Intelligence artificielle Le programme Huawei Young Talents a été officiellement lancé à l’Institut des...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

L’ANR retient 22 établissements suite à son appel à programmes « contrats doctoraux en IA »

En juin 2019, l'ANR avait lancé un appel à programmes « contrats doctoraux en IA » ouvert à tous les établissements habilités à délivrer le...

STREAMER : un programme permettant d’intégrer et de tester facilement des algorithmes de machine learning

Des chercheurs du CEA List (Université Paris-Saclay, CEA) et du laboratoire DAVID (Université Paris-Saclay, UVSQ) ont uni leurs forces dans le cadre du projet...

Preligens annonce la nomination de l’expert Pascal Lecuyot en tant que Vice-président Software

Preligens, societé spécialisée dans les solutions d’analyse de données géospatiales par intelligence artificielle appliquées à la Défense et au Renseignement, annonce la nomination de...

IBM annonce son installation à Paris-Saclay et l’ouverture d’un centre de co-innovation en intelligence artificielle

Ce 21 janvier, à l'occasion du sommet « Choose France », IBM a annoncé l'inauguration prochaine de ses locaux au pôle scientifique et technologique...

Le programme Huawei Young Talents a été officiellement lancé à l’Institut des Hautes Etudes Scientifiques

Lancé officiellement cette semaine à l’Institut des Hautes Etudes Scientifiques, le programme Huawei Young Talents a pour objectif de soutenir les travaux en mathématiques et en physique théorique de chercheurs talentueux, en début de carrière. Ce sont en moyenne 7 bourses postdoctorales qui seront financées par ce programme chaque année et attribuées par le conseil scientifique de l’Institut, uniquement sur la base de l’excellence scientifique. Les lauréats collaboreront avec les professeurs permanents de l’Institut et travailleront sur leurs sujets d’intérêt.

Cinq jeunes chercheurs brillants ont déjà rejoint le programme Huawei Young Talents. Trois d’entre eux ont présenté leurs travaux durant la cérémonie virtuelle qui s’est tenue cette semaine. Yue WANG a fait un exposé sur « Inférence sur les expériences de transplantation de tissu » ; la présentation de Zhe SUN portait sur « Réseaux et coordonnées tropicales des surfaces » et celle de Vasilisa NIKIFOROVA, sur le sujet « Théorie généralisée de la gravité d’Einstein-Cartan », a conclu la cérémonie.

Les lauréats du programme « Huawei Young Talents » de l’IHES développeront leurs recherches sur des sujets de leur choix en mathématiques et en physique théorique, et pourront collaborer avec les professeurs permanents de l’Institut. Les sujets, sans y être limités, peuvent inclure :

– La géométrie algébrique, les formes automorphes, la géométrie diophantienne et la théorie des topos ;
– Théorie des probabilités, physique statistique, physique mathématique ;
– Équations aux dérivées partielles, analyse numérique et modélisation ;
– Géométrie, dynamique, sous-groupes de groupes de mensonges ;
– Théorie quantique des champs, Théorie des cordes, Relativité générale ;
– Intelligence artificielle, réseaux de neurones tenseurs, apprentissage machine
– L’informatique quantique et la mécanique quantique.
– Théorie de l’information
– Théorie des nombres
– Théorie des jeux
– Théorie des matrices aléatoires
– Programmation linéaire et non linéaire
– Méthodes de détection et d’optimisation de la compression

Le programme Huawei Young Talents donne également à l’IHES la possibilité de créer un poste prestigieux d’une durée de 5 ans, réservé à un jeune chercheur particulièrement doué.

« Par ce poste compétitif, qui serait le premier de ce genre à l’IHES, l’Institut récompenserait des talents exceptionnels et attirerait en France des jeunes chercheurs d’exception qui pourraient sinon privilégier un autre pays pour commencer leur carrière », commente Emmanuel ULLMO, Directeur de l’IHES.

La création du programme Huawei Young Talents à l’IHES est rendu possible par un soutien financier de Huawei Technologies France. L’entreprise renouvelle ainsi sa confiance à l’institut au travers d’un don de 6 millions d’euros sur une durée de dix ans. La majeure partie de cette somme (5 millions d’euros) financera le nouveau programme Huawei Young Talents. Le reste du don (1 million d’euros) permet de prolonger la chaire Huawei de géométrie algébrique. Cette chaire a été créée en 2019 en reconnaissance d’un don de 1 million d’euros de Huawei et dont le premier titulaire est le professeur Laurent LAFFORGUE, médaillé Fields en 2002 et professeur permanent à l’IHES depuis 2000. Laurent LAFFORGUE travaille en étroite collaboration avec Huawei depuis plusieurs années et a présenté durant la cérémonie un exposé sur « Le pouvoir créatif des catégories : une histoire et de nouvelles perspectives ».

Pendant la cérémonie, Marwan LAHOUD, président du conseil d’administration de l’IHES, a exprimé sa reconnaissance à Huawei :

« Alors que la crise sanitaire cause des incertitudes et rend toute planification plus difficile, le généreux don de Huawei Technologies France à l’IHES est d’autant plus précieux. Il permet à l’Institut de se projeter sur le long terme en soutenant son activité scientifique florissante. »

Zishang XIANG, vice-président du centre européen de Huawei pour la recherche a quant à lui commencé :

« Parce que la recherche est au cœur de notre ADN, nous pensons qu’il ne peut y avoir de grandes innovations de rupture sans recherche fondamentale. C’est une conviction forte que nous partageons avec l’Institut des Hautes Études Scientifiques, et c’est pourquoi nous sommes ravis de signer avec eux l’ouverture du programme Huawei Young Talents. L’IHES a su créer un environnement scientifique fertile. Nous sommes fiers que Huawei en fasse partie. »

Enfin, Weiliang SHI a conclu :

« Depuis notre installation il y a maintenant 17 ans, Huawei a choisi la France comme terre d’excellence en recherche et développement. De fait, nous soutenons la communauté scientifique française et avons construit avec elle une relation de confiance basée sur un échange continu de connaissances », déclare Weiliang SHI, Président de Huawei France. « C’était le sens de notre démarche, lorsque nous avons inauguré le Centre de recherche Lagrange, le 9 octobre dernier, à Paris. Aujourd’hui, c’est la raison d’être du programme Huawei Young Talents, que nous avons la chance de mettre en place avec notre partenaire de longue date, l’IHES ».

 
Thierry Maubant

Partager l'article

Covid-19 : Focus sur Early Warning System (EWS) développé par BioNTech et InstaDeep pour détecter les variants à haut risque du SARS-CoV-2

En ce moment, nous entendons beaucoup parler de Delta et Omicron, les deux variants circulant le plus en France, mais on est loin d'imaginer...

La CNIL lance une consultation publique sur l’usage des caméras intelligentes dans les espaces publics

Devant la recrudescence des caméras intelligentes ou augmentées dans les espaces publics et les problèmes éthiques ou juridiques que ces dispositifs posent, la CNIL,...

Est-ce que Python est sécurisé ? Etude réalisée par Snyk

Selon une étude réalisée par Snyk, aujourd'hui, 43 % de toutes les fuites de données sont directement liées à des vulnérabilités découvertes au sein...

Bouches-du-Rhône et Var : 12 000 piscines non déclarées détectées grâce à l’Intelligence Artificielle

Il y a et il y aura toujours des fraudeurs... L'intelligence artificielle va permettre de repérer ceux qui ont «omis» de déclarer certains bâtis...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci