Actualité Création du partenariat mondial pour l'intelligence artificielle : secrétariat au sein de...

Pour approfondir le sujet

42 pays adoptent la recommandation de l’OCDE sur l’intelligence artificielle

C'est une première. Ce 22 mai lors de la réunion annuelle du conseil aux ministres de l'OCDE, 42 pays (les 36 pays de l'OCDE...

Conférence à l’OCDE: Quels enjeux & politiques publiques ?

L'OCDE organise aujourd'hui et demain sa conférence sur l'intelligence artificielle intitulée: "AI: Intelligent Machines, Smart policies" à Paris. L'organisation souhaite entrer dans le débat...

L’intelligence artificielle dans le domaine maritime

L’intelligence artificielle est partout, y compris là où le grand public ne l’y attend pas forcément. Le domaine maritime en est un excellent exemple....

Décoder l’intelligence artificielle : 10 mesures pour protéger les droits de l’homme

La Commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe a publié il y a quelques mois un document très intéressant intitulé Décoder l'intelligence...

Création du partenariat mondial pour l’intelligence artificielle : secrétariat au sein de l’OCDE à Paris

Le partenariat mondial sur l’intelligence artificielle, une initiative lancée par le Canada et la France à l’occasion du sommet de Biarritz en août 2019, se dote d’un secrétariat au sein de l’OCDE. Ce partenariat a pour objectif de garantir que l’utilisation et le développement de l’intelligence artificielle respecte les droits de l’homme et la démocratie.

Dans une déclaration conjointe, les membres fondateurs du PMIA : l’Australie, le Canada, la France, l’Allemagne, l’Inde, l’Italie, le Japon, le Mexique, la Nouvelle Zélande, La république de Corée, Singapour, la Slovénie, le Royaume-Uni, les Etats-Unis, et l’Union Européenne, édictent les principes de l’initiative :

“En tant que membres fondateurs, nous supporterons le développement et l’utilisation d’une intelligence artificielle responsable et centrée sur l’humain, en accord avec les droits de l’homme, les libertés fondamentales et nos valeurs démocratiques partagées, telles qu’élaborées dans les recommandations de l’OCDE sur l’intelligence artificielle. A cette fin, nous souhaitons collaborer avec d’autres pays et partenaires intéressés.

Le PMIA est une initiative internationale multipartite pour guider un développement et une utilisation responsable de l’IA, s’appuyant sur les droits de l’homme, l’inclusion, la diversité, l’innovation et la croissance économique. Pour atteindre cet objectif, l’initiative tentera d’établir des ponts entre la théorie et la pratique de l’IA, en soutenant la recherche de pointe et l’IA appliquée.”

Le PMIA sera initialement constitué de 4 groupes de travail dédiés :

  • à l’IA responsable
  • à la gouvernance des données
  • au futur du travail
  • à l’innovation & commercialisation

L’OCDE hébergera le secrétariat du PMIA à Paris et en sera un observateur permanent. Deux centres d’expertise, l’un à Montréal, l’autre à Paris viendront appuyer le partenariat. Le centre d’expertise de Paris sera fourni par INRIA et fournira un soutien administratif ainsi qu’un soutien à la recherche.

La collaboration avec l’OCDE donnera lieu à de fortes synergies entre d’une part les travaux scientifiques et techniques du PMIA et d’autre part le leadership international exercé par l’OCDE en matière de politiques publiques liées à l’IA, afin de garantir l’enracinement dans les faits politiques des résultats des travaux du PMIA.

Le Canada sera l’hôte de la première séance plénière en décembre 2020. Le pays est assurément l’un des premiers a avoir su saisir l’importance de de l’établissement d’une politique éthique de développement de l’intelligence artificielle, en initiant dès novembre 2017 le processus de co-construction de la déclaration de Montréal IA responsable. ( voir magazine ActuIA N°1 – Janvier 2020).

Source : déclaration conjointe.

ActuIA

Partager l'article

Industrie 4.0 : Partenariat entre Renault et Google Cloud sur la digitalisation des usines et de la chaîne logistique

Aller plus loin dans l'industrie 4.0 grâce au machine learning et à l'intelligence artificielle, c'est l'objectif du Groupe Renault. Pour ce faire, le constructeur...

Ethique de l’intelligence artificielle : Participez à la consultation de l’UNESCO pour l’élaboration d’une recommandation

Dans le cadre de la décision de la Conférence générale de l'UNESCO lors de sa 40e session en novembre 2019, l'UNESCO s'est engagée dans...

L’OTESIA lance ses 4 premiers projets IA dans la santé, la prévention du cyber-harcèlement, l’éducation

En novembre dernier était lancé l’Observatoire des impacts Technologiques Economiques et Sociétaux de l’Intelligence Artificielle (OTESIA) dans les Alpes-Maritimes. Une première en France et...

Replay Dataquitaine : Processus de Décision Markovien et Apprentissage par Renforcement

Dataquitaine propose en replay son Atelier-Webinaire Data Science, organisé par Digital Aquitaine, le 30 juin 2020. Ce séminaire était dédié à la thématique "Processus...