La Commission européenne investira 30 milliards d’euros dans la recherche, la science et l’innovation

La Commission européenne investira 30 milliards d’euros dans la recherche, la science et l’innova
Actu IA
Couv

La Commission Européenne consacrera 30 milliards d’euros à son programme de financement européen de recherche et d’innovation baptisé Horizon 2020. Cet investissement sera effectué en 2018-2020 et 2,7 milliards d’euros seront utilisés pour lancer un Conseil européen de l’Innovation.

Un financement davantage ciblé

Horizon 2020, le programme européen de financement de la recherche et de l’innovation de 77 milliards d’euros, soutient l’excellence scientifique en Europe et a contribué à des percées scientifiques de haut niveau telles que la découverte d’exoplanètes et d’ondes gravitationnelles.

Au cours des trois prochaines années, la Commission européenne cherchera à augmenter l’impact de son financement de la recherche. Elle se concentra sur des sujets moins nombreux mais fondamentaux tels que la migration, la sécurité, le climat, les énergies propres et l’économie numérique. Horizon 2020 sera également davantage axé sur la promotion d’innovations révolutionnaires créatrices de marchés.

Le commissaire à la recherche, à la science et à l’innovation, Carlos Moedas, a déclaré:

“Intelligence artificielle, génétique, blockchain: la science est au cœur des innovations les plus prometteuses d’aujourd’hui.

L’Europe est un leader mondial en science et technologie et jouera un rôle majeur dans l’innovation. La Commission fait un effort concerté – y compris avec le Conseil européen de l’innovation qui fait ses premiers pas aujourd’hui – pour donner aux nombreux innovateurs européens un tremplin pour devenir des entreprises leaders dans le monde. “

Soutenir une innovation révolutionnaire et créatrice de marché

Horizon 2020 est le plus grand programme de recherche et d’innovation de l’UE avec un budget de 77 milliards d’euros sur sept ans (2014-2020). Les chercheurs d’Horizon 2020 ont contribué aux découvertes majeures comme les exoplanètes, le boson de Higgs et les ondes gravitationnelles, et au moins 19 lauréats du prix Nobel ont reçu un financement de recherche de l’UE avant ou après l’attribution.

Soutenir une innovation révolutionnaire et créatrice de marché

Depuis le début de son mandat, la Commission Juncker s’est efforcée de donner aux entrepreneurs européens innovants toutes les chances de prospérer. Désormais, la Commission lance la première phase du Conseil européen de l’innovation. Entre 2018 et 2020, la Commission mobilisera 2,7 milliards d’euros du programme d’Horizon 2020 pour soutenir l’innovation et créer les marchés du futur. En outre, Horizon 2020 fera un meilleur usage de ses récompenses pour fournir des solutions technologiques révolutionnaires aux problèmes urgents auxquels sont confrontés les citoyens.

Le programme de travail 2018-2020 se centrera sur un nombre réduit de thématiques avec des budgets plus importants, soutenant directement les priorités politiques de la Commission:

  • Avenir sobre en carbone et résilient au climat: 3,3 milliards d’euros
  • Économie circulaire: 1 milliard d’euros
  • Numérisation et transformation de l’industrie et des services européens: 1,7 milliard d’euros
  • Sécurité: 1 milliard d’euros
  • Migration: 200 millions d’euros

Près de 2,2 milliards d’euros seront consacrés à des projets d’énergie propre dans quatre domaines interdépendants: énergies renouvelables, bâtiments écoénergétiques, solutions d’électromobilité et de stockage, dont 200 millions d’euros pour soutenir le développement et la production en Europe de la prochaine génération de batteries électriques.

Stimuler la recherche

Parallèlement, Horizon 2020 continuera de financer la recherche fondamentale. Le programme de travail annuel du Conseil européen de la recherche pour 2018, adopté en août, permettra de soutenir d’excellents chercheurs avec près de 1,86 milliard d’euros. Les Marie Skłodowska-Curie Actions, qui financent des bourses d’études pour les chercheurs à tous les stades de leur carrière, bénéficiront d’une aide de 2,9 milliards d’euros sur trois ans.

Le nouveau programme renforce également la coopération internationale en matière de recherche et d’innovation. Plus d’1 milliard d’euros seront investis dans 30 initiatives centrales dans des domaines de mutuel intérêt. Par exemple, travailler avec le Canada sur la médecine personnalisée, avec les États-Unis, le Japon, la Corée du Sud, Singapour et l’Australie sur l’automatisation du transport routier, avec l’Inde sur les problèmes d’eau et avec les pays africains sur la sécurité alimentaire et les énergies renouvelables.

Science

Le programme marque un changement radical dans la promotion de la science, de la publication de résultats de la recherche dans des publications scientifiques au partage des connaissances dans le processus de recherche.

Deux milliards d’euros seront consacrés à Open Science, et 600 millions d’euros seront consacrés à l’Open Science Cloud européen, à l’infrastructure européenne de données et à l’informatique haute performance.