Intelligence artificielle La BEI finance Prophesee spécialisée dans les capteurs de vision neuromorphique et...

Pour approfondir le sujet

Sur le même thème :

Lancement d’un nouvel instrument européen de 150 millions d’euros pour soutenir les entreprises du secteur de l’intelligence artificielle

À l'occasion du Websummit de Lisbonne, la Banque européenne d’investissement (BEI) et le Fonds européen d’investissement (FEI) ont annoncé le lancement d'un nouveau mécanisme...

La commission européenne lance 11 partenariats pour répondre à la transition écologique et numérique

Dans l'objectif de stimuler les investissements dans la recherche et l'innovation et de relever les grands défis en matière de climat et de durabilité,...

Supply Chain : Une étude Ivalua permet de mesurer l’impact de la pandémie sur la digitalisation

Ivalua est un fournisseur de solutions de gestion des dépenses basées sur le Cloud. La société accompagne les entreprises dans la gestion des différentes...

Intelligence artificielle pour le contrôle et la gestion des frontières : Focus sur le rapport de Frontex

Frontex, l'agence européenne de gardes-frontières et de gardes-côtes, est en charge du contrôle et de la gestion des frontières extérieures de l'espace Schengen. Dans...

La BEI finance Prophesee spécialisée dans les capteurs de vision neuromorphique et algorithmes d’intelligence artificielle

La Banque Européenne d’Investissement a dévoilé avoir finalisé son accord de financement avec la société française Prophesee dans le cadre du programme « European Growth Finance Facility ». Basée à Paris, elle est spécialisée dans la conception de capteurs de vision neuromorphique et algorithmes d’intelligence artificielle.

L’accord entre la BEI et Prophesee prend la forme d’un prêt de 20 millions d’euros destiné au déploiement commercial international (Europe, Chine, Japon et USA) de la société et à la finalisation du développement de sa 4e génération de capteur qui permettra d’atteindre les marchés de l’IoT et de l’automobile en 2020 et 2021.

Carlos Moedas, Commissaire Européen en charge de la Recherche, la Science et l’Innovation, a déclaré :

« Prophesee est clairement un pionnier dans le domaine de l’intelligence artificielle en Europe et je suis fier que la Banque européenne d’investissement et le plan Juncker lui apportent un soutien financier. Avec ce prêt de 20 millions d’euros, l’entreprise peut poursuivre ses travaux de recherche et développement sur des technologies innovantes destinées aux voitures autonomes, à la santé et à l’Internet des objets. »

Les capteurs et algorithmes d’intelligence artificielle de Prophesee sont protégés par 51 brevets. La société indique qu’ils ont pour objectif d’ouvrir une nouvelle ère en computer vision en s’inspirant du fonctionnement de l’œil et du cerveau.

Comme la vision humaine, Prophesee perçoit des évènements, uniquement l’information visuelle essentielle dans la scène, pas une succession d’images traditionnelles. Cette nouvelle catégorie de vision par évènements appelée Metavision®, atteint des niveaux de performances et sécurité sans précédent.

La technologie Prophesee offre de multiples débouchés aussi bien dans la mobilité (voiture autonome), la santé (traitement des mal voyants) ou l’industrie 4.0 (surveillance prédictive de l’usure des machines).

L’intervention de la BEI s’opère dans le cadre du programme « European Growth Finance Facility » (EGFF), sous la garantie du fonds européen pour les investissements stratégiques, aussi appelé « Plan Juncker ». Ce mécanisme permet à la BEI de prêter des fonds non-dilutifs, avec un remboursement in fine, ce qui correspond parfaitement aux problématiques financières des sociétés en forte croissance, qui doivent investir dans la R&D avant de pouvoir bénéficier de revenus commerciaux conséquents.

Ce financement permettra de soutenir le déploiement commercial de sa troisième génération de capteur Metavision®, désormais prêt à la production industrielle de masse. Prophesee avait annoncé un peu plus tôt cette année le lancement de leur premier système de vision industriel par évènement avec un partenaire allemand visant à ouvrir une nouvelle dimension dans la maintenance prédictive industrielle 4.0.

Ambroise Fayolle, Vice-Président de la BEI, a indiqué à cette occasion :

« La BEI, qui est la banque de l’Union Européenne est très fière de pouvoir soutenir une entreprise européenne appelée à jouer un rôle majeur dans la voiture autonome, mais aussi le secteur de la santé et le renforcement de la compétitivité de l’industrie 4.0.

En outre, le système particulier de vision de Prophesee basé sur l’utilisation de l’intelligence artificielle, le rend particulièrement économe en consommation énergétique, ce qui conforte notre rôle de promotion d’innovations favorables au développement d’une économie moins carbonée ».


1ère Marketplace de l'IA et de la transformation numérique vous recommande :
 
Thomas Calvi

Partager l'article

Bruxelles : Améliorer les services publics grâce à l’IA et FARI

FARI, institut bruxellois pour l'intelligence artificielle, mis en place l'an passé dans le cadre du plan de relance, a pour objectif de relier les...

L’IA axe majeur du nouveau plan de travail INPI-IPOS

Début janvier 2022, Pascal Faure, directeur général de l’INPI et Madame Rena Lee, son homologue de l’office de propriété intellectuelle à Singapour (IPOS) ont...

Robots tueurs : les Nations Unies peinent à poser un cadre juridique à l’emploi des armes létales autonomes

Dès 2013, les Systèmes d'Armes Létales Autonomes (SALA) ont fait l'objet de discussions lors de la Convention des Nations Unies portant sur les Armes...

XXII lance une charte éthique pour l’édition de logiciels d’IA

L'Intelligence Artificielle est en plein essor et les technologies qu'elle a permis de développer, en évolution constante. Les problèmes éthiques que peuvent poser leur...
Recevoir une notification en cas d'actualité importante    OK Non merci