Intelligence artificielle Bertrand Pailhès, coordonnateur national de la stratégie pour l’IA, rejoint la CNIL

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

I-Stem, Généthon et Kantify découvrent une thérapie prometteuse contre les maladies génétiques

Les équipes d’I-Stem et de Généthon, laboratoires de l’Association Française contre les Myopathies (AFM-Téléthon), ont collaboré avec la start-up belge Kantify, spécialisée dans le...

La finale de « Ma thèse en 180 secondes » aura lieu à Lyon le 31 mai prochain

« Ma thèse en 180 secondes » concours qui s'inspire de « Three minute Thesis », conçu à l'Université du Queensland, en Australie, est...

CentraleSupélec et SystemX lancent l’Alliance CircularIT pour mettre le numérique au service de l’économie circulaire

Le 10 mai dernier, CentraleSupélec et l’IRT SystemX ont annoncé la création d'« Alliance CircularIT » afin de « mettre la puissance du numérique...

Le Val de Marne mise sur l’intelligence artificielle pour améliorer son réseau d’assainissement

En novembre 2020, l’agence de l’eau Seine-Normandie lançait l'appel à projets innovation pour la gestion de l’eau, « Transition numérique et économie circulaire »...

Bertrand Pailhès, coordonnateur national de la stratégie pour l’IA, rejoint la CNIL

Bertrand Pailhès, qui était jusqu’ici coordonnateur national de la stratégie pour l’intelligence artificielle à la Direction Interministérielle du Numérique, a rejoint la CNIL en qualité de directeur de l’innovation et des technologies. Il aura la charge du service de l’expertise technologique, du service de l’informatique interne, du pôle innovation études et prospective, et du pôle transformation numérique.

Sur Twitter, Bertrand Pailhès a indiqué :

“Après 16 mois à piloter la stratégie française d’IA, j’ai le plaisir de rejoindre la CNIL comme directeur des technologies et de l’innovation et continuer à promouvoir un numérique innovant et respectueux des valeurs démocratiques.

Merci à Cedric O pour sa confiance et son soutien dans la mise en œuvre de la stratégie IA, ainsi qu’à Cédric Villani pour avoir fait beaucoup pour le lancement du plan le plus ambitieux en matière de technologies numériques des 30 dernières années.”

Il est également revenu sur les grandes étapes qui ont marqué la stratégie française depuis mars 2018 : les Grands Défis sur la certification des IA et le diagnostic médical en juillet 2018, le Health data Hub et le programme national de recherche en IA, le lancement de 6 puis 15 projets d’expérimentation de l’IA dans le service public, préfigurant le “Lab IA”, la feuille de route des Armées en mars 2019, détaillée en septembre dans le rapport de la taskforce, le volet économique de la stratégie IA présenté en juillet 2019, les nombreux débats internationaux en Europe, à l’OCDE, au G7 et pour créer le Partenariat Mondial pour l’IA avec le Canada ou encore l’organisation du Global Forum on AI for Humanité.

Diplômé de Telecom ParisTech et Sciences Po Paris, ingénieur des Mines, Bertrand Pailhès a travaillé à l’ARCEP et à la CNIL au service de l’expertise technologique avant de rejoindre, en 2013, le cabinet de la ministre déléguée à l’économie numérique, Fleur Pellerin.

En 2015, il est nommé directeur de cabinet d’Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat au numérique et a notamment travaillé dans ce cadre sur la loi pour une République numérique adoptée en octobre 2016.

Depuis juillet 2018, Bertrand Pailhès était coordonnateur national de la stratégie pour l’intelligence artificielle à la Direction Interministérielle du Numérique.

 
Thierry Maubant

Partager l'article

I-Stem, Généthon et Kantify découvrent une thérapie prometteuse contre les maladies génétiques

Les équipes d’I-Stem et de Généthon, laboratoires de l’Association Française contre les Myopathies (AFM-Téléthon), ont collaboré avec la start-up belge Kantify, spécialisée dans le...

La finale de « Ma thèse en 180 secondes » aura lieu à Lyon le 31 mai prochain

« Ma thèse en 180 secondes » concours qui s'inspire de « Three minute Thesis », conçu à l'Université du Queensland, en Australie, est...

CentraleSupélec et SystemX lancent l’Alliance CircularIT pour mettre le numérique au service de l’économie circulaire

Le 10 mai dernier, CentraleSupélec et l’IRT SystemX ont annoncé la création d'« Alliance CircularIT » afin de « mettre la puissance du numérique...

Le Val de Marne mise sur l’intelligence artificielle pour améliorer son réseau d’assainissement

En novembre 2020, l’agence de l’eau Seine-Normandie lançait l'appel à projets innovation pour la gestion de l’eau, « Transition numérique et économie circulaire »...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci