Sam Altman reprend les commandes d’OpenAI

Dans un retournement de situation spectaculaire, Sam Altman reprend les rênes d’OpenAI, confirmant sa place incontournable au sein de l’organisation. Ce revirement intervient après une série d’événements mouvementés qui ont marqué la Silicon Valley et au-delà.

Ultime rebondissement

La semaine dernière, l’annonce du licenciement de Sam Altman, PDG et cofondateur d’OpenAI, avait créé des vagues. L’homme derrière le phénomène ChatGPT avait été évincé, entraînant la démission de plusieurs cadres importants, dont Greg Brockman. Mira Murati avait été nommée PDG par intérim dans un contexte tendu, avant que Emmett Shear ne soit pressenti CEO.

Cependant, la décision du conseil d’administration d’évincer Altman a été confrontée à une forte opposition interne. Près de 700 des 770 employés d’OpenAI ont menacé de démissionner si Altman ne revenait pas, révélant son immense popularité au sein de l’entreprise. Emmett Shear lui-même avait exigé en début de semaine un compte-rendu écrit des motifs pour lesquels Sam Altman avait été évincé, l’imposant comme condition préalable à la reprise de la direction de l’entreprise.

Le Soutien de Microsoft et un Nouveau Conseil

Lundi, un revirement inattendu s’est produit. Microsoft, ayant initialement annoncé embaucher Altman, a joué un rôle clé dans son retour. Brian Chesky, co-fondateur d’AirBNB aurait également joué un rôle décisif en défendant les intérêts de Sam Altman auprès de l’ancien conseil. Avec le soutien de Satya Nadella, PDG de Microsoft, et un nouveau conseil d’administration – incluant Bret Taylor, Larry Summers et Adam D’Angelo – OpenAI a annoncé ce jour le retour d’Altman à sa tête.

Sam Altman conforté, Microsoft renforcé, la Silicon Valley fragilisée ?

Ce retour marque un tournant décisif pour OpenAI. Avec Altman à nouveau à la barre, l’entreprise s’engage dans une nouvelle ère, fortifiée par l’expérience récente et plus déterminée que jamais à poursuivre ses objectifs ambitieux dans le domaine de l’intelligence artificielle. Le large soutien de la part de ses équipes donnera incontestablement à Sam Altman une grande latitude dans la direction de l’entreprise. Microsoft a su mettre à profit sa longue expérience en manoeuvrant efficacement, publiquement comme en coulisses, pour limiter les dégâts.

Toutefois, cet épisode pourra être vu comme une alerte sur la précarité de nos économies de plus en plus dépendantes d’entreprises jeunes et fragiles, dont la stabilité peut légitimement être questionnée. Cette dernière semaine risque de marquer durablement les esprits.

Recevez gratuitement l'actualité de l'intelligence artificielle

Suivez la Newsletter de référence sur l'intelligence artificielle (+ de 18 000 membres), quotidienne et 100% gratuite.


Tout comme vous, nous n'apprécions pas le spam. Vos coordonnées ne seront transmises à aucun tiers.

1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
VIZIAA Monitoring par GOODALGO

Viziaa est une application développée en interne par goodalgo, elle a pour vocation la vulgarisation graphique des résultats de data science et ainsi ...

 
Partager l'article
Offre exclusive : 1 an d'abonnement au magazine ActuIA + Le guide pratique d'adoption de l'IA en entreprise pour seulement 27,60€ Boutique ActuIA Pour tout abonnement à ActuIA, recevez en cadeau le Guide Pratique d'Adoption de l'IA en Entreprise, d'une valeur de 23€ !
intelligence artificielle
À PROPOS DE NOUS
Le portail francophone consacré à l'intelligence artificielle et à la datascience, à destination des chercheurs, étudiants, professionnels et passionnés.