Intelligence artificielle Les systèmes de sécurité d'aide à la conduite impactés par le mauvais...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Lutte contre la cybercriminalité : l’exemple du défi IA lancé par le gouvernement canadien aux petites entreprises

Comme les autres organismes de police canadiens, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) peine à accéder aux données chiffrées saisies lors d'enquêtes criminelles. C'est...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

ADAM9, un gène potentiellement impliqué dans les formes graves de Covid-19 identifié par l’intelligence artificielle

Pourquoi certains patients atteints de Covid-19 sont-ils asymptomatiques alors que d'autres développent des formes graves, notamment le SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigüe) ?...

Les systèmes de sécurité d’aide à la conduite impactés par le mauvais temps, notamment la pluie, selon une étude d’AAA

Les systèmes d’assistance embarqués sont présents dans de nombreuses voitures modernes mais pour autant sont-ils fiables ? Une étude d’AAA (American Automobile Association) publiée le 14 octobre 2021 tend à démontrer que non. Les tests menés par les chercheurs prouvent que les performances de l’assistance à la conduite pour aider à freiner automatiquement ou rester dans une même voie sont altérées lors de pluies modérées ou fortes.

Les systèmes avancés d’aide à la conduite ou ADAS n’offrent pas de conduite autonome mais contribuent à réduire le risque d’accidents et ont deux objectifs :

  • La sécurité active : anticipation de l’accident, limitation de l’impact.
  • La sécurité passive : réduire la gravité de l’accident.

Parmi les Adas, on connaît le limiteur de vitesse, l’enregistreur de données d’accident, le détecteur de piétons, le système de freinage d’urgence, celui de maintien de trajectoire….Ce sont ces 2 systèmes que cette étude AAA à privilégiés.

AAA, association nord-américaine indépendante créée en 1902 , a testé différents modèles de l’année 2020 : Volkswagen Tiguan,  Buick Enclave Avenir, Toyota RAV4 et Hyundai Santa Fe. Il est ressorti de cette étude que, dans plusieurs cas de pluies simulées, les systèmes de freinage ne reconnaissaient plus les véhicules arrêtés et et que les systèmes de maintien de trajectoire fonctionnaient moins bien.

Par temps sec, aucun des véhicules n’a percuté un véhicule arrêté. Mais lors de cas de pluies simulées, à 25km/heure, l’étude a révélé 17% d’accidents. Lorsque la vitesse atteint 56km/heure, le nombre d’accidents monte à 33%. Ce taux d’accidents pourrait être supérieur car  lors de l’étude seuls les pare-brise étaient inondés alors que la route était sèche.

Par beau temps, la technique de maintien de voie a été défaillante dans 37% des cas  et dans 69% avec les pluies simulées, les voitures ayant franchi les marqueurs de voie.

« La réalité est que les gens ne conduisent pas toujours par temps parfait et ensoleillé, nous devons donc étendre les tests et prendre en considération les problèmes auxquels les gens sont confrontés dans leur conduite quotidienne », Greg Brannon, directeur de l’ingénierie automobile chez AAA et relations industrielles, a déclaré dans un communiqué

D’autres essais ont été menés avec des pare-brise sales (poussière, insectes…) mais cela n’a pas altéré significativement les performances des capteurs ou des caméras.

L’AAA reconnaît que ces systèmes sont une avancée technologique certaine, qu’ils peuvent réduire le nombre d’accidents, améliorer la sécurité mais elle aspire à des normes de tests effectués aussi lors de mauvaises conditions météorologiques.

 

 

 

 


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Marie-Claude Benoit

Partager l'article

Levée de fonds de 6 millions d’euros de la fintech lyonnaise Mon Petit Placement

Mon Petit Placement, start-up lancée en 2017, a bouclé en ce mois de novembre sa troisième levée de fonds pour un montant de 6...

Lutte contre la cybercriminalité : l’exemple du défi IA lancé par le gouvernement canadien aux petites entreprises

Comme les autres organismes de police canadiens, la Gendarmerie royale du Canada (GRC) peine à accéder aux données chiffrées saisies lors d'enquêtes criminelles. C'est...

Continuity annonce une levée de fonds de 5 millions d’euros auprès d’Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures

Continuity a levé 5 millions d’euros en Seed auprès d'Elaia Partners, Bpifrance et Kamet Ventures a annoncé la jeune pousse cette semaine. La start-up...

ADAM9, un gène potentiellement impliqué dans les formes graves de Covid-19 identifié par l’intelligence artificielle

Pourquoi certains patients atteints de Covid-19 sont-ils asymptomatiques alors que d'autres développent des formes graves, notamment le SDRA (syndrome de détresse respiratoire aigüe) ?...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci