Samsung Electronics se positionne dans la ‘4e révolution industrielle’ et ouvre un nouveau centre de recherche sur l’IA

Samsung Electronics se positionne dans la ‘4e révolution industrielle’ et ouvre un nouveau centre
Actu IA
Couv

Samsung Electronics a annoncé ce mercredi vouloir créer un nouveau centre de recherche sur l’intelligence artificielle après avoir lancé il y a peu son AI Lab à l’Université de Montreal. Son objectif sera de renforcer son rôle dans le domaine et de chercher de nouvelles applications et segments d’activité.

Renforcer sa position et s’ouvrir à de nouveaux marchés

Le géant de l’électronique coréen souhaite pouvoir “répondre rapidement aux changements du marché et augmenter notre efficacité opérationnelle”. Le groupe a toutefois indiqué dans son communiqué:

“Nous allons poursuivre nos efforts sur nos trois secteurs d’activité: l’électronique grand public, les technologies de l’information et les solutions de communication mobile”.

Il est donc fondamental pour Samsung de s’assurer une place dans le domaine de l’intelligence artificielle. Ses bons résultats en ce qui concerne les puces électroniques en font un partenaire de choix pour de nombreuses entreprises et un concurrent de taille pour Nvidia, entre autres. Le mois dernier, de nouveaux hauts dirigeants ont rejoint le groupe afin de participer activement à l’élaboration de sa stratégie de développement.

Un nouveau centre de recherche sur l’IA

Ce nouveau centre de recherche sur l’IA devrait être placé sous la supervision de Samsung Research, intégrant le DMC Research et le Software Center et se dédiant aux appareils mobiles, aux appareils ménagers et aux puces électroniques.

“Nous allons mettre en place un centre IA pour renforcer nos recherches liées à l’intelligence artificielle, qui est la technologie de base pour la ‘quatrième révolution industrielle’.

Samsung Electronics espère donc poursuivre son évolution et mise pour ce faire sur l’intelligence artificielle. Aucune information n’a été fournie à l’heure actuelle concernant la localisation de ce nouveau centre de recherche.