La Conférence Nationale sur les Applications Pratiques de l’Intelligence Artificielle lance un appel à communications pour sa 4e édition

La Conférence Nationale sur les Applications Pratiques de l’Intelligence Artificielle lance un appel à com
Actu IA
PFIA APIA

À l’occasion de sa 4e édition, la Conférence Nationale sur les Applications Pratiques de l’intelligence artificielle (APIA) a lancé un appel à communications. L’APIA 2018 a pour objectif de favoriser l’échange entre chercheurs académiques, industriels et autres afin de susciter le partage d’expériences. Elle se veut aussi une plateforme pour qu’ils puissent débattre des différents verrous qu’ils rencontrent, les méthodes qu’ils mettent en œuvre pour enrichir le potentiel applicatif des modèles et outils de l’IA et les besoins naissants, en mettant en valeur l’IA de ces applications.

Pour l’année 2018, la 4ème APIA aura lieu entre les 2 et 6 juillet 2018 à Nancy sur la Plate-Forme Intelligence Artificielle (PFIA). Plus d’informations sur les pages de la conférence.

Présentation

Les recherches en IA menées ces dernières années ont abouti à des résultats prometteurs. L’IA se trouve au cœur de nombreuses applications très performantes qui révolutionnent notre vie quotidienne et d’autres très prometteuses sont en passe de le devenir.
L’objectif de l’APIA 2018 est de faire un tour d’horizon des applications concrètes de l’IA qui couronnent de succès cette opérationnalisation de l’IA et des travaux de recherche qui le seront bientôt.

Quelles sont les applications qui s’appuient sur de l’IA ou qui nécessitent de l’IA ? Du système de surveillance militaire au système d’aide au diagnostic médical, du climatiseur à l’assistant personnel, du système d’aide à la conduite à l’analyse de données massives, etc., les applications sont nombreuses. Qu’elles soient industrielles, sociétales, économiques, politiques, environnementales, artistiques ou autres, la conférence est l’occasion de présenter des applications concrètes et des travaux dont l’objet d’étude n’est pas uniquement des cas de laboratoire. Nous attendons des contributions dans des domaines très divers : automobile, robotique, militaire, logistique, télécommunication, domotique, agronomie, réseaux sociaux, risque, big data, médical, aide à la personne, jeux vidéo, réalité virtuelle/mixte, musées, EIAH, serious games, récit interactif, et bien d’autres encore…

L’objectif est également de voir comment ces applications concrètes font remonter des verrous scientifiques que l’IA doit résoudre pour démocratiser encore plus son utilisation. Par exemple, comment la prise en compte des réalités concrètes vues dans leur globalité amènent la prise en compte par l’IA de problèmes complexes décuplés qu’il n’est pas possible de rendre compte dans des approches réductionnistes de problèmes de laboratoire ? L’IA est-elle suffisamment expressive et intelligible pour être utilisée ? Est-elle fiable et robuste ? Est-elle capable de passer à l’échelle ? Quels sont les problèmes éthiques liés à son utilisation ? Il ne s’agit pas d’opposer recherche fondamentale/appliquée mais laboratoire/terrain et comment les applications concrètes apportent des problématiques fondamentales ou encore comment des recherches fondamentales apportent des solutions à des problèmes complexes difficiles à résoudre sans IA.

Liste non exhaustive des thèmes

  • Agents autonomes et systèmes multi-agents : décision individuelle, décision collective
  • Applications de l’Intelligence Artificielle, méthodologie, évaluation
  • Apprentissage numérique et symbolique
  • Environnements Informatiques d’apprentissage humain
  • Évolution artificielle, systèmes situés, systèmes adaptatifs
  • Fouille de données, bases de données avancées, web sémantique
  • Ingénierie et partage des connaissances
  • Intelligence artificielle qualifiée (Explainable IA)
  • Intelligence collective, intelligence sociale, réseaux sociaux
  • Interfaces Intelligentes, interaction homme-machine, intelligence ambiante
  • Langages de programmation pour l’IA, programmation logique
  • Logique formelle et outils pour l’Intelligence Artificielle, sémantique
  • Passage à l’échelle, organisation de systèmes, émergence
  • Plates-formes et environnements de développement en IA
  • Raisonnement à base de modèles, raisonnement à partir de cas
  • Raisonnement probabiliste et incertain, logique floue
  • Raisonnement spatial et temporel, environnements physiques
  • Recherche opérationnelle, programmation par contraintes, ordonnancement
  • Représentation des connaissances, extraction et gestion des connaissances
  • Réseaux de neurones artificiels, approches neuromimétiques
  • Robotique, vision par ordinateur, capteurs intelligents, systèmes physiques
  • Sciences cognitives et Intelligence Artificielle, cognition, informatique affective
  • Systèmes à base de règles, planification, aide à la décision
  • Traitement automatique du langage, terminologie, langage naturel contrôlé, explication
  • Traitement du signal et de l’image, traitement de la parole
  • Web intelligence, internet du futur, protection de la vie privée

Dates Importantes

  • Soumission des articles : 01 avril 2018
  • Notification aux auteurs : 15 mai 2018
  • Réception des versions définitives : 01 juin 2018
  • Conférence : 2 au 6 juillet 2018

Soumissions

Plusieurs types de communications sont possibles :

  • Travaux originaux publiés sous forme d’articles longs ou courts selon leur maturité. Chaque article accepté (long ou court) sera présenté lors de la conférence via une communication orale et les auteurs pourront, s’ils le souhaitent, accompagner leur communication par un poster ;
  • Travaux déjà publiés dans de bonnes conférences internationales mais inédits en français publiés sous forme d’articles courts obligatoirement en français ;
  • Présentation de démonstrations réalisées dans le cadre des démonstrations de la plateforme PFIA.

Les articles peuvent être longs ou courts :

  • Articles longs (6-8 pages) : Sont concernés des travaux originaux ou déjà publiés ou des présentations de démonstrations qui sont aboutis, présentant des résultats validés
  • Articles courts (2-4 pages) : Sont concernés des travaux originaux ou déjà publiés ou des présentations de démonstrations qui sont innovants mais en cours ou au stade de résultats partiels.

Dans le cas d’une soumission multiple à plusieurs conférences de PFIA 2018, l’article ne pourra être accepté qu’à une seule, à la discrétion des conférences concernées.

Les articles acceptés feront l’objet d’actes électroniques distribués aux participants et indexés sur HAL et DBLP.

Les meilleurs papiers de APIA 2017 et 2018 seront invités à contribuer à un numéro spécial de la Revue d’Intelligence Artificielle à l’instar de ce qui a été fait avec les meilleurs papiers de APIA 2015 et 2016 (vol. 31 n°1-2/2017).

Relecture

Chaque soumission sera relue par au moins deux membres du comité de programme dont au moins un académique et un non-académique pour juger à la fois le caractère scientifique et le potentiel applicatif. Les critères de relecture incluent l’originalité des idées, la qualité technique, l’importance des résultats ou le potentiel des résultats, ainsi que la qualité de la présentation.

Comité de programme

APIA:Comite

Sandra Bringay (LIRMM-UM-CNRS, Univ. Paul-Valéry) et Juliette Mattioli (Thales), Co-Présidentes du comité de programme de APIA 2018.