Actualité Comment la clinique Ambroise Paré veut améliorer le dépistage des arythmies cardiaques...

Pour approfondir le sujet

Synapse AI : Entretien avec Julian Lucchesi, directeur des partenariats du CenTech à Montréal

L'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise nécessite bien souvent un accompagnement. Dans ce numéro 3 de Synapse AI, Mathieu Barreau rencontre Julian Lucchesi, Directeur...

Un modèle de deep learning pour repérer plus facilement les tumeurs métastasiques complexes

Nous vous présentions récemment un système mis au point par des scientifiques écossais permettant de repérer plus facilement les mésothéliomes, une forme rare de cancer....

Trois start-up, spécialisées data et intelligence artificielle, finalistes du LVMH Innovation Award

Dans le cadre de la cinquième édition du LVMH Innovation Award, 28 start-up ont été sélectionnées. Grâce à ce prix dédié à l'innovation, les...

Quelle fiabilité pour la reconnaissance vocale utilisée pour le diagnostic du COVID-19 ?

Savoir si des patients sont atteints du COVID-19 grâce à leur voix ? C'est le défi que se sont lancé plusieurs équipes de recherche....

Comment la clinique Ambroise Paré veut améliorer le dépistage des arythmies cardiaques avec Cardiologs

La solution Cardiologs vient d’être choisie par la clinique Ambroise Paré de Neuilly-sur-Seine afin de renforcer ses prestations en cardiologie. L’entreprise française propose une plateforme à IA intégrée permettant de réaliser des diagnostics électrocardiogramme (ECG) et de réduire le temps de lecture des ECG.

Une solution pour réduire la durée de réalisation de diagnostics électrocardiogramme

La fibrillation atriale (FA) est l’arythmie cardiaque la plus répandue. Un million de Français en souffrent et elle multiplie par plus de deux les risques d’accident vasculaire cérébral (AVC). Afin d’éviter une récidive, un traitement anticoagulant est prescrit au patient ayant déjà subi une première FA.

Toutefois, son dépistage chez les patients dont la cause de l’AVC est indéterminée nécessite une évaluation de type Holter : un dispositif portatif enregistrant dans son quotidien le rythme et la fréquence cardiaques du patient. Ce processus peut durer jusqu’à deux semaines, le temps d’analyser manuellement les résultats. Un laps de temps qui peut malheureusement être fatal pour certains patients ayant un grand risque de subir un AVC.

C’est dans ce cadre qu’intervient Cardiologs, start-up française de santé digitale qui vise à démocratiser l’accès à un soin cardiaque expert grâce à l’utilisation de l’intelligence artificielle et du cloud.

Le deep learning pour une détection automatique

La solution se base sur le deep learning pour analyser les ECG et détecter automatiquement des arythmies cardiaques. Une clinique comme Ambroise Paré à Neuilly-sur-Seine peut avoir à réaliser plus d’un millier d’analyses de type Holter par an, ce qui implique qu’elle ne peut traiter qu’un nombre réduit d’enregistrements longue durée et traiter les autres de manière efficace.

Grâce à l’intelligence artificielle et à son modèle de deep learning, Cardiologs annonce avoir réussi à réduire nettement le temps d’analyse de ces enregistrements ECG comparativement aux logiciels habituellement utilisés dans ces cas. Cette plateforme dispose d’une technologie cloud afin de stocker et traiter facilement les données et ne demande pas d’équipement informatique supplémentaire. Elle est accessible depuis n’importe quel appareil doté d’internet.

Le CEO de Cardiologs, Yann Fleureau s’est exprimé quant à l’utilisation de son logiciel dans les cliniques :

“C’est une grande satisfaction pour toute l’équipe de Cardiologs de constater que l’utilisation de notre solution accroît les capacités de diagnostic, et permet en particulier d’effectuer une transition vers des examens de longue durée qui ont prouvé leur supériorité diagnostique. Donner la possibilité technique à une équipe médicale d’identifier des pathologies qui restaient jusqu’à présent non détectées est la plus grande des réussites.”

Cette solution d’analyse ECG en cloud a reçu le marquage conformité européenne (CE) en août 2016 et a été homologué par la Food and Drug Administration (FDA) aux États-Unis en juin 2017.

Zacharie Tazrout

Partager l'article

Synapse AI : Entretien avec Julian Lucchesi, directeur des partenariats du CenTech à Montréal

L'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise nécessite bien souvent un accompagnement. Dans ce numéro 3 de Synapse AI, Mathieu Barreau rencontre Julian Lucchesi, Directeur...

Un modèle de deep learning pour repérer plus facilement les tumeurs métastasiques complexes

Nous vous présentions récemment un système mis au point par des scientifiques écossais permettant de repérer plus facilement les mésothéliomes, une forme rare de cancer....

Trois start-up, spécialisées data et intelligence artificielle, finalistes du LVMH Innovation Award

Dans le cadre de la cinquième édition du LVMH Innovation Award, 28 start-up ont été sélectionnées. Grâce à ce prix dédié à l'innovation, les...

Quelle fiabilité pour la reconnaissance vocale utilisée pour le diagnostic du COVID-19 ?

Savoir si des patients sont atteints du COVID-19 grâce à leur voix ? C'est le défi que se sont lancé plusieurs équipes de recherche....