Intelligence artificielle Anne Peyroche est nommée présidente du CNRS par intérim

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Lutte contre la cybercriminalité : l’exemple du défi IA lancé par le gouvernement canadien aux petites entreprises

Comme les autres organismes de police canadiens, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) peine à accéder aux données chiffrées saisies lors d'enquêtes criminelles. C'est...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

ADAM9, un gène potentiellement impliqué dans les formes graves de Covid-19 identifié par l’intelligence artificielle

Pourquoi certains patients atteints de Covid-19 sont-ils asymptomatiques alors que d'autres développent des formes graves, notamment le SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigüe) ?...

Anne Peyroche est nommée présidente du CNRS par intérim

Anne Peyroche est nommée présidente du CNRS par intérim ce 24 octobre 2017. Elle remplace Alain Fuchs, président du CNRS depuis 2010, et nommé président de Paris Sciences & Lettres à compter de ce même jour. Anne Peyroche est directrice générale déléguée à la science du CNRS depuis janvier 2016.

Ancienne élève de l’ENS de Cachan, Anne Peyroche est reçue major de l’agrégation de biochimie et génie biologique en 1994 et obtient un DEA de Biologie Cellulaire et Moléculaire en 1995. Elle soutient une thèse de l’Université Pierre et Marie Curie en 1999 sur les facteurs d’échanges de la petite protéine G ARF impliqués dans le trafic intracellulaire. Chercheure au CEA, elle mène d’abord des recherches sur le trafic intracellulaire des protéines, puis sur les réponses aux dommages de l’ADN et enfin sur l’assemblage du protéasome. En 2013, elle devient directrice adjointe du laboratoire Génétique moléculaire et destin cellulaire (CNRS/CEA/Université Paris-Sud).

De 2012 à 2014, elle est membre du Comité national de la recherche scientifique dans la section “Organisation, Expression, Evolution des génomes. Bioinformatique et Biologie des systèmes”.
En mai 2014, Anne Peyroche est nommée conseillère en charge de la recherche au secrétariat d’Etat à l’Enseignement supérieur et à la Recherche : elle devient directrice adjointe de cabinet en charge de la recherche de ce même secrétariat d’Etat en octobre 2015.

C’est le 18 janvier 2016 qu’elle est nommée directrice générale déléguée à la science du CNRS par Alain Fuchs, président de l’organisme.

Anne Peyroche est mariée et mère de deux enfants. Chevalier de l’ordre national du Mérite, elle a reçu le prix Victor Noury Thorlet, Henri Becquerel, Jules et Augusta Lazare de l’Académie des Sciences en 2009 et le prix Irène Joliot-Curie de la « jeune femme scientifique de l’année » en 2010.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thomas Calvi

Partager l'article

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Lutte contre la cybercriminalité : l’exemple du défi IA lancé par le gouvernement canadien aux petites entreprises

Comme les autres organismes de police canadiens, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) peine à accéder aux données chiffrées saisies lors d'enquêtes criminelles. C'est...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

ADAM9, un gène potentiellement impliqué dans les formes graves de Covid-19 identifié par l’intelligence artificielle

Pourquoi certains patients atteints de Covid-19 sont-ils asymptomatiques alors que d'autres développent des formes graves, notamment le SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigüe) ?...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci