Deeptech : comment Niryo démocratise la cobotique

Basée à Wambrechies, dans la métropole de Lille, Niryo a été fondée avec l’objectif de proposer un bras robotique made in France qui soit accessible à tous. La start-up, dont l’ambition est de devenir l’un des leaders de la robotique collaborative à l’échelle mondiale, a récemment finalisé une levée de fonds en série A de 10 millions d’euros. Ce financement vise à soutenir la croissance de Niryo en ciblant de nouveaux cas d’utilisation, en développant une gamme de robots destinée aux professionnels, et en consolidant son expansion à l’international. 

L’opération a été dirigée par le fonds d’investissement BPI Digital Venture et le fonds Innovacom, avec la participation de quatre autres fonds historiques, à savoir l’IRD, Finorpa, NFA, et Go Capital.

Depuis sa création en 2017, Niryo s’est imposée comme un acteur majeur dans le domaine de la cobotique. La vision de son fondateur, Marc-Henri Frouin, est celle d’une industrie 5.0, plus humaine, plus durable et plus résiliente, où les robots deviennent des partenaires de travail, libérant les individus de tâches répétitives et à faible valeur ajoutée.

Comptant une quarantaine de collaborateurs, elle est aujourd’hui présente dans plus de 70 pays, en particulier sur le marché américain, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Le 1er produit de la start-up, Nyrio One, un petit robot léger équipé d’un bras à six axes, imprimé en 3D, était destiné aux universités et aux centres de formation. Pour le lancer en juin 2017, la start-up avait eu recours à un crowdfunding qui avait réuni 153 contributeurs. Son second produit, NED, une version plus robuste, avait bénéficié d’un financement de 3 millions en 2020 et été lancé en mars 2022, NED2 un an plus tard.

De nombreuses entreprises internationales ont adopté les cobots de Niryo notamment Airbus, Deutsch Bahn, Siemens, Solvay, Coca-Cola ou encore Texas Instrument, illustrant le potentiel de la cobotique dans des environnements variés.

L’application Niryo Studio, qui accompagne ces robots collaboratifs, est conçue avec une approche centrée sur l’engagement et la proximité avec les clients. Cette interface utilisateur conviviale facilite la programmation et le contrôle des robots, renforçant ainsi la démarche de Niryo visant à rendre la cobotique accessible à tous les niveaux de compétence.

10 millions d’euros pour démocratiser la robotique industrielle

Ce nouveau financement va permettre à la start-up pionnière du marché de la robotique éducative, d’étendre son expertise et sa gamme de robots aux besoins du secteur professionnel.

La plupart des robots industriels sont inaccessibles aux petites entreprises, de par leur taille et leur prix. En proposant NED2 à un prix de départ de 3990 €, Niryo vise à le rendre abordable à un large éventail de professionnels, qu’ils soient opérateurs de production, ingénieurs en laboratoire de recherche-développement, ou artisans-boulangers.

Grâce à cette levée de fonds, la start-up prévoit de développer une nouvelle gamme de robots et de services, étendant ainsi son offre pour répondre à une variété de besoins professionnels. Une part significative de ces fonds sera également investie dans des infrastructures essentielles, notamment un ERP (Enterprise Resource Planning) et un logiciel de production EMS (Interface Opérateur).

Alors qu’elle a vendu près de 3000 robots depuis sa création, elle a pour objectif d’en commercialiser 4000 chaque année d’ici 3 à 4 ans.

Marion Aubry, Directrice d’investissement chez Bpifrance Digital Venture, déclare :

“Nous sommes convaincus que le marché des cobots devrait connaître une forte croissance dans les prochaines années. Grâce à son offre de robots collaboratifs légers, peu encombrants, facilement programmables et avec une UX simple, Niryo nous semble idéalement positionnée pour démocratiser l’utilisation de cobots dans de nombreux secteurs, au-delà des usages traditionnels de la robotique dans l’industrie”.

Favoriser l’innovation nationale

Niryo maîtrise toute la verticale technologique, en mécanique, en électronique et en software, en interne, ainsi que le processus d’assemblage.

Alors qu’elle a déjà réduit ses approvisionnements à 50 % en provenance d’Asie depuis sa création en 2017, elle vise désormais à atteindre un taux de 70 à 80 % de sous-traitance française pour privilégier la production régionale.

Alban Nénert, chargé d’affaires chez Innovacom, affirme :

“Cet investissement dont nous nous réjouissons s’inscrit en totale cohérence avec notre philosophie d’investissement : accompagner les projets industriels innovants et ambitieux de nos territoires. Basée dans les Hauts-de-France, Niryo contribue à accompagner le développement de l’industrie 4.0 en France qui plus est par une production locale. Grâce à ses solutions robotiques abordables et robustes, Niryo offre de nombreux cas d’usage et permet de démocratiser la robotique industrielle jusqu’ici réservée aux grandes entreprises en la rendant accessible à de plus petites structures”.

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.

1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
Plateforme d'évaluation éthique ADEL par GOODALGO

Goodalgo met à votre disposition sa solution d’audit éthique adel, pour évaluer vos projets numériques & d’ia. la plateforme adel est une solution hé...

 
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.