Intelligence artificielle Apple rachète la start-up Inductiv spécialisée dans le traitement des données pour...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Lanfrica, le TAL appliqué aux langues africaines – Entretien avec Bonaventure Dossou et Chris Emezue

Faire tomber la barrière des langues grâce aux données et à l'IA et renforcer l'accès à l'information dans les langues aux ressources limitées, deux...

GAFAM : retour sur leurs stratégies et acquisitions en matière d’intelligence artificielle en 2020

2020 fut une année de transition dans l'utilisation de l'IA par les GAFAM. C'est ce que nous explique CBInsights dans un rapport intitulé Big...

Facebook AI dévoile BlenderBot 2.0, un chatbot qui adapte sa mémoire sur le long terme

Facebook AI Research (FAIR), le laboratoire de recherche sur l'intelligence artificielle de Facebook, a travaillé sur BlenderBot 2.0, un chatbot qui combine mémoire à...

ABBYY enrichit sa bibliothèque de développement open source dédiée au machine learning

ABBYY, une multinationale spécialisée dans la conception de logiciels et dans "l'intelligence digitale", étend les capacités de sa bibliothèque de développement open source NeoML....

Apple rachète la start-up Inductiv spécialisée dans le traitement des données pour améliorer Siri

Apple a confirmé l’acquisition d’Inductiv, une start-up canadienne utilisant l’intelligence artificielle pour automatiser les tâches d’identification et de correction des erreurs dans les données. L’équipe de la jeune aurait commencé à travailler au sein du géant de Cupertino sur Siri même si Apple a seulement indique qu’il “achète de temps en temps de petites entreprises technologiques et que nous ne discutons généralement pas de notre objectif ou de nos plans”.

Après la start-up irlandaise Voysis, NextVR, l’app météo Dark Sky, Xnor.ai, Tuplejump, Laserlike, Turi et Perceptio, c’est une nouvelle acquisition qu’a confirmée Apple. La start-up Inductiv, basée en Ontario, au Canada, a été co-fondée par Christopher Ré, Ihab Ilyas et Theodoros Rekatsinas, issus de l’Université de Stanford, de l’Université de Waterloo et de l’Université du Wisconsin, Madison.

La société est spécialisée dans le traitement de données, comme le précise Bloomberg. Inductiv est notamment à l’origine du système HoloClean, basé sur de l’intelligence artificielle, permettant d’analyser, d’enrichir et de nettoyer automatiquement le contenu de données utilisées par des logiciels et services tiers.

L’équipe de la start-up de Waterloo travaillerait actuellement sur le traitement de données et des systèmes de machine learning dans l’objectif de perfectionner Siri face à ses concurrents. Apple travaillerait en effet sur un SiriOS, d’après Mangrove Capital, qui pourrait être présenté lors de la WWDC 2020.

 
Thierry Maubant

Partager l'article

Reconnaissance faciale : La Cour suprême de l’État de New York statue en faveur d’Amnesty International et du projet STOP

Les systèmes de reconnaissance faciale questionnent sur les enjeux de protection des données et les risques d’atteintes aux libertés individuelles, de nombreuses ONG à...

Des chercheurs de l’Université de Stanford et de NVIDIA publient l’étude « EG3D : GAN 3D efficaces et sensibles à la géométrie »

Transformer les images 2D en scènes 3D est le sujet de nombreuses recherches, Nvidia Research a récemment présenté Instant NeRf, un modèle d'IA capable...

La plateforme miniature de chirurgie assistée par robot MIRA devrait rejoindre l’ISS en 2024

En collaboration avec Virtual Incision, une société de robotique, des ingénieurs de l'Université du Nebraska ont développé MIRA, un petit robot chirurgien télécommandé qui...

France 2030 : le gouvernement dévoile les 66 premiers lauréats de l’appel à manifestations « Compétences et métiers d’avenir »

Le plan France 2030 vise à soutenir l’émergence de talents et accélérer l’adaptation des formations aux besoins de compétences des nouvelles filières et des...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci