Actualité Cyberdéfense : Thales inaugure La Ruche travaillant notamment sur l'approche CybAIR

Pour approfondir le sujet

« Intelligence artificielle et Défense » : La ministre des Armées a présenté sa stratégie à l’Institut de Convergence DATA IA à Saclay

Ce vendredi 5 avril 2019, Florence Parly, ministre des Armées, était à l’Institut de Convergence DATA IA à Saclay pour présenter sa stratégie sur...

L’intelligence artificielle, axe principal du partenariat stratégique franco-québécois de l’IRT, du CRIAQ et d’IVADO

Ce mardi 6 mars, trois acteurs référents de la recherche académique et technologique français et québécois ont signé un accord de collaboration qui place...

Appel à contributions pour la CAID (Conference on Artificial Intelligence for Defense) qui se tiendra à Rennes

Dans le cadre de la cinquième European Cyber Week et de la 26e conférence C&ESAR, se tiendra la deuxième conférence CAID (Conference on Artificial...

Cyberdéfense : Thales inaugure La Ruche travaillant notamment sur l’approche CybAIR

Thales a lancé officiellement le 19 novembre La Ruche. Ce nouveau site est spécialisé en cyberdéfense et rassemble une soixantaine de personnes. Les équipes travailleront sur des projets de cyberdéfense dans deux domaines : cybersécurité du domaine aérien avec l’approche CybAIR et cyberdéfense, au profit du COMCYBER.

Implantées depuis 1983 en région Bretagne, les activités de cybersécurité de Thales y connaissent une croissance importante, intimement liée au dynamisme économique du territoire et à son engagement dans le développement des technologies numériques.

Thales est partenaire, entre autres, du Pôle d’Excellence Cyber. La Ruche est le deuxième site ouvert par Thales à la Courrouze, qui y a déjà réuni, en 2017, une centaine de collaborateurs travaillant dans les systèmes d’information critiques et la cybersécurité des entreprises.

Pour répondre aux besoins critiques du ministère des Armées en matière de lutte contre les cybermenaces, La Ruche fonctionne selon des approches et des méthodes « agiles ». Elle vise à l’intégration rapide des solutions, élaborées en co-innovation, dans les équipements des forces armées. Les ingénieurs de Thales travaillent en étroit partenariat avec des start-up locales, la Direction générale de l’armement et les opérationnels, qui sont associés à chaque étape de développement des solutions.

Les équipes de La Ruche travaillent sur des projets de cyberdéfense dans deux domaines :

  • D’une part, des projets dédiés à la cybersécurité du domaine aérien avec une approche baptisée CybAIR, en étroite collaboration avec la Direction générale de l’armement. L’approche CybAIR, associée à des technologies d’intelligence artificielle, permet l’analyse approfondie de flux de données, avec pour objectif de mieux protéger les opérations aériennes militaires.
  • D’autre part, des projets de cyberdéfense, au profit du COMCYBER. Une équipe Thales est ainsi spécialisée dans les activités d’analyse de vulnérabilité et d’investigation numérique. Une autre équipe travaille sur le développement d’outils souverains de lutte informatique défensive conçus en étroite collaboration avec le ministère des Armées.

Une partie des équipes travaillant au sein de la CyberDéfense Factory du ministère des Armées sont d’ailleurs installées dans le même bâtiment que La Ruche de Thales, où la ministre des Armées, Florence Parly s’est rendue le 3 octobre dernier.

Ce nouveau site respectueux de l’environnement, répond à des enjeux de croissance sur des activités particulièrement dynamiques dans la région. Dans cette optique, une vingtaine d’autres personnes devraient rejoindre La Ruche d’ici la fin de l’année 2019, et plusieurs dizaines de recrutements devraient suivre en 2020.

Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Suisse : L’Université de Neuchâtel et l’Office fédéral de la statistique collaborent sur la science des données et les méthodes statistiques

La science des données et les méthodes statistiques sont au coeur de la collaboration entre l’Université de Neuchâtel (UniNE) et l’Office fédéral de la...

Des chercheurs présentent Geomic, une méthode d’apprentissage automatique basée sur la géométrie des données génomiques pour la maladie de Huntington

Maladie héréditaire et rare, la maladie de Huntington touche environ 6000 personnes en France. Elle se traduit par une dégénérescence neurologique provoquant d’importants troubles...

Un quart des entreprises déclarent adopter l’IA à grande échelle selon l’étude IA Predictions 2021 de PwC

La complexité du contexte sanitaire et économique a posé la question de l'adoption de l'intelligence artificielle. Selon une étude de PwC, les investissements en...

Appel à communications : Rencontres des Jeunes Chercheurs en Intelligence Artificielle

Du 28 juin au 2 juillet aura lieu l'édition 2021 de la Plate-Forme Intelligence Artificielle (PFIA'2021) à Bordeaux. À cette occasion seront également organisées...