Intelligence artificielle Enquête IFOP : quelle est la notoriété et l'image de l'intelligence artificielle...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Une enquête menée par Fico et Corinium s’intéresse à l’IA responsable dans les entreprises

La société FICO connue pour le "Credit score/FICO Score", un indicateur utilisé pour prévoir les problèmes de crédits, a publié un rapport intitulé "L'état...

L’intelligence artificielle dans le service client des entreprises : l’enquête d’Axys Consultants

Dans sa seconde édition du baromètre pour mieux saisir l'impact de l'IA et de la digitalisation sur le service client, Axys Consultants a interrogé...

L’ESSEC et Kantar Public ont enquêté sur les métiers de la data dans les grands groupes français

Kantar Public, une entreprise de recherche et de conseil spécialisée dans les services de politique publique a réalisé une enquête autour des métiers de...

Protection des données, transformation digitale, insurtech : Coverd dévoile les résultats de son enquête

Coverd, une entreprise technologique spécialisée dans la couverture des objets nomades, a fait le choix de s'intéresser à la transformation digitale qui s'opère dans...

Enquête IFOP : quelle est la notoriété et l’image de l’intelligence artificielle en France ?

L’Institut français d’opinion publique (IFOP) s’est penché sur la notoriété et l’image de l’intelligence artificielle auprès des Français. La question principale autour de laquelle tourne l’étude est la suivante : “Comment les Français perçoivent-ils l’intelligence artificielle ?”. Un des constats mis en avant montre que les Français sont conscients du rôle primordial que joue l’IA dans la vie économique et lui font confiance, mais se disent mal informés dans possibilités que cette technologie peut apporter.

L’omniprésence de l’intelligence artificielle dans la conscience des individus

Dans l’enquête proposée par l’IFOP, le premier point mis en avant est celui de l’omniprésence de l’intelligence artificielle puisque 91 % des individus questionnés ont en déjà entendu parlé. Un français sur deux affirme savoir de quoi il s’agit précisément, mais seuls 27 % d’entre eux ont déjà eu recours à des services ou des produits qui exploitaient l’IA dans leur vie personnelle. Dès que l’on intéresse à la vie professionnelle, le chiffre baisse (16 %). L’IFOP précise :

“Ces chiffres révèlent un écart important entre la perception que se font les Français de l’intelligence artificielle et l’usage réel qu’ils en ont. Car dès lors que l’on utilise son smartphone ou que l’on profite d’une plateforme de streaming, l’IA est présente. Il semble donc que les Français aient des difficultés à l’identifier.”

Dans les 91 % d’individus, pratiquement tous sont conscients d’être mal informés sur le sujet et plus de deux tiers des Français souhaitent être plus sensibilisés, une augmentation de 8 % (58 % contre 66 %) par rapport à 2018. Les secteurs où la méconnaissance de l’IA semble présente sont ceux de la santé (66%), de l’environnement (69%) et de l’éducation (70%).

Toutefois, 76% des Français sont convaincus que l’IA jouera un rôle important dans notre quotidien dans les années à venir : un chiffre en augmentation de 22% par rapport à 2019.

L’intelligence artificielle : indispensable et positive sur les performances au travail

45 % des personnes questionnées pendant que l’IA est indispensable et sont donc conscient que son développement est primordial et que quoi qu’il puisse arrive, beaucoup d’entre eux seront impactés. Dans le cadre de leur vie professionnelle, à peu près la même proportion d’individus (44 %) considère que l’IA a des conséquences plutôt positives sur les performances au travail, sur l’évolution des compétences (42 %) et sur le bien-être au travail (40 %), des chiffres en hausse de trois à quatre points par rapport à 2019.

En parallèle, 42 % des sondés pensent que l’IA aura des conséquences plutôt négatives sur la pérennité de leur emploi. Un résultat que l’on pourrait mettre en corrélation avec une autre étude réalisée par Botnation auprès des consommateurs et professionnels.

L’importance de l’intelligence artificielle de confiance aux yeux des Français

Pour 73 % des Français, le développement d’une IA de confiance est un enjeu important. Par rapport à 2019, les personnes sondées lui font plus confiance (64 % contre 58 % en 2019). 21 % d’entre eux ont une meilleure opinion de l’IA depuis le début de la crise sanitaire liée au COVID-19 et 47 % pensent qu’elle prend davantage d’importance dans le secteur de la santé.

À titre de comparaison, 24 % des Français se méfient de l’IA et pensent qu’il peut exister un risque d’utilisation malveillante, tandis que 20 % d’entre eux pensent qu’il existe des risques liés à la protection de données et de perte de savoir-faire. Pour conclure, Agnès Van de Walle, Présidente du collectif Impact AI et Directrice Partenaires et Start-ups Microsoft France, s’est exprimé autour de cette étude et de l’IA responsable :

“Si la crise sanitaire a accéléré les usages du numérique, cette nouvelle édition du baromètre Impact IA montre qu’elle a également contribué à faire évoluer la perception des Français vis-à-vis de l’intelligence artificielle. Que cela soit dans leurs sphères professionnelles ou privées, les Français considèrent désormais majoritairement l’IA comme une voie vers le progrès si tant est que ces usages se font dans un cadre de confiance. En ce sens, notre collectif s’engage depuis déjà 3 ans en faveur du développement d’une IA responsable qui représente un enjeu majeur pour les Français et la société dans son ensemble.”

Dans le cadre de cette enquête, ce sont 1 524 Français qui ont été questionnés : 1 017 individus représentatifs de la population française âgée de plus de 18 ans ainsi que 507 salariés représentatifs de la vie active française.

 


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Laurent Félix devient Directeur Général France d’Ekimetrics

Ekimetrics, spécialiste européen en data science et intelligence artificielle au service des entreprises, a annoncé cette semaine la nomination de Laurent Félix au poste...

Forum de l’évaluation de l’intelligence artificielle : Créer la confiance et valider les performances, ou comment définir un environnement favorable au développement de...

Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) organise le premier forum d'évaluation de l'intelligence artificielle (IA). Cet événement sera l'occasion d'échanger autour du développement de...

Zoom sur l’automatisation des rapports COVID-19 de Santé Publique France par Dynacentrix

L'agence Santé publique France, en charge de la surveillance épidémiologique du covid-19, pilote le système national de veille et d’alerte et de surveillance sanitaire...

Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire

Le projet de recherche MAESTRIA (Machine Learning and Artificial Intelligence for Early Detection of Stroke and Atrial Fibrillation) a été officiellement lancé fin septembre....