sera gérée par la Linux Foundation

PyTorch est l'un des frameworks ML open source les plus utilisés, il a été développé par Meta AI. Soumith Chintala, l'un de ses créateurs,...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci