Actualité Les Hauts-de-France définissent l'intelligence artificielle comme un enjeu central pour l’avenir de...

Pour approfondir le sujet

Intelligence artificielle : Le projet d’institut 3IA de Grenoble a été retenu

Suite à la préselection de 4 instituts 3IA, le projet 3IA de Grenoble vient d'être officiellement retenu.  Il se verra allouer un budget de 18,5...

Appel à l’ensemble de l’écosystème IA francophone

Merci pour votre accueil. Actu IA dépasse les 10 000 lecteurs quotidiens et nous en sommes fiers ! Ce chiffre, atteint après douze mois d’existence...

Le forum du CNRS « Que reste-t-il à découvrir ? » se tiendra ce week-end à Paris

Les 25 et 26 novembre prochains à la Cité internationale universitaire de Paris, se tiendra la cinquième édition du forum du CNRS « Que...

CNI numérique : le gouvernement annonce le lancement d’un appel à manifestation d’intérêt sur l’intelligence artificielle

Dans le cadre de l'installation du CNI numérique ce 11 juillet, le gouvernement a lancé un appel à manifestation d'intérêt sur l'intelligence artificielle. Coprésidé...

Les Hauts-de-France définissent l’intelligence artificielle comme un enjeu central pour l’avenir de la région

Les résultats des candidatures à l’accueil d’un Institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle (3IA) rendus publics ce mardi 6 novembre ont vu la présélection de 4 projets. Le projet humAIn porté par l’Université de Lille, le CNRS, Inria et l’Université d’Artois n’a pas été retenu. Cependant, la région reste mobilisée autour de l’IA, enjeu central pour l’avenir.

Cette décision résulte d’un processus extrêmement compétitif, pour lequel le potentiel exceptionnel du territoire régional dans la thématique IA ne doit pas être remis en cause. Forts de ce constat, les partenaires du projet ont la volonté de continuer à travailler en synergie, et de créer humAIn en tant que fédération à l’échelle régionale.

La collaboration autour du projet scientifique porté par la fédération humAIn a pour but de structurer la recherche régionale en IA et de travailler collectivement autour de l’explicabilité et de l’acceptabilité des systèmes d’intelligence artificielle. Les acteurs régionaux ont donc défini un programme de travail pour une nouvelle génération de systèmes d’IA centrés sur ces questions majeures.

La fédération régionale humAIn souhaite également proposer des parcours d’excellence en formation initiale et continue, dans une région qui bénéficie d’un large public universitaire. L’objectif est de doubler le nombre d’étudiants formés en IA en formation initiale et de permettre la réalisation de formations innovantes pour les entreprises, dans un contexte où l’adaptabilité à l’emploi est une préoccupation majeure pour celles-ci.

InriaTech, la plate-forme technologique d’Inria, sera au service de la fédération humAIn pour faciliter l’interface avec les entreprises, grâce au soutien de la région et des fonds européens. Une collaboration forte sera menée avec les incubateurs régionaux, dont Euratechnologies et Eurasanté, afin de faire émerger des start-up et favoriser le transfert des technologies.

Soutenue par de nombreux acteurs (collectivités territoriales, entreprises, structures fédératives, incubateurs…), l’ambition de cette fédération régionale est d’influer significativement sur les filières économiques du territoire, en intégrant le transfert de technologies et le licensing dans ses missions principales. L’IA est un enjeu central pour l’avenir de la région, aussi bien au niveau social que pour l’emploi.

Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Scikit-learn, SOFA, Coq, Pharo : Inria lance son Academy de formation continue dédiée aux logiciels libres

Inria a présenté fin juillet son nouveau dispositif de formation continue. Centré sur les logiciels libres cette structure permettra l’accès aux grands noms des...

Partenariat Life & Soft et CEA en bio-informatique, génomique, intelligence artificielle et technologies d’imagerie de pointe

Ce 4 août, Life & Soft et le CEA ont présenté officiellement leur accord de collaboration. Signé en avril 2020 pour une durée de...

Machine learning : L’Université d’Oxford et Atos installeront le plus grand super calculateur du Royaume-Uni

Atos et l'Université d'Oxford ont signé un contrat de quatre ans et d'une valeur de 5 millions de livres sterling pour un nouveau supercalculateur de...

Replay : Le “droit” des robots, réalité ou abus de langage ? avec Nathalie Nevejans et Serge Tisseron

Dans le cadre de son émission Matières à penser, Serge Tisseron avait reçu en 2018 Nathalie Nevejans, maîtresse de conférences en droit privé à...