Reconnaissance faciale : la surveillance au coin de la rue – Podcast de La Méthode scientifique

Reconnaissance faciale : la surveillance au coin de la rue – Podcast de La Méthode scientifique
Actu IA
France culture

Ce 3 avril, La Méthode scientifique proposait un podcast dédié à la reconnaissance faciale sur France Culture.

Que met-on en oeuvre comme technologies pour la reconnaissance faciale aujourd’hui ? Le visage deviendra-t-il une nouvelle empreinte digitale ? Quels sont les différents champs d’application pour les logiciels de reconnaissance faciale ? Faut-il voir la reconnaissance faciale d’un mauvais œil ?

“Saviez-vous que l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle utilise un système de reconnaissance faciale pour le passage des portiques de sécurité ? Un système qui est en train de s’étendre à la plupart des grands aéroports internationaux – avec pour objectif évidemment la sécurité et l’appréhension des individus recherchés, mais aussi la fluidification du trafic passager. Et il n’y a pas que les aéroports qui sont concernés. De plus en plus de collectivités sont tentées par ces algorithmes d’identification. En France par exemple pendant le carnaval de Nice, ou en Chine, championne du monde en la matière, où la reconnaissance faciale sert à interpeller les piétons qui traversent en dehors des clous.

Reconnaissance faciale : on se connait, non ? C’est le programme identifié qui est le nôtre pour l’heure qui vient. Bienvenue dans La Méthode scientifique.

Et pour évoquer le fonctionnement de ces technologies de plus en plus performantes, et leur utilisation, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Jean-Luc Dugelay, professeur à l’école d’ingénieurs Eurecom, à Sophia Antipolis et Kevin Bailly, enseignant chercheur à Sorbonne Universités, à l’ISIR, l’Institut des Systèmes Intelligents et de Robotique, également directeur de recherche dans la société Datakalab”.

Le reportage du jour par Céline Loozen

Alice est un agent virtuel animé, capable d’entretenir une conversation sommaire avec une personne et qui adopte des expressions faciales et des postures naturelles accompagnant ses propos. Catherine Pélachaud, directrice de recherche à l’Institut des Système Intelligents et Robotique de Sorbonne Université et ses deux doctorantes Soumia Dermouche et Beatrice Biancardi ont travaillé sur la conception, entre les sciences humaines et le machine learning.

Les intervenants

  • Jean-Luc Dugelay, Professeur à l’école d’ingénieurs Eurecom, Sophia Antipolis.
  • Kevin Bailly, Enseignant-chercheur à Sorbonne Université, chercheur à l’Institut des Systèmes intelligents et de Robotique

L’équipe

  • Production : Nicolas Martin
  • Réalisation : Olivier Bétard
  • Avec la collaboration de : Eve Etienne, Céline Loozen, Noémie Naguet de Saint Vulfran, Antoine Beauchamp, Natacha Triou, Eléonore Pérès.