Intelligence artificielle Preligens annonce la nomination de l'expert Pascal Lecuyot en tant que Vice-président...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Vers la fin du RGPD au Royaume-Uni : quatre mesures phares pour être moins restrictif et stimuler la croissance du pays

Suite au référendum britannique du 23 juin 2016 où une majorité des électeurs se sont prononcés pour un retrait du Royaume-Uni de l'Union européenne,...

Alsace : Le dispositif DeepEst sélectionné par Bpifrance pour accélérer les startups Deeptech

Bpifrance a annoncé la sélection du dispositif DeepEst dans le cadre de l’Appel à Projet national « Action Intégration SATT-Incubateur-Accélérateur ». Créé et porté...

Axionable ouvre un bureau à Montréal et vise le recrutement d’une cinquantaine de talents en IA

Moins d'un mois après avoir annoncé le lancement de son laboratoire  « Axionable AI »  dédié à la recherche appliquée et à l’exécution de...

Revivez le Colloque “L’IA au cœur des mutations industrielles” de l’IMT

Le 4 avril se tenait le 10 Colloque IMT intitulé L’intelligence artificielle au coeur des mutations industrielles. Une journée d'interventions pour proposer un état...

Preligens annonce la nomination de l’expert Pascal Lecuyot en tant que Vice-président Software

Preligens, societé spécialisée dans les solutions d’analyse de données géospatiales par intelligence artificielle appliquées à la Défense et au Renseignement, annonce la nomination de Pascal Lecuyot au poste de VP Software et membre du comité exécutif de l’entreprise. Il rejoint ainsi l’entreprise d’Arnaud Guérin et Renaud Allioux avec pour objectif d’apporter son expertise et ses années d’expérience en recherche et développement pour la firme Navya.

L’arrivée de Pascal Lecuyot pour renforcer les équipes techniques de Preligens

Fort de 10 ans d’expérience dans le management d’équipes techniques, Pascal Lecuyot, a rejoint Preligens le 30 août dernier à la tête des équipes Software. À ce poste, nouvellement créé, il reporte directement à Renaud Allioux, co-fondateur, et CTO de Preligens, qu’il accompagne dans le déploiement de la stratégie technologique de l’entreprise et son passage à l’échelle. Pascal Lecuyot s’exprime sur son arrivée chez Preligens :

“L’équipe tech est la colonne vertébrale du développement des solutions d’intelligence artificielle au sein de Preligens. L’audace et la détermination que les cofondateurs, Arnaud Guérin et Renaud Allioux, ont su insuffler aux équipes m’ont donné envie de rejoindre cette entreprise en pleine croissance et de lui apporter mon expérience dans cette phase passionnante”

Diplômé de l’école supérieure d’ingénieurs Léonard de Vinci en banlieue parisienne, Pascal Lecuyot commence sa carrière en tant qu’ingénieur logiciel à Peugeot et au sein de 3i Plus. Il devient par la suite ingénieur recherche & développement pour Induct Technology et c’est en 2014 qu’il rejoint Navya, société spécialisée dans les véhicules autonomes où il gravit petit à petit les échelons : d’abord manager, puis directeur des projets R&D, ensuite chief technology officer, et pour finir, vice-président de l’ingénierie pour la marque.

Quinze années d’expérience qui joueront en faveur de Preligens

L’expérience de Pascal Lecuyot à la tête d’équipes tech chez Navya, de la phase d’hypercroissance jusqu’à l’IPO, fait de lui un profil clé pour Preligens. Cette nomination s’inscrit dans la dynamique menée par Renaud Allioux de structuration de l’équipe technique de Preligens qui compte aujourd’hui une centaine de personnes. De par son expérience autant que sa connaissance du développement d’un produit disruptif fondé sur des technologies d’intelligence artificielle, Pascal détient un savoir-faire dont l’entreprise a besoin pour accompagner son développement. Pour Renaud Allioux, CTO de Preligens :

“Aux côtés des data scientists qui développent les algorithmes d’intelligence artificielle, Preligens est d’abord un éditeur de logiciels. Nous avions besoin d’un profil comme Pascal pour prendre la tête du département Software et donner ainsi à cette dimension essentielle de notre activité la place et les moyens qui lui correspondent. Son expérience et ses qualités techniques et managériales ont beaucoup à nous apporter dans notre phase de développement. Le logiciel dans le monde de la Défense et du Renseignement comporte beaucoup plus de défis techniques pour un éditeur que tout autre secteur et c’est pour y répondre au mieux que l’équipe se renforce aujourd’hui.”


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Zacharie Tazrout

Partager l'article

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Lutte contre la cybercriminalité : l’exemple du défi IA lancé par le gouvernement canadien aux petites entreprises

Comme les autres organismes de police canadiens, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) peine à accéder aux données chiffrées saisies lors d'enquêtes criminelles. C'est...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

ADAM9, un gène potentiellement impliqué dans les formes graves de Covid-19 identifié par l’intelligence artificielle

Pourquoi certains patients atteints de Covid-19 sont-ils asymptomatiques alors que d'autres développent des formes graves, notamment le SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigüe) ?...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci