Intelligence artificielle Bosch investit 1 milliard d'euros dans une usine de puces électroniques en...

Pour approfondir le sujet

  • Plus d'actualités sur
  • Bosch

Tesla travaillerait sur le développement de ses propres puces IA

À l'occasion du NIPS de Long Beach, Elon Musk aurait expliqué que Tesla était bien en train de fabriquer ses propres puces d'intelligence artificielle....

Le projet Astrid SPIN-IA – Intelligence artificielle avec des nanocomposants spintroniques radiofréquence

Focus sur le projet Astrid SPIN-IA, mené conjointement par l'IMS - Laboratoire d'intégration du matériau au système, TRT Thalès Research & Technology, l'Unité mixte...

Au Japon, une société d’assurance licencie 34 salariés à profit d’une intelligence artificielle

La société d'assurance japonaise Fukoku va se passer des services de 34 de ses 130 employés et ne pas renouveler plusieurs CDD en cours,...

Bosch investit 1 milliard d’euros dans une usine de puces électroniques en Allemagne

Le développement des marchés de l’Internet des Objets et des véhicules autonomes a entrainé une forte demande en semi-conducteurs. Le groupe Bosch a donc décidé de construire sa propre usine de production de puces électroniques.

Un investissement record pour le groupe

Équipementier automobile reconnu, Bosch développe des semi-conducteurs depuis 45 ans. Il est notamment devenu leader mondial des MEMS et produit également des Asic, des capteurs et des composants de puissance. Dans le communiqué de presse, le président du directoire de Bosch, Volkmar Denner indique:

« Cette nouvelle usine de puces constitue le plus grand investissement unique dans plus 130 ans d’histoire de Bosch ».

Le groupe a en effet investi près d’1 milliard d’euros pour construire une usine à Dresde. Elle devrait être opérationnelle d’ici 2021 et emploiera près de 700 personnes.

Un marché dynamique

La décision du groupe de réaliser cet important investissement répond à la demande croissante. Le marché des semi-conducteurs est en constante augmentation du fait l’intérêt pour l’Internet des Objets et le véhicule autonome. Le groupe souhaite donc se positionner en tant que leader et répondre à l’explosion de la demande.

« Les semi-conducteurs sont au cœur de tous les systèmes électroniques. Du fait de l’interconnexion et de l’automatisation croissante, leurs domaines d’application ne cessent de s’étendre.

En augmentant nos capacités de production de semi-conducteurs, nous préparons l’avenir et renforçons notre compétitivité. »


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

Skoda ouvre son laboratoire dédié à l’intelligence artificielle pour améliorer sa production de véhicules électriques

Au sein de l'Université technique d'Ostrava, en République tchèque, le constructeur automobile Skoda a inauguré un laboratoire de production par intelligence artificielle (AIM.Lab). Cette...

Recevez le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle

Le numéro 5 d’ActuIA, le magazine de l’intelligence artificielle, arrive en kiosques et en version numérique le 21 septembre 2021 ! Recevez-le directement chez...

Québec : création d’une chaire de recherche en numérique de la santé pour mieux soigner les maladies rares

Mieux comprendre les maladies rares afin de mieux les diagnostiquer et les traiter efficacement constitue un défi de taille en raison de la multiplicité...

Greenly lève 3 millions de dollars pour déployer sa solution de comptabilité carbone alimentée par l’IA

Greenly, une start-up technologique spécialisée dans l'aide aux organisations à réduire leurs émissions de dioxyde de carbone, a annoncé cette semaine une levée de...