Intelligence artificielle Bientôt un moteur de recherche d'emploi Google boosté par le machine learning?

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Google I/O : annonce de Vertex AI, la nouvelle plateforme MLOps de Google Cloud

Depuis le 18 mai dernier, Vertex AI de Google Cloud est disponible : cette plateforme MLOps permet de déployer des modèles d'IA ainsi que...

Le Dr Barry Norton devient le vice-président de la recherche pour Milestone Systems

La société Milestone Systems, spécialisée dans les logiciels de gestion vidéo IP (VMS), vient d'annoncer la nomination du Dr Barry Norton au poste de...

Intelligence artificielle : la reconnaissance d’expressions faciales peut-elle être universelle ?

Dans chaque pays du monde, pour exprimer nos sentiments, nos émotions ou parfois même une idée, nous utilisons certaines expressions faciales. Toutefois, ces mimiques...

Comment la NASA exploite le machine learning pour calibrer ses télescopes et obtenir des images de qualité ?

Depuis 2010, le Solar Dynamics Observatory (SDO) de la NASA travaille activement pour fournir des images haute définition du soleil. Pour y parvenir, ils...

Bientôt un moteur de recherche d’emploi Google boosté par le machine learning?

Google va-t-il prochainement utiliser ses avancées sur l’intelligence artificielle pour venir bousculer les sites de recherche d’emploi traditionnels? C’est la question à laquelle s’est intéressé le 4-pages signé Yannick Frondeur pour le Centre d’Études de l’Emploi et du Travail (CEET) et le Conservatoire des arts et métiers (Cnam), intitulé Google et le marché numérique du travail.

L’annonce fin 2016 par Google du développement du Cloud Jobs API pousse de nombreux professionnels à s’interroger sur le devenir du recrutement face à l’arrivée de ce type d’intelligence artificielle. Actuellement, sur les sites de recherche d’emploi, « il n’existe pas de registre partagé par les acteurs pour qualifier les emplois, notamment en termes de métiers et de compétences ».

C’est donc pour pallier à cela que le Cloud Jobs API interviendra. Il s’agira d’une brique de programmation s’appuyant notamment sur le machine learning pour créer un « langage commun » d’analyse des offres d’emploi.

« LE Cloud Jobs API fait actuellement l’objet d’un test fermé auprès de grandes entreprises et d’acteurs du marché numérique du travail.

À ce stade, la firme californienne le présente comme destiné aux acteurs finaux, recruteurs et candidats, auxquels elle entend fournir un langage commun pour désigner les emplois et les compétences, dans le but d’éviter les défauts d’appariement liés à des façons différentes d’exprimer la même réalité (semantic mismatch). »

Interrogeable via une API, le Cloud Jobs API devrait être disponible à l’issu du test. Y auront accès les différents acteurs du marché numérique du travail.

« La particularité de l’initiative de Google est qu’elle relève d’un méta-investissement capitalisant, par le biais du big data, sur les investissements de forme déjà réalisés par les acteurs du secteur, soit indirectement en les absorbant via les offres d’emploi publiées sur Internet, soit directement en intégrant des nomenclatures complètes en libre accès. »


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

Laurent Félix devient Directeur Général France d’Ekimetrics

Ekimetrics, spécialiste européen en data science et intelligence artificielle au service des entreprises, a annoncé cette semaine la nomination de Laurent Félix au poste...

Forum de l’évaluation de l’intelligence artificielle : Créer la confiance et valider les performances, ou comment définir un environnement favorable au développement de...

Le Laboratoire national de métrologie et d’essais (LNE) organise le premier forum d'évaluation de l'intelligence artificielle (IA). Cet événement sera l'occasion d'échanger autour du développement de...

Zoom sur l’automatisation des rapports COVID-19 de Santé Publique France par Dynacentrix

L'agence Santé publique France, en charge de la surveillance épidémiologique du covid-19, pilote le système national de veille et d’alerte et de surveillance sanitaire...

Retour sur le lancement de MAESTRIA, plateforme numérique de diagnostic intégratif de la cardiomyopathie auriculaire

Le projet de recherche MAESTRIA (Machine Learning and Artificial Intelligence for Early Detection of Stroke and Atrial Fibrillation) a été officiellement lancé fin septembre....