Intelligence artificielle Conférence Think 2021 de IBM : des innovations dans le cloud hybride...

Pour approfondir le sujet

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...

Conférence Think 2021 de IBM : des innovations dans le cloud hybride et l’intelligence artificielle

Dans le cadre de la conférence Think de la compagnie IBM, la firme a annoncé ses avancées dans le domaine de l’intelligence artificielle. Le cloud hybride et l’informatique quantique ont également été mis à l’honneur. L’objectif de ces innovations est d’aider les clients et partenaires d’IBM à accélérer leur transformation numérique ou améliorer leur stratégie. IBM Watson Assistant, Cloud Pak for data, CodeNet, Watson Orchestrale et Qiskit Runtime, retour sur cinq des grandes annonces du groupe.

Arvind Krishna, CEO d’IBM a exprimé la volonté de la marque, de proposer des innovations en matière de cloud, d’informatique quantique et d’intelligence artificielle :

“Nous regarderons cette année et la précédente comme le moment où le monde est entré de plain-pied dans le siècle numérique. De la même manière que nous avons électrifié les usines et les machines au siècle dernier, nous utiliserons le Cloud hybride pour insuffler l’IA dans les logiciels et les systèmes du 21ème siècle. Et une chose est sûre : c’est un avenir qui doit être construit sur une base de profonde collaboration de tous les acteurs de la sphère numérique. Personne ne le comprend mieux qu’IBM, et c’est l’une des raisons pour lesquelles nous augmentons les investissements dans notre écosystème de partenaires. Toujours lors de Think 2021, nous dévoilons nos dernières innovations en matière de Cloud hybride et d’IA – les technologies qui constituent des éléments essentiels d’une nouvelle architecture pour les entreprises.”

Parmi les annonces faites lors de la conférence, voici ci-dessous les cinq qui ont eu le plus d’écho : IBM Watson Assistant, Cloud Pak for data, CodeNet, Watson Orchestrale et Qiskit Runtime.

IBM Watson Assistant : une aide pour les personnes touchées par le COVID-19

Dans le cadre d’une collaboration avec CVS Health, une entreprise spécialisée dans les services de santé, la solution IBM Watson Assistant a été développée. Cette plateforme de service à la clientèle s’appuie sur IBM Public Cloud, sur l’intelligence artificielle et sur le traitement du langage naturel (NLP) dans le workflow critique d’un système téléphonique d’assistance à la clientèle.

Ainsi, CVS Health a utilisé cet outil pour répondre à toute une série de question sur le COVID-19 et ce dans tous ses aspects : tests, vaccins, symptômes, etc. Grâce à ce programme, les patients obtiennent une réponse à toute question basique autour du virus, ce qui laisse les opérateurs humains traiter les cas les plus techniques. Au fur et à mesure de l’évolution des mesures gouvernementales, le système s’est mis à jour et l’argent virtuel personnalisait les réponses en fonction du statut vaccinal dans les 50 états américains.

Cloud Pak for data : automatiser la façon dont les clients accèdent aux données

Grâce à l’IA, le Cloud Pak for data a été doté d’une nouvelle fonctionnalité permettant aux personnes d’obtenir des réponses beaucoup plus rapides et moins coûteuses aux requêtes qu’ils distributent. Cela est possible grâce à AutoSQL qui automatise la façon dont les utilisateurs accèdent, intègrent et gèrent les données sans jamais avoir à les déplacer.

Avec le lancement d’AutoSQL, l’objectif est de résoudre un des problèmes les plus critiques auxquels les utilisateurs sont confrontés lorsqu’ils cherchent à réduire la complexité de la conservation des données pour l’IA. IBM Cloud Park fot Data peut fonctionner de manière transparente dans n’importe quel environnement hybride multi-cloud (cloud privé, en local, cloud public). La structure de données intelligentes automatisera les tâches complexes de la gestion des données grâce à l’IA.

CodeNet : compréhension et traduction du code par l’IA

Le projet CodeNet lancé par IBM Research consiste à exploiter un ensemble de données open source à grande échelle. 14 millions d’échantillons de codes, 500 millions de lignes de code et 55 langages de programmation sont utilisés afin de permettre à l’IA développée de comprendre le code et de le traduire.

CodeNet souhaite répondre à trois principaux cas d’utilisation du code : la similarité du code (identification des chevauchements et des similarités entre différents codes), les contraintes du code (personnalisation des contraintes en fonction des besoins et des paramètres spécifiques d’un développeur) et la recherche de code (traduction automatique d’un code dans un autre, y compris dans des langages anciens comme le COBOL).

Watson Orchestrale : aider les professionnels à automatiser leur travail

L’objectif de Watson Orchestrale est d’améliorer la productivité personnelle de tous les professionnels des ventes, des ressources humaines, des opérations etc. Cette capacité d’IA interactive nécessite peu de compétences informatiques afin d’être utilisée et met à disposition de l’utilisateur, des outils comme Slack, Salesforce, SAP, Workday ou des e-mails en langage naturel.

Le moteur d’IA de Watson Orchestrale, développé par IBM Research, sélectionne et séquence automatiquement les compétences pré-packagées nécessaires à l’exécution d’une tâche. Parallèlement, la plateforme fait en sorte que l’utilisateur puisse se connecter aux applications, données et historiques liés à cette tâche. Cet outil devrait être disponible dans le courant de l’année 2021.

Qiskit Runtime : accélérer le traitement des circuits quantiques

Afin de faciliter l’utilisation de logiciels quantiques par les développeurs, IBM lance Qiskit Runtime. Hébergé dans le cloud hybride, le logiciel y exécute la majeure partie de son code au lieu de le faire sur l’ordinateur de l’utilisateur. La plateforme a pour but de multiplier par 120 la vitesse des circuits quantiques. Elle permet aux systèmes quantiques d’exécuter des calculs complexes comme l’analyse de risques financiers ou encore la modélisation de composants chimiques.

Si habituellement, ce genre de tâche prend plusieurs semaines à effectuer, IBM affirme que quelques heures suffisent pour les réaliser grâce à Qiskit Runtime. La marque a illustré cela avec l’exemple d’un test sur la molécule d’hydrure de lithium (LiH) qui a été modélisée en 9 heures alors qu’en temps normal, 45 jours auraient été nécessaires. L’application a été conçue afin que l’informatique quantique puisse être accessible au plus grand nombre de développeurs.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...