Intelligence artificielle La start-up française Julie Desk lève 2,5 millions d'euros pour s'étendre à...

Pour approfondir le sujet

Le festival Futur en Seine, grand rendez-vous européen de l’innovation, se tiendra à Paris du 8 au 10 juin

Du jeudi 8 au samedi 10 juin se tiendra à la Grande Halle de la Villette le festival Futur en Seine, gratuit et ouvert...

Challenge Crop Data Challenge 2018 : 1er prix pour Amine Chemchem, post-doctorant à l’université de Reims

Organisé par l’Institut de convergence CLAND, et l’université de Paris-Saclay, le premier Challenge Crop Data Challenge s'est déroulé cette année. Ce challenge vise à comparer...

Le machine learning dans le monde de demain : 12 secteurs qui vont connaître de grandes évolutions

Le machine learning, ou apprentissage automatique, connait d'importants développements et son impact potentiel dans différentes branches risque bien de surprendre d'ici quelques années. Le...

Le Japon dévoile un prototype de réseau de neurones quantique

Le Japon va proposer un prototype de réseau de neurones quantique en ligne à partir du 27 novembre prochain. Le pays se fait ainsi...

La start-up française Julie Desk lève 2,5 millions d’euros pour s’étendre à l’international

Ce 1er juin, la start-up parisienne Julie Desk a annoncé avoir levé 2,5 millions d’euros. La société créée en 2014 par Julien Hobeika, Guillaume Michiels et Nicolas Marlier souhaite notamment se développer à l’international.

L’assistante virtuelle des professionnels

Les trois fondateurs, ingénieurs de l’école polytechnique, ont commencé leur projet en 2013, en développant une application d’organisation de sorties entre amis. Un an plus tard, ils se tournaient vers l’idée d’une assistante virtuelle pouvant répondre aux e-mails et gérer un agenda.

Après une phase de travail plutôt artisanale durant laquelle les trois créateurs répondent eux-mêmes à leurs clients, ils commencent à automatiser le service. Julie Desk, leur assistante virtuelle dédiée au monde professionnel, a rapidement intéressé des entreprises, notamment à l’étranger. Spécialisée dans la gestion d’agendas professionnels, elle permet de gagner en productivité.

Développement international, automatisation et compétitivité

La start-up réalise en 2015 et en 2016 deux levées de fonds et récoltent en tout 800.000 euros. Un an plus tard, ils lèvent 2,5 millions d’euros, ce qui porte le total à 3,3 millions en seulement 2 ans. Un véritable succès pour permettre à cette jeune entreprise d’accélérer son implantation.

Bilingue, Julie Desk souhaite en effet se développer commercialement, notamment à l’international. Les fondateurs indiquent également chercher à travailler sur:

Des algorithmes plus puissants, pour améliorer ses performances et augmenter son autonomie.

De nouvelles fonctionnalités, pour répondre aux besoins des grands groupes, avec l’intégration de Skype for Business ou la réservation des billets de train par exemple.

Une véritable expertise dans un secteur en mutation

Plus efficace, plus performante et dotée de nouvelles fonctionnalités, Julie Desk pourra ainsi poursuivre son implantation dans un secteur de la gestion de ressources humaines en pleine mutation. Du fait de sa spécialisation dans une niche, la start-up a pu développer une véritable expertise dans le domaine en seulement deux ans. C’est également cela qui lui permet de se différencier des assistants virtuels des géants tels que Google ou Microsoft, plus généralistes.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Johanna Diaz

Partager l'article

SystemX lance le troisième projet de son programme de recherche sur l’IA sur l’exploitation des données multi-sources

SystemX, l'Institut de recherche technologique (IRT) dédié à l’ingénierie numérique des systèmes du futur, lance le projet "Sémantiques Métier pour l’exploitation de Données multisources"...

Hôtellerie & Plannings : La start-up de la French Tech Skello lève 40 millions d’euros pour améliorer sa solution d’automatisation des plannings

Skello, une des start-up de la French Tech, annonce avoir levé 40 millions d'euros auprès du fonds d'investissement Partech. Avec ce financement, la jeune...

Deep Vision lève 35 millions de dollars pour améliorer les performances de son processeur et innover dans l’edge computing

Deep Vision, une entreprise connue pour développer des processeurs d'IA ainsi que des suites de logiciels pour des applications en edge computing, annonce avoir...

Irlande : WhatsApp condamné à payer 225 millions d’euros pour avoir enfreint plusieurs points du RGPD

En Irlande, en France et dans l'ensemble de l'Union européenne, la question de la protection des données est importante et elle est régulée par...