Actualité Bosch investit 1 milliard d'euros dans une usine de puces électroniques en...

Pour approfondir le sujet

  • Plus d'actualités sur
  • Bosch

Le projet Astrid SPIN-IA – Intelligence artificielle avec des nanocomposants spintroniques radiofréquence

Focus sur le projet Astrid SPIN-IA, mené conjointement par l'IMS - Laboratoire d'intégration du matériau au système, TRT Thalès Research & Technology, l'Unité mixte...

Alibaba lance une puce IA à haute performance spécialisée dans l’accélération des tâches de machine learning

Dans le cadre de la conférence annuelle d'Alibaba Cloud Apsara Computing qui se tient actuellement à Hangzhou en Chine, Alibaba a annoncé le lancement...

Rapport PwC: L’intelligence artificielle générera près de 15.7 billions de dollars d’ici 2030

Selon plusieurs rapports publiés ce mois-ci, les avancées technologiques en cours vont permettre une croissance économique globale. Aussi, si l'intelligence artificielle suscite depuis des...

IBM lance ses nouveaux serveurs conçus pour l’intelligence artificielle

IBM fait de nouveau le pari de l'intelligence artificielle en dévoilant de nouveaux systèmes construits autour de son processeur Power9. Baptisés Power Systems AC922, ils...

Bosch investit 1 milliard d’euros dans une usine de puces électroniques en Allemagne

Le développement des marchés de l’Internet des Objets et des véhicules autonomes a entrainé une forte demande en semi-conducteurs. Le groupe Bosch a donc décidé de construire sa propre usine de production de puces électroniques.

Un investissement record pour le groupe

Équipementier automobile reconnu, Bosch développe des semi-conducteurs depuis 45 ans. Il est notamment devenu leader mondial des MEMS et produit également des Asic, des capteurs et des composants de puissance. Dans le communiqué de presse, le président du directoire de Bosch, Volkmar Denner indique:

« Cette nouvelle usine de puces constitue le plus grand investissement unique dans plus 130 ans d’histoire de Bosch ».

Le groupe a en effet investi près d’1 milliard d’euros pour construire une usine à Dresde. Elle devrait être opérationnelle d’ici 2021 et emploiera près de 700 personnes.

Un marché dynamique

La décision du groupe de réaliser cet important investissement répond à la demande croissante. Le marché des semi-conducteurs est en constante augmentation du fait l’intérêt pour l’Internet des Objets et le véhicule autonome. Le groupe souhaite donc se positionner en tant que leader et répondre à l’explosion de la demande.

« Les semi-conducteurs sont au cœur de tous les systèmes électroniques. Du fait de l’interconnexion et de l’automatisation croissante, leurs domaines d’application ne cessent de s’étendre.

En augmentant nos capacités de production de semi-conducteurs, nous préparons l’avenir et renforçons notre compétitivité. »

Johanna Diaz

Partager l'article

Focus sur le projet APRIORICS de l’IUCT-O Toulouse : IA et médecine personnalisée pour lutter contre le cancer du sein

Le projet APRIORICS (Apprentissage Profond Renforcé par l’ImmunohistOchimie pour la Requalification d’Images de Cancers du Sein) a pour objectif d’utiliser l’intelligence artificielle afin de décrire...

Focus pays : Webinaire « L’intelligence artificielle, instrument de relance économique en Tunisie ? »

Le 29 juillet dernier, le ministère de l'industrie et des PME, en collaboration avec le projet Innov’i – EU4Innovation, a organisé un webinaire réunissant...

Le corpus d’articles arXiv est désormais disponible sur Kaggle

Le corpus d'articles arXiv permet depuis plus de 30 ans à la communauté de chercheurs et au public d'avoir accès aux articles scientifiques dans...

Scikit-learn, SOFA, Coq, Pharo : Inria lance son Academy de formation continue dédiée aux logiciels libres

Inria a présenté fin juillet son nouveau dispositif de formation continue. Centré sur les logiciels libres cette structure permettra l’accès aux grands noms des...