Actualité Les Hauts-de-France définissent l'intelligence artificielle comme un enjeu central pour l’avenir de...

Pour approfondir le sujet

Intelligence artificielle : la communauté scientifique des Hauts-de-France se structure pour renforcer son identité dans le domaine

C'est une démarche très intéressante concernant l'intelligence artificielle qu'ont mis en place le CNRS, le centre de recherche India Lille-Nord Europe ainsi que les...

CES 2019 de Las Vegas : découvrez les 26 start-ups des Hauts-de-France qui seront présentes avec la Région et EuraTechnologies

Événement majeur, le CES de Las Vegas se tiendra dans moins d'un mois. Du 8 au 11 janvier 2019, ce sont 274 start-ups françaises...

Intelligence artificielle : Le projet d’institut 3IA de Grenoble a été retenu

Suite à la préselection de 4 instituts 3IA, le projet 3IA de Grenoble vient d'être officiellement retenu.  Il se verra allouer un budget de 18,5...

César Hidalgo, directeur du Collective learning group du MIT Media Lab, rejoint Aniti

Aniti, l'institut de recherche en intelligence artificielle de Toulouse, a annoncé que César Hidalgo sera en charge de la chaire Augmented Society - Developing...

Les Hauts-de-France définissent l’intelligence artificielle comme un enjeu central pour l’avenir de la région

Les résultats des candidatures à l’accueil d’un Institut interdisciplinaire d’intelligence artificielle (3IA) rendus publics ce mardi 6 novembre ont vu la présélection de 4 projets. Le projet humAIn porté par l’Université de Lille, le CNRS, Inria et l’Université d’Artois n’a pas été retenu. Cependant, la région reste mobilisée autour de l’IA, enjeu central pour l’avenir.

Cette décision résulte d’un processus extrêmement compétitif, pour lequel le potentiel exceptionnel du territoire régional dans la thématique IA ne doit pas être remis en cause. Forts de ce constat, les partenaires du projet ont la volonté de continuer à travailler en synergie, et de créer humAIn en tant que fédération à l’échelle régionale.

La collaboration autour du projet scientifique porté par la fédération humAIn a pour but de structurer la recherche régionale en IA et de travailler collectivement autour de l’explicabilité et de l’acceptabilité des systèmes d’intelligence artificielle. Les acteurs régionaux ont donc défini un programme de travail pour une nouvelle génération de systèmes d’IA centrés sur ces questions majeures.

La fédération régionale humAIn souhaite également proposer des parcours d’excellence en formation initiale et continue, dans une région qui bénéficie d’un large public universitaire. L’objectif est de doubler le nombre d’étudiants formés en IA en formation initiale et de permettre la réalisation de formations innovantes pour les entreprises, dans un contexte où l’adaptabilité à l’emploi est une préoccupation majeure pour celles-ci.

InriaTech, la plate-forme technologique d’Inria, sera au service de la fédération humAIn pour faciliter l’interface avec les entreprises, grâce au soutien de la région et des fonds européens. Une collaboration forte sera menée avec les incubateurs régionaux, dont Euratechnologies et Eurasanté, afin de faire émerger des start-up et favoriser le transfert des technologies.

Soutenue par de nombreux acteurs (collectivités territoriales, entreprises, structures fédératives, incubateurs…), l’ambition de cette fédération régionale est d’influer significativement sur les filières économiques du territoire, en intégrant le transfert de technologies et le licensing dans ses missions principales. L’IA est un enjeu central pour l’avenir de la région, aussi bien au niveau social que pour l’emploi.

Pierre-yves Gerlat

Partager l'article

Synapse AI : Entretien avec Julian Lucchesi, directeur des partenariats du CenTech à Montréal

L'adoption de l'intelligence artificielle en entreprise nécessite bien souvent un accompagnement. Dans ce numéro 3 de Synapse AI, Mathieu Barreau rencontre Julian Lucchesi, Directeur...

Un modèle de deep learning pour repérer plus facilement les tumeurs métastasiques complexes

Nous vous présentions récemment un système mis au point par des scientifiques écossais permettant de repérer plus facilement les mésothéliomes, une forme rare de cancer....

Trois start-up, spécialisées data et intelligence artificielle, finalistes du LVMH Innovation Award

Dans le cadre de la cinquième édition du LVMH Innovation Award, 28 start-up ont été sélectionnées. Grâce à ce prix dédié à l'innovation, les...

Quelle fiabilité pour la reconnaissance vocale utilisée pour le diagnostic du COVID-19 ?

Savoir si des patients sont atteints du COVID-19 grâce à leur voix ? C'est le défi que se sont lancé plusieurs équipes de recherche....