Actualité Des chercheurs ont mis au point un algorithme de prédiction des maladies...

Pour approfondir le sujet

Synapse AI : Entretien avec Julian Lucchesi, directeur des partenariats du CenTech à Montréal

L'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise nécessite bien souvent un accompagnement. Dans ce numéro 3 de Synapse AI, Mathieu Barreau rencontre Julian Lucchesi, Directeur...

Un modèle de deep learning pour repérer plus facilement les tumeurs métastasiques complexes

Nous vous présentions récemment un système mis au point par des scientifiques écossais permettant de repérer plus facilement les mésothéliomes, une forme rare de cancer....

Trois start-up, spécialisées data et intelligence artificielle, finalistes du LVMH Innovation Award

Dans le cadre de la cinquième édition du LVMH Innovation Award, 28 start-up ont été sélectionnées. Grâce à ce prix dédié à l'innovation, les...

Quelle fiabilité pour la reconnaissance vocale utilisée pour le diagnostic du COVID-19 ?

Savoir si des patients sont atteints du COVID-19 grâce à leur voix ? C'est le défi que se sont lancé plusieurs équipes de recherche....

Des chercheurs ont mis au point un algorithme de prédiction des maladies dues à des régimes spécifiques

Les consultations auprès de nutritionnistes ont considérablement augmenté ces dernières années. Grâce aux progrès scientifiques, les régimes se sont améliorés et sont beaucoup plus adaptés au profil de chacun, en fonction de leurs besoins et objectifs. Un projet mené par des chercheurs de l’Université de technologie de Chalmers, à Götenborg, en Suède, vise à l’élaboration d’un algorithme conçu pour le domaine de l’alimentation capable de prédire de graves problèmes de santé en lien avec le régime alimentaire de chacun.

Une étude sur les habitudes alimentaires et les problèmes de santé

L’algorithme, baptisé COmputing the DYnamics of Microbiota (CODY), a été développé par une équipe de chercheurs avec pour objectif d’analyser différents facteurs caractérisant la population et lister les aliments qui seraient plus appropriés à une catégorie de personnes plus qu’à une autre. Un article explicitant l’étude liée à cet algorithme a été publié le mois dernier par Jens Nielsen, Felipe López-Isunza, Boyang Ji, Gang Li et Jun Geng.

CODY a été testé en Suède et en Finlande, avec des profils différents de ceux des modèles prédictifs basés sur des dossiers médicaux obtenus au préalable. Pour améliorer les résultats de l’algorithme, les chercheurs ont ajouté d’autres indicateurs de problèmes de santé physique comme le sang, les selles ou le mucus.

Un algorithme pour favoriser certains types de régimes

L’accent a été mis sur les bactéries et les microbes (le microbiote) afin de mieux prendre en compte les différences alimentaires selon les individus. Le système prédit correctement les variations microbiennes en réponse à une intervention alimentaire. Jens Nielsen, chercheur à l’Université de technologie de Chalmers, auteur principal de l’article, a précisé l’importance du rôle des bactéries intestinales :

“Les bactéries intestinales jouent un rôle important dans le développement de la santé et des maladies, et notre nouveau modèle mathématique pourrait être d’une grande aide dans ces domaines.”

L’algorithme CODY est conçu pour vérifier les bactéries présentes dans les aliments et les intestins et analyser leurs relations avec le corps tout au long du processus gastrique. L’objectif est de comprendre si les changements de régime affectent ce microbiote. De cette manière, les personnes peuvent ajuster et améliorer leur alimentation en anticipant les bénéfices et les effets indésirables de chaque choix. Ainsi les nutritionnistes qui préconisent un régime pourront prendre en compte ces résultats pour proposer des pistes plus précises à leurs patients.

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Synapse AI : Entretien avec Julian Lucchesi, directeur des partenariats du CenTech à Montréal

L'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise nécessite bien souvent un accompagnement. Dans ce numéro 3 de Synapse AI, Mathieu Barreau rencontre Julian Lucchesi, Directeur...

Un modèle de deep learning pour repérer plus facilement les tumeurs métastasiques complexes

Nous vous présentions récemment un système mis au point par des scientifiques écossais permettant de repérer plus facilement les mésothéliomes, une forme rare de cancer....

Trois start-up, spécialisées data et intelligence artificielle, finalistes du LVMH Innovation Award

Dans le cadre de la cinquième édition du LVMH Innovation Award, 28 start-up ont été sélectionnées. Grâce à ce prix dédié à l'innovation, les...

Quelle fiabilité pour la reconnaissance vocale utilisée pour le diagnostic du COVID-19 ?

Savoir si des patients sont atteints du COVID-19 grâce à leur voix ? C'est le défi que se sont lancé plusieurs équipes de recherche....