Actualité Nouveaux centres de recherche IA en France pour Samsung et Fujitsu

Pour approfondir le sujet

L’intelligence artificielle n’existe pas : entretien avec Luc Julia, co-créateur de Siri et vice-président de l’innovation chez Samsung

Le Docteur Luc Julia est un expert de l'interface homme-machine. Vice-président de l'innovation chez Samsung, il est principalement connu du grand public pour être le co-créateur...

Fujitsu renforce sa collaboration académique en France pour accélérer l’innovation digitale

Fujitsu avait annoncé l'an dernier un plan d'investissements de 50 millions d'euros pour soutenir l'innovation digitale en France. Afin de renforcer son engagement sur...

Partenariat entre Baidu et Nvidia pour ‘accélérer’ l’intelligence artificielle

Parallèlement à l'acquisition de Kitt.ai et de son accord avec TomTom NV, Baidu a annoncé un nouveau partenariat avec Nvidia. Les deux sociétés uniront...

Communauté IA, Machine learning, Scikit-learn : Les Fujitsu Laboratories et Inria présentent les résultats de leurs recherches conjointes

Les Fujitsu Laboratories ont fait plusieurs annonces en ce début novembre, notamment concernant leur engagement dans le consortium Scikit-learn. L'institut de recherche industriel et...

Nouveaux centres de recherche IA en France pour Samsung et Fujitsu

Alors que le rapport Villani vient d’être présenté et que se tient le colloque AI For Humanity, ce sont deux nouveaux géants qui ont annoncé leur implantation en France. Samsung et Fujitsu y installeront en effet de nouveaux centres de recherche en intelligence artificielle .

(AFP) Le groupe Samsung va implanter en France son troisième plus grand centre de recherche mondial dédié à l’intelligence artificielle (IA), a annoncé mercredi son directeur général Young Sohn au président Emmanuel Macron, a-t-on appris auprès de l’Elysée.

De son côté le japonais Fujitsu a lui aussi décidé d’implanter en France son centre européen de recherche en IA, en agrandissant son petit centre actuel et en relocalisant ses chercheurs installés ailleurs en Europe, a indiqué l’Elysée. Il travaillera en partenariat avec le centre de l’Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique) de Saclay, près de Paris.

Le nouveau laboratoire de Samsung, le troisième plus grand du groupe après ceux de Corée et des Etats-Unis, comptera à terme plus d’une centaine de chercheurs installés à Paris ou Saclay, précise l’Elysée.

Le chef de l’Etat a reçu mercredi soir à l’Elysée le dirigeant de Samsung qui lui a fait part de son intention d’ouvrir ce centre de recherche. Il sera dirigé par Luc Julia, chercheur français inventeur de l’assistant vocal Siri chez Apple et depuis passé chez Samsung. Jusqu’ici le groupe sud-coréen ne disposait en France que d’un petit centre de recherche d’une quinzaine de personnes.

Ces deux annonces marquent un succès des efforts de Paris pour attirer en France des chercheurs en intelligence artificielle, domaine pour lequel Emmanuel Macron doit dévoiler jeudi un plan ambitieux de développement.

La France, qui estime avoir raté plusieurs grandes révolutions technologiques ces dernières années, ne doit “pas rater le train de l’intelligence artificielle”, estime l’Elysée qui en a fait l’une des priorités du quinquennat d’Emmanuel Macron.

Thomas Calvi

Partager l'article

L’OTESIA lance ses 4 premiers projets IA dans la santé, la prévention du cyber-harcèlement, l’éducation

En novembre dernier était lancé l’Observatoire des impacts Technologiques Economiques et Sociétaux de l’Intelligence Artificielle (OTESIA) dans les Alpes-Maritimes. Une première en France et...

Replay Dataquitaine : Processus de Décision Markovien et Apprentissage par Renforcement

Dataquitaine propose en replay son Atelier-Webinaire Data Science, organisé par Digital Aquitaine, le 30 juin 2020. Ce séminaire était dédié à la thématique "Processus...

Vidéo : IMT Mines Albi réalise une expérience d’immersion avec la plateforme de réalité virtuelle IOEMGA VR

À l'occasion du 1er anniversaire du laboratoire commun de recherche EGCERSIS, IMT Mines Albi a réalisé une expérience unique d'immersion. Cet exercice de gestion...

Cybersécurité : la Région Grand Est et quatre entreprises québécoises planchent sur un consortium

La Région Grand Est cherche à mettre en place une politique innovante pour renforcer l'attractivité de son territoire. Elle a ainsi signé un accord...