Actualité OpenAI crée une entreprise à but lucratif : OpenAI LP

Pour approfondir le sujet

Espagne : un projet de centre européen pour l’intelligence artificielle pour rivaliser avec les infrastructures européennes

En Espagne, un projet ambitieux autour de l'IA tend à se mettre en place. Un groupe d'investisseurs privés, dirigé par les propriétaires du téléopérateur...

L’apprentissage supervisé et par renforcement pour aider les robots à s’adapter à tout type d’environnement

A travers Rapid Motor Adaptation (RMA), Facebook progresse dans l'adaptation des robots à leur environnement, afin de développer leur motricité. Adapter les robots à un...

Cinéma et Deepfake : zoom sur la synchronisation des lèvres avec le doublage en langue étrangère

Le deepfake est une technique reposant sur l'intelligence artificielle qui permet de superposer des fichiers audio ou vidéos sur d'autres fichiers déjà existants pour...

IA et Géopolitique : le comité AIDA du parlement européen propose son approche innovante sur le sujet

Le comité Artificial Intelligence in a Digital Age (AIDA) lié au parlement européen propose une étude sur l'intelligence artificielle et la diplomatie européenne. Intitulé...

OpenAI crée une entreprise à but lucratif : OpenAI LP

L’association OpenAI a annoncé sur son blog lundi 11 mars la création d’une société privée à bénéfices plafonnés : OpenAI LP.

OpenAI a été co-fondée en 2015 par Elon Musk (qui l’a récemment quittée) et Sam Altman en tant qu’association dédiée à la promotion d’une intelligence artificielle bénéficiant à l’humanité toute entière. L’association se donnait pour objectif de s’affranchir des paramètres économiques pour se focaliser sur une IA bénéfique à l’humanité.

OpenAI s’est dernièrement illustrée, en février 2019, en communiquant autour d’un modèle de génération de texte dénommé GPT-2 et considéré comme trop performant pour être rendu public. Le modèle qui met en oeuvre un transformer basé sur des mécanismes d’attention a été entraîné avec un dataset de 40Go de texte en provenance d’internet. L’association indiquait craindre des utilisations malicieuses, GPT-2 atteignant l’état de l’art sur des tâches de modélisation du langage telles que Winograd et LAMBADA, elle n’a décidé d’en publier qu’une version allégée.

C’est donc moins d’un mois plus tard qu’OpenAI a annoncé ce lundi la création d’une entreprise privée, OpenAI LP, destinée à adopter un angle hybride entre un caractère lucratif et non-lucratif. Selon Open AI, la mission que s’est donnée l’association, de travailler en faveur d’une intelligence artificielle générale sûre reste la priorité, la création d’OpenAI LP ayant pour simple objectif de lever plus de fonds et de motiver les chercheurs. Les bénéfices d’OpenAI LP seront d’ailleurs plafonnés et tout excédent sera versé à l’association non-lucrative OpenAI.


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
ActuIA

Partager l'article

Espagne : un projet de centre européen pour l’intelligence artificielle pour rivaliser avec les infrastructures européennes

En Espagne, un projet ambitieux autour de l'IA tend à se mettre en place. Un groupe d'investisseurs privés, dirigé par les propriétaires du téléopérateur...

L’apprentissage supervisé et par renforcement pour aider les robots à s’adapter à tout type d’environnement

A travers Rapid Motor Adaptation (RMA), Facebook progresse dans l'adaptation des robots à leur environnement, afin de développer leur motricité. Adapter les robots à un...

Cinéma et Deepfake : zoom sur la synchronisation des lèvres avec le doublage en langue étrangère

Le deepfake est une technique reposant sur l'intelligence artificielle qui permet de superposer des fichiers audio ou vidéos sur d'autres fichiers déjà existants pour...

IA et Géopolitique : le comité AIDA du parlement européen propose son approche innovante sur le sujet

Le comité Artificial Intelligence in a Digital Age (AIDA) lié au parlement européen propose une étude sur l'intelligence artificielle et la diplomatie européenne. Intitulé...