Intelligence artificielle Capgemini signe un accord afin d'acquérir VariQ pour renforcer son activité Governement...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Capgemini devient le partenaire en transformation numérique de World Rugby jusqu’à la coupe du monde 2023

Du 8 septembre au 28 octobre 2023, la coupe du monde de Rugby, un des plus grands événements sportifs du monde, se déroulera en...

Devoteam annonce l’acquisition d’Integrity pour renforcer son offre en matière de cybersécurité

Devoteam, une société de conseil en stratégie digitale, plateformes technologiques et cybersécurité, vient d'annoncer l'acquisition d'Integrity, une plateforme de services basée sur le cloud,...

1 000 dirigeants du secteur de l’industrie questionnés dans le cadre d’une enquête sur l’intelligence artificielle

Google Cloud a mené une étude auprès de 1 000 cadres dirigeants dans l'industrie autour de l'accélération de l'intégration de l'intelligence artificielle dans ce...

Atos et AFNOR Certification annoncent la création d’un label dédié à la sécurité des solutions IoT

Atos, spécialiste français de la transformation numérique, annonce la signature d'un partenariat avec AFNOR Certification pour la promotion et le développement du label IQS...

Capgemini signe un accord afin d’acquérir VariQ pour renforcer son activité Governement Solutions aux Etats-Unis

En cette rentrée 2021, Capgemini est actif dans l’écosystème de l’IA et de la transformation numérique : après être devenue l’un des partenaires de World Rugby jusqu’à la coupe du monde 2023, l’entreprise signe un accord en vue de l’acquisition de VariQ. Cette arrivée devrait permettre à Capgemini Government Solution, entité de Capgemini, d’accroître ses capacités en développement logiciel, cybersécurité et services cloud.

Une volonté de Capgemini d’acquérir VariQ pour améliorer ses capacités en développement logiciel, cybersécurité et cloud

Fondée en 2003, VariQ est une entreprise qui fournit des services en développement logiciel, cybersécurité et cloud aux départements et agences fédérales américaines. Ces services s’inscrivent dans le cadre de plusieurs accords-cadres (contract vehicles), notamment l’accord-cadre « Best in class » Alliant 2. Depuis 2020, VariQ comprend une entité de transformation numérique qui accompagne plusieurs clients du secteur privé.

Sous réserve des autorisations réglementaires applicables, Capgemini annonce aujourd’hui avoir conclu un accord (SPA) en vue d’acquérir VariQ. Ben Edson, fondateur et PDG de VariQ s’est exprimé sur la volonté de sa firme de rejoindre le groupe Capgemini :

“Chez VariQ, nous avons développé en priorité des offres digitales en mode agile et construit une équipe hautement qualifiée pour répondre à nos objectifs qui sont aussi ceux de Capgemini et de Capgemini Government Solutions. Rejoindre Capgemini nous apporterait l’échelle et les opportunités de croissance nécessaires pour mieux répondre aux besoins des plus de 20 agences que nous accompagnons. Nous nous réjouissons de fournir à nos clients des solutions clé en main dans le cadre de nos missions.”

Une acquisition sous réserve d’autorisations réglementaires qui devrait être finalisée à la fin de l’année

Avec cette acquisition, VariQ serait intégré au sein de Capgemini Government Solutions LLC, division opérant indépendamment du Groupe pour fournir des services aux agences fédérales américaines. Jim Bailey, Directeur exécutif de la Strategic Business Unit Amériques de Capgemini et membre du Comité de Direction générale du groupe Capgemini précise :

“Nous cherchons à être toujours en mesure de répondre au mieux aux besoins des agences fédérales américaines, et cette acquisition nous permettrait de renforcer nos capacités digitales et d’étoffer nos équipes. Cette acquisition marquerait une étape importante pour Capgemini Government Solutions et pour nos perspectives de croissance sur le continent américain.”

Doug Lane, Directeur général de Capgemini Government Solutions LLC ajoute :

“Avec ces équipes talentueuses et ces accords-cadres ‘Best in class’ supplémentaires, Capgemini Government Solutions serait en mesure de fournir des solutions de pointe aux agences que nous accompagnons. Nous sommes enthousiastes à l’idée de pouvoir entretenir à l’avenir des partenariats étroits avec ceux que nous accompagnons sur leurs projets de transformation digitale.”

Les deux firmes sont favorables à ce processus d’acquisition dont les conditions seront soumises pour approbation au Comité des investissements étrangers aux États-Unis (CFIUS) et de la Defense Counterintelligence and Security Agency (DCSA). Sous réserve de ces autorisations réglementaires, cette opération devrait être finalisée d’ici à fin 2021.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Avec sa Cookie Factory, l’UNESCO propose de « hacker » les algorithmes des cookies

Une nouvelle extension a fait son apparition sur Chrome Web Store : Cookie Factory, à l'initiative de l'UNESCO. L'organisation veut ainsi sensibiliser de manière...

Quand le machine learning permet le développement de modèles mathématiques inédits

Depuis les années 1960, les mathématiciens ont utilisé des ordinateurs pour les aider à découvrir des modèles et à formuler des conjectures. Dans une...

Retour sur les trois lauréats des Prix Inria scientifiques 2021 : Jean-Bernard Lasserre, l’équipe CONVECS et Serena Villata

Instaurés en 2011, les Prix INRIA ont pour vocation de promouvoir les contributions et succès de celles et ceux qui font avancer les sciences...

La deuxième édition du concours de l’UIT AI/ML in 5G vise à prouver l’importance de l’IA en médecine

"Comment appliquer l'architecture ML de l'UIT dans les réseaux 5G" est le thème du second défi mondial ITU AI/ML in 5G lancé par l'UIT,...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci