Alphabet lance Chronicle, une entreprise de cybersécurité basée sur l’IA

Alphabet lance Chronicle, une entreprise de cybersécurité basée sur l’IA
Actu IA
Chronicle Alphabet

Le laboratoire X, créé par Alphabet en 2010, a annoncé hier que le projet de cybersécurité Chronicle avait atteint le stade d’entreprise pleinement opérationnelle. Il s’agit de la première entreprise de cybersécurité lancée par le laboratoire et de la troisième tous domaines confondus après Waymo et Verily.

Multiplier par 10 la vitesse de détection et d’analyse

L’annonce a été faite par Stephen Gillett, le PDG de Chronicle, dans un post de blog. Il y explique que Chronicle se présente comme une plateforme qui utilisera l’intelligence artificielle et le machine learning, pour “aider les entreprises à mieux gérer et comprendre leurs propres données liées à la sécurité”. Elle devrait donc permettre d’identifier les menaces au plus tôt.

La solution que proposera Chronicle inclura également les outils de VirusTotal, la société d’analyse de malwares que Google avait acquis en 2012.

“Notre objectif est de multiplier par 10 la vitesse avec laquelle on trouve les menaces et définir les moyens les plus efficaces de les analyser. Nous voulons développer ce que nous appelons la sécurité haute définition”.

Comme l’indique Stephen Gillett, Chronicle a accès à la même infrastructure que les autres entreprises faisant partie d’Alphabet et donc “aux équipes et talents les plus à la pointe dans le monde en matière de machine learning et d’intelligence artificielle”.

Un fonctionnement et des ressources inconnus à ce jour

Le fonctionnement et les ressources de ce nouvel acteur dans le domaine de la cybersécurité n’ont pas été dévoilés pour l’instant. Les observateurs indiquent qu’il pourrait avoir un lien avec les capacités de stockage de données Google Cloud.

Astro Teller de Moonshots, X a précisé sur un article de blog:

“Fournir de meilleures techniques pour trouver les modèles récurrents dans les données peut ne pas sembler grand chose, mais réduire le temps qui s’écoule entre le début d’une attaque et sa découverte (de quelques mois à quelques heures ou jours) pourrait permettre d’éviter beaucoup de dégâts – et nous apprendre que d’autres technologies et techniques pourraient nous aider à inverser la tendance face au nombre croissant de failles et d’attaquants”.

Si les ressources alimentant cette nouvelle société de cybersécurité restent un mystère pour l’instant, on en sait un peu plus sur sa création. Chronicle est en effet née il y a deux ans et a été créée par Stephen Gillett (alors cadre en résidence chez Google Ventures), Mike Wiacek et Shapor Naghibzadeh (tous deux issus de l’équipe sécurité de Google). Ils se sont retrouvés dans X (anciennement Google X Lab) pour faire des recherches sur les outils qu’ils pouvaient développer en matière de cybersécurité pour les entreprises.